Quinte pmu du 24 octobre 2019

Pronostic quinté du 24 octobre 2019 – Prix Santo Pietro

L’analyse complète de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du mercredi 24 octobre aura comme support le Prix Santo Pietro, une course d’obstacles inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Ce gros handicap (référence +6), qui sera doté de 100000 € d’allocations, a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 3600 mètres corde à gauche de la piste en gazon, laquelle est annoncée collante par France Galop (indice pénétrométrique : 4,2).

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, HENRY BRULARD (n°12) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Deuxième d’un gros handicap à Auteuil pour ses débuts à ce niveau, ce pensionnaire de l’écurie de Mikaël Mescam confirmait à sa sortie suivante qu’il était une valeur sûre dans cette catégorie en s’octroyant à nouveau un accessit. Ce jeudi, il affrontera des chevaux qu’il vient de devancer et il semble logique d’en attendre un bon résultat d’autant que le terrain lourd ne devrait pas le déranger. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, FLIP DE VEGA (n°13) semble constituer une base solide et incontournable dans ce quinté+. En plein progrès, ce représentant de la casaque du Haras de saint-Voir reste sur toute une série de bons résultats. Lors de ses 4 dernières sorties, il a, en effet, obtenu une victoire et trois accessits d’honneur dont le dernier dans un gros handicap analogue disputé à Auteuil. Bien placé au poids et pas rebuté par l’état du terrain, ce fils de Laverock et Sivega devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses excellents débuts sur l’hippodrome de la Butte Mortemart, YAYAJONH (n°14) semble être le bon tocard de ce quinté du 24 octobre. Ce cheval entraîné par Mickaël Seror avait pris une excellente deuxième place ce jour-là, n’étant battu que par Doctor Kaléo, un concurrent qui n’a pas été ridicule ensuite face aux meilleurs de sa génération. La ligne semble donc plutôt intéressante à suivre et, s’il s’adapte à l’état du terrain, il pourrait parfaitement pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

En début de carrière, FIN DU MATCH (n°5) avait aligné les bons résultats. Alors qu’elle effectuait ses premiers pas en compétition sur l’hippodrome de Pau, cette élève de David Cottin s’imposait, en effet, dans une course pmu avant de bien tenir sa partie à sa sortie suivante face à Miss de Boulko et Sagaline, deux juments ayant gagné un gros handicap au printemps. Mise au repos après cette excellente performance, elle gagnait, d’entrée de jeu, en plat avant de doubler la mise sur les haies de Clairefontaine durant l’été. Jugée digne de participer à un groupe I à ParisLongchamp en dernier lieu, on ne la condamnera évidemment pas sur cet échec relatif et on la jugera plutôt sur ses bonnes lignes printanières. Nullement dérangée par l’état du terrain, elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement si elle s’adapte au profil sélectif de l’hippodrome d’Auteuil. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

ALNA TOP (n°3) vient de causer une grosse surprise en s’octroyant la quatrième place de la course référence à près de 40/1. Si elle n’est pas pénalisée par l’assouplissement des pistes, cette protégée d’Arnaud Chaillé-Chaillé devrait logiquement confirmer ses progrès. Avant le coup, on lui accordera un large crédit.

En dernier lieu, BOWLER HAT (n°8) et MESTER (n°6) n’ont jamais donné d’espoirs à leurs preneurs mais ils ont des titres à faire valoir dans cette catégorie des gros handicaps. De plus, leur aptitude aux terrains pénibles est largement avérée. Pas incapables de se rappeler au bon souvenir des parieurs à la faveur de quelques progrès, on s’en méfiera quelque peu.

FUEGO DE SOMOZA (n°15) vient d’effectuer de probants débuts à Auteuil en terrain collant. Ce jour-là, il s’octroyait une bonne deuxième place derrière un cheval de qualité. Estimé par son habile entraîneur, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono car il semble avoir une belle marge de progression devant lui.

On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute

SHAMALDAM (n°10) vient d’ouvrir son palmarès sur l’hippodrome de Compiègne. De retour à Auteuil, un hippodrome où il a déjà pris quelques places d’honneur, cet élève de Dominique Bressou ne semble pas incapable de tirer son épingle du jeu s’il s’adapte au terrain pénible. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 24/10/2019 : 12 – 13 – 14 – 5 – 3 – 8 – 6 – 15

