Quinte pmu du samedi 1er février 2020
/ / Pronostic quinté du samedi 1er février 2020 – Prix de la Gironde

Pronostic quinté du samedi 1er février 2020 – Prix de la Gironde

L’analyse complète de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du samedi 1er février aura comme support le Prix de la Gironde, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette épreuve de trot attelé qui sera dotée de 56000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 7, 8 et 9 ans ans qui ne doivent pas avoir gagné 315000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste et ils seront répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 179000 €).

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, DEXTER CHATHO (n°10) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l’écurie de Christian Bigeon n’a pas tardé à retrouver la bonne carburation cet hiver. Après quelques tentatives de rentrée nécessaires, ce rejeton d’Un Amour d’Haufor et Okoyama vient, en effet, d’aligner deux victoires consécutives dans des lots bien composés. Il dominait, en effet, des trotteurs de la trempe de Delfino, Goofy Greenwood ou Défi Pierji, récent troisième d’un événement à Vincennes. On notera également qu’il a déjà battu à la régulière un cheval comme Dollar Soyer, lequel vient de s’imposer à ce niveau de la compétition. Il a donc des lignes particulièrement intéressantes à faire valoir quand on analyse ses performances. Ce samedi, la concurrence étrangère sera absente et il affrontera un lot qui, à une ou deux exceptions près, n’a vraiment rien d’extraordinaire tout en courant pieds nus, une configuration qui lui convient parfaitement. Dès lors, malgré son handicap initial de 25 mètres, il devrait logiquement ajouter un nouveau succès à son palmarès. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Bien engagé au premier poteau de départ, DREAM (n°4) semble constituer une base solide et incontournable dans ce quinté+. Cet élève de Grégory Thorel n’a pas une grosse marge de manoeuvre mais il fait, tout de même, preuve d’une louable régularité dans ses résultats. Deuxième derrière la bonne Douceur du Chêne en début de meeting d’hiver, il n’est pas parvenu à tirer son épingle du jeu par la suite mais, à sa décharge, il n’a pas toujours bénéficié de déroulements de course à son avantage tout en jouant parfois de malchance. Samedi, ce fils de Coktail Jet et Imagine d’Odyssée va bénéficier d’un engagement idéal en tête sur un tracé à son entière convenance. Dès lors, si Jean-Philippe Monclin, parvient à préserver sa pointe de vitesse jusqu’à la sortie du tournant final, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En forme, DINO DU RILER (n°5) semble être le bon tocard de ce quinté du samedi 1er février. Comme le montre sa musique récente, ce protégé de la famille Mottier n’a désormais plus aucune marge avec ses gains et, à l’instar de bon nombre de chevaux au départ de cette épreuve, il faudra absolument que les circonstances de course tournent en sa faveur pour qu’il obtienne un bon résultat. Bien placé en tête, il pourrait éventuellement pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Que penser de DRUSS DE GUEZ (n°1) ?… Ce cheval entraîné par Jean-Michel Bazire possède certes un peu de qualité mais il n’est pas de tout repos. Il est, en effet, souvent disqualifié pour allures irrégulières alors qu’il semble en mesure d’obtenir un bon classement. Ce fût encore le cas en dernier lieu où le premier accessit lui tendait les bras quand il a fait la faute dans la dernière ligne droite. Samedi, ce représentant de la casaque de René Guézille sera certes le trotteur le moins riche du lot mais il ne sera assurément pas le moins doué. On peut d’ailleurs estimer qu’il possède un certain retard de gains à combler. Ce sera donc surtout une question de sagesse. Bien engagé au premier poteau de départ et présenté déferré des 4 pieds, il pourrait donc parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement si JMB parvient à le maintenir au trot jusqu’au poteau. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Depuis qu’il a rejoint l’écurie de Pierre-Emmanuel Mary, CARRE NOIR (n°8) apporte de vives satisfactions à son nouveau propriétaire. Il compte, en effet, 3 victoires (dont une dans un événement à Vincennes) et un accessit d’honneur en 5 tentatives, ce qui est remarquable. Samedi, ce fils de Reflet Gédé et Quinte Noire se présentera en pleine possession de ses moyens et il sera idéalement engagé au premier échelon. De plus, il sera encore associé à Matthieu Abrivard, un driver qui s’en sert à merveille. Capable de trotter moins d’1’14 sur ce parcours sélectif, ce redoutable finisseur devrait logiquement figurer dans la combinaison gagnante à l’issue d’un bon déroulement de course.

