Quinté du 7 juillet 2019

Pronostic quinté du 7 juillet 2019 – Grand Handicap de Normandie

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du 7 juillet aura comme support le Grand Handicap de Normandie, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Ce gros handicap (référence +15,5), qui sera doté de 70000 € d’allocations, a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 1600 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée bon souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,2). A l’occasion de cet événement, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Les parieurs ayant trouvé les cinq premiers chevaux dans l’ordre exact d’arrivée se partageront donc ce gros lot.

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres, TESTON (n°5) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. L’an dernier, ce représentant de l’entraînement de Pascal Bary avait gagné un gros handicap qui se courait sur ce tracé des 1600 mètres de l’hippodrome de Deauville prouvant par là même son aptitude au parcours. Malgré les 3,5 kilos de pénalité infligés par le handicapeur pour cette victoire, il avait ensuite confirmé en obtenant plusieurs accessits dans des lots bien composés. On l’avait notamment vu faire jeu égal avec Kabir et Infirmier, deux chevaux qui ont remporté un événement par la suite. Cette année, il n’est certes pas encore parvenu à tirer son épingle du jeu mais il retrouve progressivement la bonne carburation comme le montre la sixième place qu’il a obtenu voilà quelques semaines. Bien placé à la corde et confié à Aurélien Lemaitre, un jockey qui s’entend bien avec lui, ce rejeton de Rio de la Plata et Tianshan devrait logiquement luter pour les premières places. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Revenu à son meilleur niveau après avoir été castré, FRENCH PEGASUS (n°10) semble constituer une base incontournable dans ce quinté+. Alors qu’il restait sur toute une série de mauvais résultats, ce cheval entraîné par Yann Barberot vient, en effet, de s’octroyer la deuxième place d’un gros handicap. Ce jour-là, alors qu’il courait pour la première fois de sa carrière sur le mile, il a montré que cette distance correspondait parfaitement à ses réelles aptitudes. Dimanche, le bon terrain devrait servir ses intérêts et il ne portera que 53,5 kilos, un poids qui lui laisse toutes ses chances. De plus, il aura l’avantage d’évoluer à domicile. Ce fils de French Fifteen et Etrangere aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris hippiques en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En forme et bien placé sur l’échelle des valeurs, SANDYSSIME (n°16) semble être le bon tocard de ce quinté du 7 juillet. Le jour de son retour à la compétition, ce pensionnaire de l’écurie d’Alessandro & Giuseppe Botti avait fourni le lauréat d’une course pmu devant Five Ice Cubes, un cheval qui avait ensuite échoué de peu pour la victoire dans un gros handicap. Il confirmait ensuite l’excellence de sa condition physique en participant à l’arrivée d’un événement. Ce jour-là, il s’emparait de la quatrième place au terme d’un superbe effort final dans la dernière ligne droite. Bien placé dans les stalles et très à l’aise en bon terrain, il pourrait pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Alors qu’il venait de bien courir à plusieurs reprises, ESPERITUM (n°13) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de sa dernière tentative. A sa décharge, il évoluait sur une distance beaucoup plus longue ce jour-là. On ne le condamnera donc pas sur cet échec relatif et on le jugera plutôt sur sa probante deuxième place obtenu à ParisLongchamp face à Kayenne et Zalaméa, deux juments de qualité. Dimanche, ce protégé de Carina Fey évoluera sur une distance plus conforme à ses aptitudes et le raffermissement des pistes devrait jouer en sa faveur. Malgré son numéro de corde assez défavorable, il pourrait donc jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Grand Handicap de Normandie. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