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs participant à ce gros handicap et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Adrien Merienne (n°6) : 55% de réussite
  • Clément Lefebvre (n°16) : 50% de réussite
  • Morgan Regairaz (n°10) : 50% de réussite
  • Damien Mescam (n°12) : 43% de réussite
  • Thomas Beaurain (n°9) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Mikaël Mescam (n°12) : 61% de réussite
  • Richard Chatel (n°1) : 50% de réussite
  • David Cottin (n°5) : 44% de réussite
  • Ecurie Carlos et Yann Lerner (n°7) : 38% de réussite
  • Mickaël Seror (n°14) : 36% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Fin du Match (n°5) : +3 kilos
  • Vimont (n°7) : +3 kilos
  • La Téméraire (n°2) : -1 kilo
  • Montgeoffroy (n°4) : -1 kilo
  • Bowler Hat (n°8) : -1 kilo
  • Greywolf (n°16) : -2 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Autorisation (n°1), Baie Boy (n°9), Shamaldam (n°10), Yayajonh (n°14), Fuego de Somoza (n°15) courront ce jeudi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +6) réservé à des poulains et pouliches âgés de 4 ans, ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à Réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. La référence de ce gros handicap sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables afin que le top-weight soit fixé à 70 kilos. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 3600 mètres. Haies. Corde à gauche. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : collant (indice pénétrométrique : 4,2). Météo : Temps partiellement couvert (19°). Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 1er accessit : 22000 €, 2ème accessit : 13000 €, 4ème place : 9000 €, 5ème place : 5000 €, 6ème place : 3500 €, 7ème place : 2500 €).

Les interviews des entraîneurs

Richard Chatel : La dernière fois, Autorisation (n°1) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais c’est une sortie à effacer car il n’a pas pu galoper en bonne position. Mon pensionnaire est assez froid en course et il faut le monter parmi les chevaux de tête. Jeudi, je vais lui metttre les œillères australiennes pour le motiver un peu. Vu son tempérament, le tracé de l’hippodrome d’Auteuil devrait convenir à ses aptitudes. Il est vraiment en bonne condition physique à l’entraînement. On va voir s’il est capable de participer activement à l’arrivée de ce quinté du 24 octobre en portant le top-weight.

Pierre Raussin : La Téméraire (n°2) a l’air d’être en forme pour cette rentrée. La jument a eu quelques soucis de santé, ce qui explique sa dernière mauvaise performance, au printemps. Si tout va bien au niveau santé, elle devrait fournir sa meilleure valeur dans ce gros handicap. Si ce n’est pas le cas, elle courra de manière plus ordinaire. Au-delà du fait que ce soit une rentrée, il faut qu’elle remontre ce qu’elle a fait l’année dernière. J’ai surtout besoin qu’elle me rassure.

Arnaud Chaillé-Chaillé : Je l’avais reprise en début d’année mais Alna Top (n°3) n’était pas en bonne condition physique. Du coup, je n’ai pas trop insisté. Cet automne, elle est parfaite. Elle a fait deux rentrées correctes me surprenant même un peu en dernier lieu. Elle va progresser là-dessus et le terrain pénible ne la dérange pas du tout. Selon moi, elle devrait obtenir un bon résultat dans ce tiercé. Tous les feux sont au vert. En dernier lieu, Fuego de Somoza (n°15) a très bien couru. J’ai bien aimé sa fin de course dans la dernière ligne droite. Je pense qu’il est maniable et, a priori, le terrain lourd n’a pas l’air de le déranger. N’ayant que peu d’expérience en obstacle, il est encore un peu tendre. Il est toutefois sur la montante et a sûrement son mot à dire pour une place parmi les cinq premiers de ce tiercé. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Joël Boisnard : Lors d’une récente course pmu en steeple chase, Montgeoffroy (n°4) a commis une faute dans la ligne d’en face qui lui a coûté un ou deux rangs à l’arrivée. Faute d’engagements, il revient en haies ce jeudi. Il n’a pas de marge au poids mais son degré de forme est excellent et son aptitude aux pistes profondes largement avérée. Avant le coup, je serais déjà content de le voir prendre une place parmi les cinq premiers de ce quinté+.

David Cottin : La dernière fois, Fin du Match (n°5) a eu un petit souci de santé. Tout est rentré dans l’ordre et elle va se présenter au départ de ce Prix Santo Pietro dans un bel état physique. Ma protégée a certes été pénalisée au poids par le handicapeur pour son succès sur les haies de Clairefontaine mais je pense qu’elle devrait bien se comporter d’autant plus que le terrain collant ne sera pas un souci.

Jean-Luc Beaunez : Dernièrement, Mester (n°6) ne court pas si mal que cela d’autant qu’il effectuait une rentrée. Jeudi, on va lui mettre des œillères. C’est un cheval saisonnier qui se plaît en terrain profond. On essaie de le surprendre avec les œillères pour ce qui pourrait être son dernier essai à ce niveau de la compétition. Certes sa marge de manoeuvre est mince mais, s’il bénéficie d’un bon déroulement de course, j’espère le voir se rappeler au bon souvenir des parieurs. Bowler Hat (n°8), son compagnon d’écurie, n’est pas parvenu à tirer son épingle du jeu lors de sa dernière sortie dans un gros handicap. C’est un cheval qu’il faut monter à sa main et pour lui et qu’il faut peut-être mieux connaître. On est hélas souvent obligés de changer de jockey avec lui. Je ne pense pas qu’un terrain pénible soit fait pour le déranger. Il a un peu plus de classe de plat que mon autre partant. A l’issue d’une course limpide, il est en mesure de prendre une part active l’arrivée de ce quinté du 24 octobre.

