Quinte pmu jeudi 11 juin 2020
/ / Pronostic quinté du jeudi 11 juin 2020 – Prix de l’Ile de la Cité

Pronostic quinté du jeudi 11 juin 2020 – Prix de l’Ile de la Cité

Le pronostic quinté avec un tocard et une base incontournable

On se retrouve pour l’analyse de ce tiercé quarté quinté du jeudi 11 juin 2020 qui aura comme support le Prix de l’Ile de la Cité, une course pmu qui se déroulera sur l’hippodrome du Putois à Compiègne. Ce gros handicap de niveau classe 2 (référence +19), qui sera doté de 40000 € d’allocations, a réuni 16 chevaux âgés de 5 ans et plus qui doivent avoir couru depuis le 1er octobre 2019 inclus pour être déclarés partants. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 2000 mètres corde à gauche de la piste en gazon, laquelle est annoncée bon souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,4).

Le favori du pronostic

Régulier dans ses résultats, TABULARASA (n°6) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Lors de ses 4 dernières sorties dans des gros handicaps, ce pensionnaire de l’écurie d’Andreas Schutz s’est octroyé 4 accessits étant, à chaque fois, devancé aux abords du poteau d’arrivée. Jeudi, il se présentera en pleine possession de ses moyens après avoir effectué une bonne rentrée et il évoluera sur un terrain à son entière convenance. Correctement placé dans les stalles de départ et associé à Delphine Santiago, une jockette qui s’entend bien avec lui, ce fils de Sea The Stars et Recreation devrait logiquement lutter pour la victoire s’il parvient rapidement à imposer son rythme en tête du peloton. Il sera le favori de ce pronostic.

La base solide

Très confirmée dans cette catégorie, JIZELLITA (n°5) semble constituer une base solide et incontournable dans ce quinté+. Cette représentante de la casaque de Magalen Bryant a, en effet, terminé à 5 reprises dans les cinq premiers en 6 tentatives dans les gros handicaps. Vainqueur d’un événement en 38,5 de valeur handicap, elle avait été pénalisée par le handicapeur mais elle est désormais revenue dans une zone de poids qui semble désormais lui laisser toutes ses chances. Plutôt plaisante le jour de sa rentrée, cette redoutable finisseuse devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le meilleur tocard du tiercé quarté quinté

Désormais mieux placé au poids, OCTOKING (n°9) semble être le bon tocard de ce quinté du jeudi 11 juin 2020. Durant la saison dernière, ce protégé de Ronny Martens n’a cessé de dégringoler sur l’échelle des valeurs et il évolue désormais en 37 contre 39,5 l’an dernier à pareille époque, valeur qui lui avait permis de se mettre en évidence. Sa chance est donc bien réelle à ce poids. Pas ridicule le jour de son retour à la compétition (7ème non loin des chevaux de tête), il pourrait pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Alors qu’elle était prise en valeur 35 par le handicapeur, HEIR TO A THRONE (n°15) avait pris la quatrième place de ce gros handicap qui se déroulait sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Associée à l’habile Maxime Guyon et, à l’aise en bon terrain, elle va être avantagée avec ce bon numéro de corde ce jeudi. Cela pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif ou d’un coup de poker pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

HIGH DREAM (n°1) est en pleine possession de ses moyens comme le montre sa rentrée victorieuse dans un gros handicap. Bien que pénalisé de 3,5 kilos par le handicapeur, il va tenter de confirmer avec Pierre-Charles Boudot à nouveau sur son dos.

ELECTRON LIBRE (n°3) n’est pas un modèle de régularité mais, s’il répète ce qu’il vient de réaliser, il paraît capable de prendre une quatrième ou cinquième place.

Mal loti par le tirage au sort des places à la cordes, NOSDARGENT (n°13) est un peu dans le même cas que le protégé de David Smaga. Il semble toutefois bénéficier d’une meilleure situation sur l’échelle des valeurs que ce dernier. Pas ridicule le jour de sa rentrée (5ème d’une course pmu), ce rejeton de Kendargent et Nostaltir ne semble pas incapable de compléter la combinaison gagnante à l’issue d’un bon déroulement de course.

Huitième non loin des premiers le jour de sa rentrée, EGO DANCER (n°7) devrait se rapprocher du podium à la faveur de quelques progrès. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono.

On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute en cas de non partant

Bien connu des turfistes, VILARO (n°4) va disputer, ce jeudi, le 21ème gros handicap de sa carrière. Avec 3 victoires et 8 places parmi les cinq premiers, cet élève de David Smaga n’a plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition. Il s’élancera donc avec un chance indéniable à défendre dans cette épreuve. On notera toutefois qu’il devra s’élancer complètement à l’extérieur, ce qui ne va pas faciliter la tâche. Dans ces conditions, malgré son aptitude avérée au parcours de Compiègne, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression. Néanmoins, n’hésitez pas à le glisser sur votre ticket de jeu comme cheval de complément.