En pleine possession de ses moyens, DARK AMERICAN (n°6) aligne les bonnes performances cette saison. Dimanche, ce pensionnaire de l’écurie de Vincent Sartori va courir sur plus long qu’à l’accoutumée mais il a déjà bien tenu sa partie sur 1600 mètres. Le rallongement de la distance ne devrait donc pas le pénaliser. Associé à Christophe Soumillon, un jockey qui avait le choix des montes, il faudra assurément le surveiller de près. WALEC (n°7) ne gagne pas souvent mais il fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant régulièrement aux balances. Associé à Maxime Guyon et bien placé dans les stalles de départ, il a parfaitement sa place dans ce prono. DIWAN SENORA (n°2) n’a plus à faire ses preuves en pareille société mais son poids ne lui laisse plus aucune marge de manoeuvre. On le verra donc plutôt comme un cheval capable de prendre une quatrième ou cinquième place. MILLFIELD (n°3) est un cheval bien connu des parieurs. Dimanche, cet élève de David Smaga disputera, en effet, le 20ème gros handicap de sa carrière et, pour le moment, il compte 2 victoires et 11 places, ce qui fait près de 70% de réussite dans les cinq premiers, un chiffre remarquable. Il n’a donc plus à prouver sa compétitivité à ce niveau et, même s’il est désormais pris à un poids qui ne lui laisse plus de marge, il devrait encore bien tenir sa partie. Avant le coup, on lui accordera un large crédit.

La dernière minute en cas de non-partant

En dernier lieu, RAYON VERT (n°1) s’est bien comporté terminant deuxième d’un événement alors qu’il portait déjà le top-weight. Ce jour-là, il a pu bénéficier d’un bon déroulement de course côté corde avant de fournir un très bon effort final dans la ligne d’arrivée. Dimanche, ce fils de Harbour Watch et Mansoura devra s’élancer complètement à l’extérieur de la piste. Il n’aura donc pas la partie facile en bon terrain avec la lice à 0. Dans ces conditions, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 07/07/2019 : 5 – 10 – 16 – 13 – 6 – 7 – 2 – 3

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Stéphane Pasquier (n°9) : 42% de réussite
  • Maxime Guyon (n°7) : 42% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°6) : 41% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°4) : 41% de réussite
  • Alexis Badel (n°14) : 39% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Vincent Sartori (n°6) : 100% de réussite
  • James Moore (n°11) : 50% de réussite
  • Yann Barberot (n°10, n°2) : 45% de réussite
  • Myriam Bollack-Badel (n°14) : 40% de réussite
  • Thierry Lemer (n°4) : 38% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Jumpin’ Jack Flash (n°4) : +4,5 kilos
  • Uther Pendragon (n°11) : +0,5 kilo
  • Teston (n°5) : -0,5 kilo
  • George The Prince (n°8) : -1 kilo
  • Diwan Senora (n°2) : -2,5 kilos

Les conditions de course

Gros handicap (référence +15,5) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et plus ayant couru cette année. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. La référence de cette épreuve sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables, afin que le poids le top-weight soit fixé à 60 kilos. Distance à parcourir : 1600 mètres. Lice 0 mètre. Corde à droite. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon (indice pénétrométrique : 3,2). Météo : Temps partiellement couvert (23°). Allocations totales : 70000 € (Vainqueur : 35000 €, 1er accessit : 13300 €, 2ème accessit : 9800 €, 4ème place : 5600 €, 5ème place : 2800 €, 6ème place : 2100 €, 7ème place : 1400 €).

Les interviews des entraîneurs

Laurent Loisel : Dernièrement, Rayon Vert (n°1) s’est bien comporté en s’octroyant le premier accessit d’un gros handicap analogue. Mon pensionnaire est resté en très bonne forme à l’entraînement. Les 1600 mètres, il doit pouvoir s’y adapter sur le gazon, lui qui est plus titré sur des distances un peu plus courtes. Il devra porter le top weight dans ce quinté du 7 juillet mais c’est un cheval qui porte bien le poids. De plus, il adore le bon terrain. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Yann Barberot : Diwan Senora (n°2) n’avait pas couru en ligne droite depuis longtemps et cela lui a un peu changé les idées. Je trouve qu’il a bien fini dans un lot bien composé. Dimanche, je vais lui remettre les œillères australiennes. L’an dernier, il avait gagné un tiercé disputé sur ce parcours. Avant le coup, je pense que mon protégé aura une bonne chance à défendre malgré sa situation sur l’échelle des valeurs peu enviable.

