Quinté pmu du mercredi 18 décembre 2019
/ / Pronostic quinté du 18 décembre 2019 – Prix Georges Pastre

Pronostic quinté du 18 décembre 2019 – Prix Georges Pastre

L’analyse complète de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du mercredi 18 décembre aura comme support le Prix Georges Pastre, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Pau. Ce gros handicap sur les haies (référence +9), qui sera doté de 95000 € d’allocations, a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 3500 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée lourde par France Galop (indice pénétrométrique : 4,9).

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens, YAYAJONH (n°11) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par Mickaël Seror fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque sortie. Il vient d’ailleurs de figurer à deux reprises dans la combinaison gagnante d’événements analogues disputés sur l’hippodromes d’Auteuil. Mercredi, ce fils de Muhaymin et Flower va changer de piste mais le tracé coulant de l’hippodrome de Pau ne devrait pas lui poser de problèmes si on se fie à sa deuxième place acquise voilà trois mois sur l’hippodrome de Compiègne sous 71 kilos. Toujours bien placé sur l’échelle des valeurs, il devrait logiquement lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

De retour dans une catégorie plus en rapport avec ses capacités, CAMPINAS (n°3) semble constituer une base solide et incontournable dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de Gabriel n’a certes jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il disputait une épreuve de Niveau Groupe III. Il ne faut donc pas le condamner sur cet échec relatif d’autant qu’il s’était auparavant imposé dans un bon style sur l’hippodrome de la Butte Mortemart. Mercredi, il retrouvera les haies, une discipline où il compte quelques bons résultats. Confié à Clément Lefebvre, un jockey qui s’entend parfaitement avec lui, et nullement rebuté par le terrain lourd, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

De mieux en mieux placé sur l’échelle des valeurs, HABIBI LINN (n°4) semble être le bon tocard de ce quinté du 18 décembre. Cet élève d’Alain Couétil ne cesse, en effet, d’être baissé au poids par le handicapeur ayant perdu deux kilos depuis son retour en piste en fin d’été. Pas ridicule avec les oeillères australiennes lors de sa dernière sortie dans un lot similaire, il ne semble pas incapable de pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

PARISO (n°2) aligne les bonnes performances depuis de nombreux mois. Lors de ses 7 dernières tentatives en obstacles, cet élève de François Nicolle a, en effet, obtenu 2 victoires et 4 accessits d’honneurs, ce qui est remarquable. Mercredi, il retrouvera des adversaires qu’il a déjà devancé par le passé mais il sera moins bien placé qu’eux sur l’échelle des valeurs. Il pourrait néanmoins jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement à la faveur de quelques progrès. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

LA BARAKAS (n°8) possède un joli palmarès sur le steeple chase ayant déjà obtenu quelques places dans des épreuves d’un très bon niveau en région parisienne. Très plaisant pour son retour sur les haies de Pau en dernier lieu, cet élève de Jacques Ortet ne semble pas incapable de confirmer. Avant le coup, on s’en méfiera donc un peu.

Récent cinquième d’un gros handicap disputé sur l’hippodrome d’Auteuil, PORTENTOSO (n°12) n’aurait qu’à répéter pareille valeur pour espérer figurer dans la combinaison gagnante ce mercredi. Avant le coup, on lui accordera un large crédit.

Contraint de porter le top-weight dans cette épreuve, HALE (n°1) aura probablement du mal à franchir le poteau en tête mais un accessit pourrait lui revenir si quelques uns des chevaux les plus joués ne fournissent pas leur véritable valeur.

MOUNT SILVER (n°10) est certes beaucoup plus connu dans les épreuves à réclamer mais la différence de niveau est infime entre ces compétitions et les gros handicaps. Il est donc loin de constituer une impossibilité pour une quatrième ou cinquième place d’autant que le lot n’a vraiment rien d’extraordinaire.