Le pronostic quinté en chiffres

6 – 5 – 9 – 15 – 1 – 3 – 13 – 7

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Custom_HTML »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Maghoot_CTA_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les statistiques des jockeys et des entraîneurs participant à ce tiercé quarté quinté+ du jeudi 11 juin 2020 et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU du jour.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Pierre-Charles Boudot (n°1) : 61% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°2) : 45% de réussite
  • Théo Bachelot (n°16) : 41% de réussite
  • Cristian Demuro (n°4) : 40% de réussite
  • Maxime Guyon (n°15) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Alain de Royer Dupré (n°5) : 54% de réussite
  • Arnaud Leduc (n°14) : 50% de réussite
  • Andréas Schütz (n°6) : 50% de réussite
  • Mikel Delzangles (n°7) : 43% de réussite
  • David Smaga (n°4) : 43% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • High Dream (n°1) : +3,5 kilos
  • Chill Wind (n°16) : +2 kilos
  • Jizellita (n°5) : -0,5 kilo
  • Nosdargent (n°13) : -0,5 kilo
  • Vicopisano (n°14) : -0,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Normandy Eagle (n°10) courra, ce jeudi 11 juin 2020, le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +19) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 5 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er octobre 2019 inclus. La référence de cette épreuve sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables afin que le top-weight soit fixé à 60 kilos. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Classe 2. Distance à parcourir : 2000 mètres. Corde à gauche. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (indice pénétrométrique : 3,4). Météo : Temps orageux (22°). Allocations totales : 40000 € (Vainqueur : 20000 €, 1er accessit : 7600 €, 2ème accessit : 5600 €, 4ème place : 3200 €, 5ème place : 1600 €, 6ème place : 1200 €, 7ème place : 800 €).

Les interviews des entraîneurs

Sylvain Dehez : Chasselay (n°2) ne s’est pas employé la dernière fois. On avait un mauvais numéro de corde sur une piste rapide et dans une course sélective. Ici, le terrain sera moins roulant. Je conseille aux turfistes de le reprendre. Il a bien travaillé à l’entraînement affichant une super condition physique. Il ne lui reste plus qu’à bénéficier d’un meilleur déroulement de course. Calaconta (n°12), sa compagne d’entraînement, va faire de son mieux pour obtenir le meilleur résultat possible dans ce quinté du jeudi 11 juin 2020. Sa dernière performance est certes bonne mais sa marge au poids est quand même assez restreinte. Après, cela sera une question de parcours car il lui faut rester cachée jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite. La jument est néanmoins en pleine possession de ses moyens et elle va faire sa course.

François-Xavier Belvisi : Electron Libre (n°3) court très bien dernièrement à Deauville. Il n’a pu profiter de son bon numéro de corde en début de course. Et s’est hélas retrouvé assez loin des chevaux de tête au moment du sprint final. C’était une rentrée et le cheval est monté là-dessus. Je le trouve au top et compte sur lui pour participer activement à l’arrivée de ce tiercé.

David Smaga : Vilaro (n°4) est en forme certaine. Avant le coup, il est légitime d’en espérer un très bon résultat dans ce quinté+. Son jockey devra gérer son mauvais numéro de corde. Il avait toutefois vaincu sur cette piste de Compiègne avec la corde 15 voici près de trois ans.

Alain de Royer Dupré : Jizellita (n°5) est bien connue des parieurs à ce niveau. Dernièrement, ma pensionnaire avait besoin de retrouver le rythme de la compétition et elle devrait logiquement afficher des progrès. Elle me paraît en bonne forme à l’entraînement et, à cette valeur handicap, je l’estime capable de prendre une part active à ce Prix de l’Ile de la Cité.

Andréas Schütz : Tabularasa (n°6) a très bien couru en dernier lieu, à Deauville, finissant près du lauréat. En outre, il a l’avantage d’évoluer quasiment à domicile. Il devrait regagner un gros handicap un jour. Avant le coup, je suis confiant pour une bonne performance dans ce quinté du jeudi 11 juin 2020.

Mikel Delzangles : Le jour de sa rentrée, Ego Dancer (n°7) avait connu quelques petits problèmes de parcours dans l’ultime ligne droite. Elle faisait sa réapparition et a bien progressé là-dessus. J’en attends une bon résultat dans ce tiercé. La distance est parfaite pour ses aptitudes.