Idéalement engagé au plafond des gains, CYRIEL D’ATOM (n°16) sera le trotteur le plus riche du lot ce samedi. A première vue, on pourrait donc se dire que sa chance théorique saute aux yeux surtout avec Franck Nivard à son sulky. On notera toutefois qu’il semble avoir montré quelques limites cet hiver à Vincennes n’ayant visiblement plus la même pointe de vitesse qu’auparavant. De plus, il aura le handicap de rendre la distance, ce qui n’est jamais simple. Il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono car il redescendra un peu de catégorie et, vu le niveau d’ensemble du lot, il ne semble pas incapable de compléter la combinaison gagnante.

Derrière ces 6 chevaux, la lutte pour la quatrième et la cinquième place devrait faire rage car beaucoup de concurrents se tiennent de près et le parcours devrait les départager. En priorité, on s’intéressera à la candidature de BOSCO DU GOUTIER (n°3) et BOHEME DU JUILLE (n°6), deux chevaux qui viennent de montrer leur forme. Associés respectivement à David Thomain et Anthony Barrier, ils essaieront de brouiller les cartes.

On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

CABERNET (n°7) aura pour lui d’être présenté pieds nus et d’être idéalement engagé en tête tout en bénéficiant de la drive d’Eric Raffin, sulky d’or 2019. Malgré cela, il n’a pas montré grand chose au cours des derniers mois et, avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 01/02/2020 : 10 – 4 – 5 – 1 – 8 – 16 – 3 – 6 

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Custom_HTML »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les statistiques des drivers et des entraîneurs participant à cet événement et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°1) : 65% de réussite
  • Eric Raffin (n°7) : 53% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°10) : 50% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°8) : 48% de réussite
  • Franck Nivard (n°16) : 47% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Pierre-Emmanuel Mary (n°8) : 50% de réussite
  • Christian Bigeon (n°10) : 48% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°1) : 46% de réussite
  • Aimé De Graeve (n°16) : 45% de réussite
  • Jean-Luc Dersoir (n°12) : 43% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chronos des chevaux les plus rapides sur le parcours et les réductions kilométriques de ceux qui possèdent le meilleur record parmi tous les partants de ce quinté+.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Dexter Chatho (n°10) : 1’11’7
  • Brasil de Bailly (n°14) : 1’11’7
  • Cyriel d’Atom (n°16) : 1’11’8
  • Citizen Kane (n°13) : 1’12’1
  • Bosco du Goutier (n°3) : 1’12’4

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Brasil de Bailly (n°14) : 1’12’7
  • Cyriel d’Atom (n°16) : 1’12’8
  • Candidat d’Ortige (n°15) : 1’13’0
  • Bora Bora Jiel (n°12) : 1’13’4
  • Druss de Guez (n°1) : 1’13’4

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des trotteurs âgés de 7, 8 et 9 ans (D, C et B) n’ayant pas gagné 315000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 179000 €. Distance à parcourir : 2850 mètres. 16 partants. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. Bon terrain. Météo : Temps pluvieux (13°). Allocations totales : 56000 € (Vainqueur : 25200 €, 1er accessit : 14000 €, 2ème accessit : 7840 €, 4ème place : 4480 €, 5ème place : 2800 €, 6ème place : 1120 €, 7ème place : 560 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Michel Bazire : Cela s’est joué à pas grand-chose pour que Druss de Guez (n°1) reste au départ de ce quinté du samedi 1er février. Dernièrement, je plaide coupable. Ce jour-là, j’ai voulu être trop gourmand et mon partenaire a fait la faute alors que la deuxième place était acquise. Mon cheval a bien travaillé cette semaine au centre d’entraînement de Grosbois. Il est capable d’attendre ou de trotter aux avant-postes s’il le faut. Selon moi, il devrait lutter pour les premières places s’il ne fait pas de bêtises. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Jean-Luc Bigeon : Dernièrement, sur les 2100 mètres de la petite piste, Cagnard de Betton (n°2) devait s’élancer en seconde ligne derrière l’autostart et il a aggravé son handicap initial en s’élançant au galop. Samedi, l’engagement est correct et il aura l’avantage de partir au premier échelon mais il affrontera de bons chevaux. Il n’aura pas de bonnet fermé. Avant le coup, nos ambitions se limiteront surtout à la cinquième place.