La dernière minute en cas de non-partant

Mercredi, CAMBIKO (n°15) aura l’avantage d’être présenté par François Nicolle, un entraîneur redoutable dans ce type d’épreuves. Il ne semble toutefois pas avoir beaucoup de marge de manoeuvre si on fie à ce qu’il a montré en dernier lieu. Dans ces conditions, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 18/12/2019 : 11 – 3 – 4 – 2 – 8 – 12 – 1 – 10

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Custom_HTML »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs participant à ce gros handicap et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Chevillard (n°6) : 77% de réussite
  • Clément Lefebvre (n°3) : 61% de réussite
  • Angelo Zuliani (n°5) : 50% de réussite
  • Thomas Beaurain (n°14) : 47% de réussite
  • Geoffrey Ré (n°12) : 47% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Erwan Grall (n°12) : 100% de réussite
  • Gabriel Leenders (n°3) : 57% de réussite
  • Mikaël Mescam (n°10) : 53% de réussite
  • François Nicolle (n°15, n°6, n°5, n°2) : 51% de réussite
  • Mickaël Seror (n°11) : 40% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Habibi Linn (n°4) : -1 kilo
  • Alna Top (n°7) : -1 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Hale (n°1), Pariso (n°2), Campinas (n°3), Ephedrine (n°6), La Barakas (n°8), Fait la Une (n°9), Mount Silver (n°10), Diva des Obeaux (n°13), Festina du Lys (n°14), Cambiko (n°15), Hip Hop Traou Land (n°16) courront ce mercredi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +9) réservé à des chevaux de 4 ans ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à Réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première Catégorie. La référence de ce gros handicap sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables afin que le top-weight soit fixé à 70 kilos. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Seront qualifiés dans ce handicap, les chevaux qui ont, en obstacle (France et Etranger) à la clôture des engagements, soit couru au moins trois fois, soit été crédités de deux allocations. Listed Race. Distance à parcourir : 3500 mètres. Haies. Corde à droite. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : Lourd (indice pénétrométrique : 4,9). Météo : ensoleillé dans l’ensemble (16°). Allocations totales : 95000 € (Vainqueur : 42750 €, 1er accessit : 20900 €, 2ème accessit : 12350 €, 4ème place : 8550 €, 5ème place : 4750 €, 6ème place : 3325 €, 7ème place : 2375 €).

Les interviews des entraîneurs

Christophe Dubourg : Hale (n°1) est sur la bonne voie. Sa dernière prestation, où elle s’est bien sortie du terrain lourd, a été encourageante. Mercredi, ma jument devrait apprécier le profil de l’hippodrome de Pau car c’est une pure droitière. Je la trouve très chargée pour son premier handicap. Elle n’a malheureusement pas le choix des engagements. Le lot s’est cependant creusé et on a le droit de tenter notre chance dans ce quinté du 18 décembre.

François Nicolle : Pariso (n°2) est un cheval régulier dans l’effort qui est très à l’aise dans les deux spécialités. Il a déjà fait Pau, même si c’était en steeple chase. Il est en belle condition physique à l’entraînement et se plaît en terrain lourd. Il peut ambitionner une place dans les cinq premiers de ce tiercé même si sa marge au poids est vraiment inexistante. Première Amie (n°5) a fait naître de sérieux espoirs en début de carrière avant de me laisser sur ma faim, confondant vitesse et précipitation. Voilà pourquoi j’ai préféré lui accorder un break. Elle effectuera sa rentrée ce mercredi. Son jockey aura les ordres de la monter en position d’attente afin d’avoir une bonne leçon. Sur sa qualité, elle serait hasardeux de ne pas l’inclure dans votre prono. Ephedrine (n°6) est la sœur utérine de la bonne Miss Salsa Blue mais elle n’a pas le potentiel de son aînée. Elle reste sur des places en steeple et revient en haies pour ce qui sera son premier gros handicap. Sa tâche ne paraît, avant l’heure, pas aisée au vu de ses plus récentes sorties. J’espère évidemment me tromper. Cambiko (n°15) est un brave cheval. Dernièrement, il effectuait son retour à la compétition. Ce jour-là, il n’a pas démérité même si on pouvait en espérer un meilleur résultat. C’est un cheval honnête et régulier qui essaiera d’obtenir le meilleur classement possible. avant le coup, ce n’est pas une première chance théorique mais plutôt un petit outsider capable de pimenter les rapports. Un peu comme tous mes partants d’ailleurs.