David Smaga : Lors de sa plus récente sortie sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte, Millfield (n°3) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais il s’est fait mal ce jour-là. Cette sortie en demi-teinte ne compte pas. Mon élève n’a plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition. Certes, sa marge est mince depuis que le handicapeur l’a pénalisé pour sa victoire dans un quinté+ mais sachez qu’il est prêt à chèrement défendre ses chances.

Thierry Lemer : Lors d’une récente course pmu, Jumpin’ Jack Flash (n°4) s’est retrouvé trop loin des chevaux de tête pour espérer un meilleur classement. Il n’est pas de tous les jours. Son jockey doit s’adapter à son tempérament. C’est un cheval assez maniéré mais il est capable de faire de très belles choses dans un bon jour. Le lot n’est pas d’excellente facture pour un tel niveau. Selon moi, il aura une chance régulière à défendre dans ce Grand Handicap de Normandie.

Vincent Sartori : Dark American (n°6) est encore capable de remporter un événement malgré une situation au poids moins favorable depuis son dernier succès à ce niveau de la compétition. Sachez que Christophe Soumillon, son jockey, avait la possibilité de monter quatre à cinq autres chevaux dans cette course et son choix s’est porté sur le mien. Avec un bon parcours, je l’estime capable de tirer son épingle du jeu dans ce quinté du 7 juillet. Tous les feux sont au vert.

Nicolas Caullery : Walec (n°7) vient de nous faire plaisir à plusieurs reprises et il est resté dans une belle condition physique le matin à l’entraînement. A mon avis, il est compétitif en valeur 39. dimanche, il sera monté par Maxime Guyon, un jockey qui le connaît parfaitement. Jugé sur ses dernières performances, il devrait prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé. J’en escompte donc un bon résultat.

Georges Doleuze : George The Prince (n°8) a du mal à refaire parler de lui dans cette catégorie. Je le trouve pourtant en pleine possession de ses moyens le matin au boulot. Mon cheval a été baissé sur l’échelle des valeurs et j’ai l’impression que le rallongement de la distance va jouer en sa faveur. Avant le coup, j’ai besoin qu’il me rassure mais je ne serais pas surpris s’il venait à figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Frédéric Rossi : Lors de sa dernière tentative, Ziveri (n°9) s’est bien défendu car son jockey l’a monté de façon plus offensive qu’à l’accoutumée. Mon élève est toujours en bonne forme au travail et connaît bien le parcours qui nous intéresse. De plus, il fait preuve d’une louable régularité. Par contre, je trouve qu’il est mal placé sur l’échelle des valeurs. Il devra donc bénéficier d’un parcours sans encombre pour se mettre en évidence.

Yann Barberot : French Pegasus (n°10) a été castré et il a mis un peu de temps pour retrouver la bonne carburation. En dernier lieu, j’avais décidé de le rallonger un peu et il nous a montré qu’il était encore compétitif dans les gros handicaps. C’était plaisant et je pense qu’ici, à domicile, il devrait bien courir. Sachez que c’est un cheval de bon terrain.

J.S. Moore Partnership : Uther Pendragon (n°11) est resté en excellente condition physique depuis sa dernière prestation. Il court certes à six jours d’intervalle mais cela ne lui pose pas de problème. C’est un cheval très dur à l’effort qui aime les courses françaises. Il est polyvalent et peut fournir sa valeur sur n’importe quel terrain. Avant le coup, nous nous attendons à ce qu’il obtienne un bon classement à l’arrivée de ce quinté du 7 juillet. Vous auriez donc tort de l’éliminer de votre prono.

Ralf Rohne : Dernièrement, Wetrov (n°12) avait tiré un mauvais numéro de corde. S’il avait été un peu plus chanceux, il se serait emparé de la deuxième place. Il aime le terrain souple. Je ne sais donc pas s’il va s’adapter à la surface de ce dimanche. Il est néanmoins en très grande forme. J’espère donc qu’il va finir dans la combinaison gagnante de ce tiercé.