Cyril Lelarge : Dernièrement, Bosco du Goutier (n°3) a gagné une course pmu pour drivers amateurs et, depuis, il a gardé une forme resplendissante au boulot. Il a bien travaillé mercredi matin. Il va retrouver David Thomain, qui s’entend parfaitement avec lui. Il sera aussi déferré des quatre pieds et muni d’œillères descendantes, un artifice qu’il n’a pas eues depuis pas mal de temps. Il évoluera en plein dans sa catégorie, sans la concurrence étrangère. Si tout se passe bien durant le parcours, mon protégé devrait obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Mathieu Mottier : En dernier lieu, Dino du Riler (n°5) a encore joué de malchance. Ce jour-là, mon élève n’a jamais pu réellement s’exprimer dans la dernière ligne droite alors qu’il possédait suffisamment de ressources pour obtenir un meilleur classement. Il n’a pas de marge à ce niveau de la compétition et doit subir la course. Sa bonne forme ne fait toutefois aucun doute. L’engagement est idéal et je n’ai donc pas hésité à le courir de façon rapprochée. S’il bénéficie d’un déroulement de course plus favorable ce samedi, il devrait terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Eric Beudard : Bohème du Juillé (n°6) est mal partie à Bordeaux. Il n’y a pas eu de train ensuite et refaire les longueurs dans ces conditions n’est jamais évident. Elle a cependant bien terminé. J’ai fait l’impasse sur une course pmu à Angers et finalement opté pour cet engagement où elle aura l’avantage de partir en tête. Elle sera déferrée des postérieurs et allégée aux antérieurs. Son pilote est en forme. Ma jument doit pouvoir viser une place parmi les cinq premiers de ce prix de la Gironde si tout va bien.

Pierre-Edouard Mary : La semaine dernière, Cabernet (n°7) a fourni une bonne fin de course après un départ assez lent. Dans la foulée, il découvre un engagement favorable au premier échelon, ce qui m’a incité à le courir de façon rapprochée. Mon protégé manque de maniabilité mais il a prouvé qu’il était capable d’obrtenir de bons résultats à ce niveau de la compétition. Pour mettre tous les atouts de mon côté, je le confie à Éric Raffin. A mon avis, il pourrait prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du samedi 1er février. Carré Noir (n°8), son compagnon d’écurie, n’a pas fourni sa meilleure valeur en dernier lieu à Cagnes sur mer. Le dernier coup, il aurait dû gagner une course pmu, s’il n’avait pas poussé à droite dans la ligne d’arrivée. Sa forme est sûre. Il trouve ici un engagement valable au premier poteau de départ. Matthieu Abrivard le connaît bien. Il avait enlevé une course quasi identique le 13 décembre dernier. Sans incident, il va finir dans la combinaison gagnante. Je crains surtout Druss de Guez avec JMB aux commandes.

Arnaud Leduc : Bingo de Cossé (n°9) aurait pu obtenir un meilleur classement à Cagnes mais sa préparation avait été contrariée à la suite d’un coup de sang qu’il avait eu avant sa dernière sortie sur l’hippodrome de Vincennes. Dans ce tiercé de samedi, mon cheval aura pour lui d’être en forme et d’être idéalement engagé à la limite du recul. Il lui faudra cependant un parcours à l’économie le long de la corde pour espérer tirer son épingle du jeu car l’opposition, avec les plus jeunes, ne sera pas à prendre à la légère.

Christian Bigeon : Dexter Chatho (n°10) a abordé ce meeting d’hiver en retard de gains et il en a profité pour gagner deux course pmu. Mon pensionnaire est resté au top de sa forme mais il aura cette fois le handicap de rendre vingt-cinq mètres. Ce n’est jamais facile de faire le tour des autres sur l’hippodrome de Vincennes. Cela dit, même si l’engagement n’est pas idéal, il devrait confirmer son dernier résultat et terminer dans les trois premiers de ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Mélanie Gibon : Colorado Blue (n°11) ne sera pas des mieux engagés dans cette épreuve au trot attelé car il aura le handicap de s’élancer au deuxième poteau de départ. Cette course va surtout lui être bénéfique pour la suite du programme. Etant donné qu’il n’a rien d’intéressant à courir en Belgique, mon protégé devrait aller à Cagnes mi-février,où il sera bien mieux placé. Ici, ses chances sont très limitées. A mon avis, vous pouvez l’écarter de votre prono.

Jean-Luc Dersoir : Bora Bora Jiel (n°12) n’avait pas d’engagements favorables ces derniers temps et elle n’a donc pas couru depuis plus d’un mois. Ma jument arrive en fin de carrière et découvre désormais des tâches compliquées. Ce sera encore le cas car elle devra rendre la distance. Face aux plus jeunes, elle aura certainement du mal à participer activement à l’arrivée de ce quinté du samedi 1er février.

Xavier Decaudin : Citizen Kane (n°13) est de mieux en mieux et, à mon avis, il sera vraiment compétitif l’été prochain. J’ai essayé de mettre tous les atouts de son côté. Je vais le déferrer une fois de plus et j’espère que ça ne le dérangera pas. Selon moi, il va bien tenir sa partie.

Bruno Bourgoin : Brasil de Bailly (n°14) a un très mauvais programme cet hiver. Mon élève dispute les courses pmu qui figurent à son programme. Ici, il rendra la distance. Son driver va essayer de démarrer et ensuite faire le petit parcours côté corde pour tenter d’obtenir un bon résultat dans ce tiercé. Il se frotte aux plus jeunes, ce qui complique un peu les choses. C’est un trotteur qui est plutôt sérieux et il va essayer d’obtenir le meilleur classement possible.