Clément Lefebvre : Campinas (n°3) ne s’élancera pas sans prétentions. Je suis confiant pour ce quinté+ car plus c’est lourd, mieux c’est pour lui. Il a déjà affronté de meilleurs lots par le passé. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Alain Couétil : Habibi Linn (n°4) court mieux que lors de sa sortie précédente. Avec les oeillères australiennes, il était plus concentré. Il reste toutefois pris un peu trop haut sur l’échelle des valeurs par le handicapeur.

Arnaud Chaillé-Chaillé : Alna Top (n°7) passe un test à l’occasion de ce quinté du 18 décembre. Cela s’est mal passé ces derniers temps dans cette catégorie sur l’hippodrome d’Auteuil. Elle semble pourtant avoir conservé un bon degré de forme le matin à l’entraînement. On y va avec quelques doutes. Il faut qu’elle nous rassure en compétition.

Jacques Ortet : La Barakas (n°8) a couru en haies afin de préparer ce tiercé. En dernier lieu, ma pensionnaire était bien dans le rythme mais un fuyard avait quelque peu faussé la course. Elle a fourni une très bonne performance ce jour-là. Mercredi, l’alourdissement des pistes va jouer en sa faveur. Avant le coup, elle semble avoir de nombreux atouts dans son jeu. Tous les feux sont au vert.

Nicolas de Lageneste : Lors de sa dernière sortie sur l’hippodrome d’Auteuil, Fait la Une (n°9) n’avait pas de gaz et elle a peut-être été gênée par le lourd. À Moulins, elle a été heureuse dans son succès, puisqu’une pouliche qui allait bien, est tombée à la dernière haie. La jument a été pénalisée un peu lourdement par le handicapeur et, à ce poids, je pense qu’elle aura du mal à obtenir un bon résultat dans ce quinté+. C’est néanmoins une bonne sauteuse, généreuse.

Mikaël Mescam : Mount Silver (n°10) court ce Prix Georges Pastre par défaut car il n’a pas un programme très avantageux. D’ailleurs, nous étions allés à Cagnes sur mer pour trouver un gros handicap mais ce n’était finalement pas la meilleure idée. Il est en forme au boulot et va fournir sa valeur mais, en classe pure, il n’a pas beaucoup de marge de manoeuvre. Avant le coup, je conseille aux parieurs de l’envisager plutôt pour les places que pour la victoire.

Mickaël Seror : Yayajonh (n°11) reste sur de bons résultats à ce niveau de la compétition. J’ai volontairement fait l’impasse sur le dernier gros handicap de l’automne disputé à Auteuil car cette course venait vite dans le programme. Il partira dans la nuit de mardi et fera l’aller-retour pour la course. Le tracé de l’hippodrome de Pau ne devrait pas le déranger.

Erwan Grall : Portentoso (n°12) a couru une fois pour nous, un handicap à Auteuil, et nous avons été très satisfaits. Avec des œillères pleines, mon élève a fait beaucoup d’efforts mais il a été combatif jusqu’au poteau d’arrivée. Mercredi, mon cheval n’aura que des œillères australiennes. Il est un peu droitier et c’est un adepte des terrains très souples. Sachez qu’on l’a préparé spécialement pour ce quinté du 18 décembre.

Nicolas Devilder : Lors de sa plus récente tentative, Diva des Obeaux (n°13) s’est trompée alors qu’elle allait très bien. C’est la première fois qu’elle ne participe pas à l’arrivée d’une course pmu sur les obstacles. Tout va bien au travail. Mercredi, je la déclare partante en haies car elle n’a pas trop le choix des engagements en steeple chase. Elle est très polyvalente. Elle va bien courir sur un terrain pénible qui servira ses intérêts.

Jean-Luc Guillochon : Festina du Lys (n°14) vient de mettre à profit un engagement favorable. Mercredi, c’est son premier handicap. J’ai toutefois préféré ce tiercé par rapport à une autre course pmu en steeple-chase disputée plus tard car le lot m’y paraissait plus relevé. Elle est en forme et indifférente à l’état du terrain. Elle se monte près des chevaux de tête.