Carina Fey : Lors du dernier quinté+ qu’il a couru, Esperitum (n°13) était mou. La distance n’est pas une excuse. Après avoir attendu son heure au sein du peloton, il a été incapable d’accélérer dans la ligne d’arrivée. J’aurais préféré qu’il hérite d’un meilleur numéro dans les stalles de départ ce dimanche. Jugé sur sa précédente deuxième place à ce niveau, mon pensionnaire une chance théorique de premier ordre mais il a franchement besoin de me rassurer.

Myriam Bollack-Badel : Gloria (n°14) est restée en pleine possession de ses moyens. Ma jument a prouvé sa compétitivité à ce poids et elle devrait être à l’aise sur la piste de Deauville. Maintenant, elle est nantie d’un bon numéro de corde ce qui pourra lui permettre de bénéficier d’un bon parcours car 1600 mètres est une distance limite pour ses réelles aptitudes.

Mathieu Boutin : Larno (n°15) est bien connu dans les gros handicaps. Il se retrouve finalement au départ de la première épreuve. C’est dommage. A mon avis, sa tâche est plus compliquée et sa marge mince. Il se plaît en terrain souple et le numéro 1 dans les stalles, c’est plutôt une bonne nouvelle.

Alessandro Botti : Sandyssime (n°16) a très bien fini dernièrement. Depuis, le cheval est resté très bien et se présente avec pas mal de fraîcheur ici. Il a besoin de rythme dans les courses, même si avec le temps il s’est amendé. Il était pressenti pour disputer la deuxième épreuve et court finalement la première.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette61057191614
Turfomania.fr657913151012
Equidia21467104165
Geny Courses1067214591
Canalturf.com46721031312
Zeturf.fr7615214316
Radio Balances5237916410
Bilto2196105713
RTL165374169
Tierce Mag.6745111692

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du tiercé quarté quinté du 7 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Les consultants : Philippe Thévenon et Éric Brosselin.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de la course du quinté du jour sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Deauville. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE LA CAPELLE – Réunion premium n°4 – Course pmu n°2 – Départ prévu aux alentours de 12h40 – Trot monté – Course F – Apprentis et Lads jockeys – Allocations totales : 16000 € – Distance à parcourir : 2750 mètres – Piste en sable – 9 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans n’ayant pas gagné 53000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 26000 € ou plus. Les turfistes n’auront pas grand chose à se mettre sous la dent ce dimanche. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera, en effet, diffusée sur Equidia. Elle débutera en fin de matinée sur l’hippodrome de La Capelle dans le nord de la France. C’est donc sur cette piste particulièrement sélective que se produira ETOILE DE BEAUMEE (n°7), le cheval du jour de FT. Cette représentante de l’entraînement de Christophe Petrement disputera la deuxième course du programme, une épreuve sous la selle n’ayant réuni que 9 partants. Après avoir connu une longue traversée du désert, cette jument bien née par Tag Wood et Lisa de Beaumée (mère de Roxane de Beaumée et Ursula de Beaumée, deux bonnes juments) vient de montrer qu’elle était désormais revenue à son meilleur niveau en s’octroyant deux accessits sur ce champ de courses dans des lots bien composés. Elle vient, en effet, de prendre une honorable troisième place derrière Escape de Houelle, une concurrente qui s’est ensuite imposée sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Auparavant, elle n’avait été devancée que par Flemington, un cheval qui venait de participer à l’arrivée de courses pmu disputées sur l’hippodrome de Vincennes. Elle a donc des lignes intéressantes à faire valoir quand on analyse ses résultats. Dimanche, elle ne sera certes pas des mieux engagée étant la moins riche du deuxième échelon mais son aptitude au parcours est largement avérée et on peut estimer qu’elle est en important retard de gains à l’heure actuelle. Très à l’aise sur cette piste et présentée à nouveau pieds nus, cette jument de qualité devrait logiquement renouer avec la victoire si sa jeune partenaire parvient à s’en servir correctement. On suivra donc sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également