Franck Leblanc : Candidat d’Ortige (n°15) avait dû être arrêté en raison d’un problème de santé après sa troisième place dans le GNT en juin. Il vient tout juste de reprendre la compétition. En plein meeting d’hiver, ce n’est pas évident. Il n’a que deux courses dans les jambes cet hiver et il va encore avoir besoin de retrouver le bon rythme. Je conseille aux parieurs de faire l’impasse sur ses chances.

Bart De Graeve : Cyriel d’Atom (n°16) a été testé sur les 2100 mètres, le 12 janvier, faute d’engagements favorables. Il s’est bien défendu, d’autant qu’il est bien mieux parti que prévu de la seconde ligne. Il a bien encaissé ses efforts. Ici, il trouve un bel engagement au plafond des gains, sur une distance davantage dans ses cordes. Il faudra compter sur un déroulement de course favorable mais, selon moi, il est capable de disputer l’arrivée de ce quinté+.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 10 8 1 4 16 3 5 6
Turfomania.fr 5 7 8 1 3 4 10 16
Equidia 10 8 1 16 4 3 7 13
Geny Courses 1 8 7 5 10 4 16 3
Canalturf.com 1 10 3 12 8 16 7 5
Zeturf.fr 1 10 8 16 5 13 7 4
Radio Balances 10 1 5 8 16 4 7 13
Bilto 1 8 10 7 16 5 3 13
RTL 1 8 10 16 7 5 3 13
Tierce Mag. 10 1 8 4 5 16 7 3

L’analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du samedi 1er février 2020 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Mathieu Mortagne.

Comment jouer au quinté+ ?

Pour parier sur la course du Quinté+ qui aura lieu ce samedi 1er février sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle, vous avez plusieurs choix possibles. Vous pouvez, tout d’abord, vous rendre dans un des nombreux points de vente PMU et passer vos jeux au guichet ou sur les bornes interactives. Si vous trouvez plus pratique de jouer via internet (PC, mobile ou tablette tactile), le mieux est d’ouvrir un compte chez un des nombreux opérateurs de paris hippiques agréés par l’ARJEL (Pmu.fr, Betclic, Zeturf, Genybet ou Leturf). Vos gains seront ensuite versés directement sur votre compte bancaire. A noter que, sur le site Pmu.fr, vous trouverez les mêmes paris hippiques que dans les points de vente du PMU (e.multi, e.2sur4, e.Tiercé, e.Quarté+ et e.Quinté+) mais vous toucherez des rapports différents car les masses d’enjeux ont été séparées depuis quelques années.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce samedi 1er février, le départ de la course du quinté du jour sera donné sur l’hippodrome de Vincennes aux alentours de 15h15. Pour regarder cette course pmu en direct sur votre téléviseur, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Depuis peu, M6 diffuse la course sur son appli 6Play. Sachez également que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE MAUQUENCHY – Réunion premium n°4 – Course pmu n°6 (Prix Paris-Turf) – Course E (trot) – Départ prévu aux alentours de 19h30 – Trot attelé – Femelles – Allocations totales : 18000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Piste en sable – 15 partants – Corde à gauche – Pour pouliches âgées de 4 ans (G) n’ayant pas gagné 15000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les concurrentes ayant gagné 7000 € ou plus. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce samedi 1er février. La première aura pour cadre la traditionnelle réunion du meeting d’hiver à Vincennes avec en point d’orgue le quinté du jour et la seconde débutera sur l’hippodrome de Mauquenchy en milieu d’après-midi. C’est en Normandie que se produira GEOLE DU DOUET (n°10), le cheval du jour de FT. Cette pensionnaire de l’écurie de Philippe Lefrançois participera à la sixième course du programme, une épreuve au trot attelé pour des pouliches de sa génération. Pas très précoce en début de carrière, cette pouliche bien née par Rancho Gédé et Nakita du Douet (mère du bon Falco du Douet) n’avait pas montré grand chose lors de ses premières sorties et son entourage l’avait mise au repos. De retour à la compétition cet hiver, elle n’a pas tardé à montrer un meilleur visage. Après une sage course de rentrée, elle s’octroyait, en effet, deux accessits à Nantes et Cabourg tout en fournissant à chaque fois de bonnes fins de course. Cette fois-ci, elle va bénéficier d’un engagement idéal à la limite du recul sur un tracé corde à gauche qui ne lui posera aucun souci et on peut raisonnablement espérer la voir renouer avec la victoire dans ce lot à sa portée. Il conviendra donc de suivre sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.