Patrice Quinton : Hip Hop Traou Land (n°16) vient de gagner facilement, à réclamer. Le cheval progresse et le terrain défoncé va être un gros avantage pour lui. La distance à parcourir conviendra également à ses aptitudes. Mon protégé est en excellente condition physique, raison pour laquelle j’ai préféré ce gros handicap à un réclamer samedi dernier à Angers. Il ne me surprendrait pas en prenant une part active à l’arrivée de ce quinté+. Je conseille donc aux turfistes de ne pas faire l’impasse sur ses chances.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette11121482131516
Turfomania.fr1151221314157
Equidia312114131528
Geny Courses11415273512
Canalturf.com11124731325
Zeturf.fr141113123248
Radio Balances2311157658
Bilto53211121348
RTL122111358110
Tierce Mag.11123251384

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 18 décembre 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Pau. Les consultants : Philippe Thévenon et Éric Brosselin.

Comment jouer au quinté+ ?

Pour parier sur la course du quinté+ qui se courra ce mercredi 18 décembre sur l’hippodrome de Pau, vous avez plusieurs choix possibles. Vous pouvez, tout d’abord, vous rendre dans un des nombreux points de vente PMU et passer vos jeux au guichet ou sur les bornes interactives. Si vous trouvez plus pratique de jouer via internet (PC, mobile ou tablette tactile), le mieux est d’ouvrir un compte chez un des nombreux opérateurs de paris hippiques agréés par l’ARJEL (Pmu.fr, Betclic, Zeturf, Genybet ou Leturf). Vos gains seront ensuite versés directement sur votre compte bancaire. A noter que, sur le site Pmu.fr, vous trouverez les mêmes paris hippiques que dans les points de vente du PMU (e.multi, e.2sur4, e.Tiercé, e.Quarté+ et e.Quinté+) mais vous toucherez des rapports différents car les masses d’enjeux ont été séparées depuis quelques années.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce mercredi, le départ de la course du quinté du jour sera donné sur l’hippodrome de Pau aux alentours de 13h50. Pour regarder cette course pmu en direct sur votre téléviseur, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Depuis peu, M6 diffuse la course sur son appli 6Play. Sachez également que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°2 – Course pmu n°7 (Prix de Fustignac) – Course E (trot) – Départ prévu aux alentours de 15h17 – Trot attelé – Allocations totales : 29000 € – Distance à parcourir : 2100 mètres – Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne) – Grande piste – Mâchefer – 11 partants – Corde à gauche – Pour pouliches âgées de 4 ans n’ayant pas gagné 49000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce mercredi. La première aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes aux alentours de midi et la seconde débutera aux alentours de 16h00 sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. C’est en région parisienne que se produira FALLING STARS (n°1), une pensionnaire de l’écurie de Laurent-Michel David qui participera à l’avant-dernière course du programme, une épreuve dont le départ sera donné derrière les ailes de l’autostart. Pas très régulière dans ses performances, cette fille de Kiwi et Redemption Song possède néanmoins une chance régulière à défendre en pareille société si on se fie à ce qu’elle a réalisé de mieux cette saison. Elle s’est, en effet, déjà mise en évidence dans des lots analogues par le passé. Durant l’été, elle avait notamment remporté une course pmu sur l’hippodrome du Mans et, ce jour-là, elle battait Fleur de Vanille et Fanfare, deux juments qui allaient ensuite s’imposer sur l’hippodrome de Vincennes. Elle doublait ensuite la mise quelques jours plus tard dominant Fleur d’Oranger, future placée à Vincennes. Mercredi, elle n’aurait donc qu’à répéter sa meilleure valeur pour espérer un bon résultat dans cette épreuve au trot attelé où elle affrontera une opposition dans ses cordes en étant déferrée des 4 pieds, une configuration qui l’améliore beaucoup. Bien que nantie d’un numéro un peu piège côté corde, elle pourrait parfaitement s’octroyer un accessit si son driver la mène au mieux de ses intérêts. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est évidemment loin d’être un coup sûr gagnant.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également