Frédéric Rossi : Monargent (n°8) a bien tenu sa partie le jour de son retour à la compétition. Ce jour-là, mon cheval a fini de plaisante façon après avoir dû patienter au moment de démarrage. Certes, à cette valeur handicap, sa marge au poids est désormais plus réduite pour le succès mais je serais déçu s’il ne finissait pas dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Ronny Martens : Octoking (9) a fait une bonne rentrée car beaucoup de conditions n’étaient pas réunies pour lui. Logiquement, il devrait progresser là-dessus. Il vient en condition grâce à la compétition. Il est dans sa bonne période de forme et l’état du terrain l’indiffère. Je serais déçu de le voir mal se comporter ce jeudi.

Hélène Mennessier : Normandy Eagle (n°10) a été écarté de la compétition durant 18 mois à cause de problème de santé. Lors de sa rentrée, il avait besoin de courir. Dans ce gros handicap, mon protégé va retrouver une distance plus dans ses cordes mais il aura encore besoin d’une course pour retrouver la plénitude de ses moyens. Néanmoins, il a bon moral.

Didier Prod’homme : Allez Henri (n°11) n’a pu s’illustrer dernièrement à Deauville. Ce jour-là, à sa décharge, il n’avait pas un bon numéro de corde. C’est certes, un cheval plus confirmé sur PSF, mais lors de son avant-dernière sortie, il avait fait bonne figure à Saint-Cloud. Le gazon n’est donc pas rédhibitoire. À l’entraînement, il a l’air bien. Nosdargent (n°13), son compagnon d’écurie, a très bien fini, dernièrement, dans une deuxième épreuve à Deauville. Il avait un mauvais numéro de corde et on a pris le parti de le faire attendre. Ses cent derniers mètres ont été très bons. Le matin à l’entraînement, il a l’air d’être en bonne forme. Si la course est suffisamment sélective, il pourrait figurer à l’arrivée de ce quinté du jeudi 11 juin. Chill Wind (n°16), mon troisième partant, avait un numéro de corde ingrat dernièrement et a été contraint de voyager en épaisseur dans le tournant final. Sa course a donc été très bonne ce jour-là. Le matin il paraît bien. Il a déjà vaincu à ce niveau et peut bien faire jeudi.

Arnaud Leduc : Vicopisano (n°14) a accompli une très bonne rentrée dans le bon terrain qui le dessert. En effet, dans un tel contexte, les autres concurrents mettent un coup de reins, ce que lui n’est pas capable de faire. Avec lui, ce n’est qu’une question de terrain : s’il est suffisamment souple, il est capable de tirer son épingle du jeu car il est en pleine forme au boulot.

Pia Brandt : Heir To a Throne (n°15) est très sympa, faisant toujours de son mieux. Normalement, il est monté en condition physique sur sa dernière sortie. Tout s’annonce bien pour ce quinté+. Le terrain bon, souple sera bien pour lui.

Source : Geny courses

Synthèse des meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette6157451312
Turfomania.fr152163947
Equidia1552173612
Geny Courses157435621
Canalturf.com613472155
Zeturf.fr168157354
Radio Balances746381129
Bilto.fr173486215
RTL161547532
Tierce Mag.315756128

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic pmu gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du jeudi 11 juin 2020 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome du Putois à Compiègne. Le consultant : Philippe Thevenon.

Comment jouer au quinté+ ?

Pour parier sur la course du tiercé quarté quinté+ qui se courra ce jeudi 11 juin 2020 sur l’hippodrome de Compiègne, vous avez plusieurs choix possibles. Vous pouvez, tout d’abord, vous rendre dans un des nombreux points de vente PMU et passer vos jeux au guichet ou sur les bornes interactives. Si vous trouvez plus pratique de jouer via internet (PC, mobile ou tablette tactile), le mieux est d’ouvrir un compte chez un des nombreux opérateurs de paris hippiques agréés par l’ARJEL (Pmu.fr, Betclic, Zeturf, Genybet ou Leturf). Vos gains seront ensuite versés directement sur votre compte bancaire. A noter que, sur le site Pmu.fr, vous trouverez les mêmes paris hippiques que dans les points de vente du PMU (e.multi, e.2sur4, e.Tiercé, e.Quarté+ et e.Quinté+) mais vous toucherez des rapports différents car les masses d’enjeux ont été séparées depuis quelques années.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce jeudi 11 juin 2020, le départ de la course du quinté du jour sera donné sur l’hippodrome de Compiègne aux alentours de 13h50. Pour regarder cette course pmu en direct sur votre téléviseur, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Depuis peu, M6 diffuse la course sur son appli 6Play. Sachez également que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Lorsque vous jouez en formule unitaire, c’est très simple de calculer le prix de votre ticket car il suffit de connaître la mise de base du pari. Par contre, les choses se compliquent si vous souhaitez jouer en formule combiné. Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

A lire également