Yann Lerner : Vimont (n°7) reste sur un succès dans une seconde épreuve de handicap divisé. Suite à ce succès, mon élève a été pénalisé au poids et il se retrouve désormais au départ d’un tiercé. Le cheval est resté en bonne forme le matin au travail et il ne devrait être gêné par l’assouplissement sensible du terrain.

Yannick Fertillet : Baie Boy (n°9) est un bon cheval mais assez difficile à monter. J’en faisais un phénomène mais il a été victime d’une myosite l’hiver dernier à Cagnes, en courant trop rapproché. Lors de sa rentrée, à Nantes, fautif à la première haie, il a eu un petit problème de garrot. Tout est rentré dans l’ordre et, à l’entraînement, il est en pleine possession de ses moyens. Certes, il débute sur l’hippodrome d’Auteuil mais il ne me surprendrait pas s’il terminait dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Dominique Bressou : Shamaldam (n°10) est un peu prudent et, en steeple, ce n’est pas là où il est le mieux. Il a rectifié le tir en dernier lieu, pour son retour en haies. Ce jour-là, il a confirmé à Compiègne les moyens qu’il avait montrés au printemps sur l’hippodrome d’Auteuil. Comme il n’y a pas le choix en haies, on tente notre chance dans ce Prix Santo Pietro qui va se courir en terrain lourd. Cela devrait jouer en sa faveur car il n’a pas un vrai changement de vitesse.

Yannick Fouin : Fou du Brésil (n°11) en a trop fait le jour de sa rentrée. Il était probablement trop frais pour l’occasion. J’espère qu’il sera plus posé ce jeudi. A l’entraînement, mon protégé est en belle condition physique et, au vu de ses origines, il devrait bien s’adapter au terrain probablement pénible du jour. Il lui reste toutefois à prouver qu’il est capable de faire l’arrivée d’un gros handicap.

Mikaël Mescam : Henry Brulard (n°12) est très régulier à ce niveau de compétition. jeudi, mon pensionnaire évoluera en plein dans sa catégorie. Physiquement, il est toujours aussi bien. Selon moi, il devrait répéter ses bonnes tentatives et prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 24 octobre.

Gabriel Leenders : Greywolf (n°16) est désormais revenu à son meilleur niveau. Jeudi, mon pensionnaire aura pour lui d’adorer les terrains pénibles. C’est un cheval que j’aime bien et il aura beaucoup d’atouts dans son jeu, hormis le fait de découvrir les gros handicaps. Ce quinté+ aura valeur test mais il devrait bien courir. A mon avis, vous pouvez compter sur lui.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1031513127514
Turfomania.fr131512351486
Equidia3513121071415
Geny Courses145123131054
Canalturf.com125713431015
Zeturf.fr121353106714
Radio Balances1413121037155
Bilto.fr1551312310167
RTL1312351571410
Tierce Mag.1353121514107

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 24 octobre 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment jouer au quinté+ ?

Pour parier sur la course du Quinté du jour qui se déroulera ce jeudi sur l’hippodrome d’Auteuil, vous avez plusieurs choix possibles. Vous pouvez, tout d’abord, vous rendre dans un des nombreux points de vente PMU et passer vos jeux au guichet ou sur les bornes interactives. Si vous trouvez plus pratique de jouer via internet (PC, mobile ou tablette tactile), le mieux est d’ouvrir un compte chez un des nombreux opérateurs de paris hippiques agréés par l’ARJEL (Pmu.fr, Betclic, Zeturf, Genybet ou Leturf). Vos gains seront ensuite versés directement sur votre compte bancaire. A noter que, sur le site Pmu.fr, vous trouverez les mêmes paris hippiques que dans les points de vente traditionnels du PMU (e.Tiercé, e.Quarté+ et e.Quinté+) mais vous toucherez des rapports différents car les masses d’enjeux ont été séparées depuis quelques années.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce jeudi, le départ de la course du quinté du jour sera donné sur l’hippodrome de la Butte Mortemart aux alentours de 13h50. Pour regarder cette course pmu en direct sur votre téléviseur, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Depuis peu, M6 diffuse le quinté+ en direct sur son appli 6Play. Sachez également que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU retransmettent aussi, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE CABOURG – Réunion premium n°4 – Course pmu n°1 (Prix du Pays d’Auge) – Course E (trot) – Départ prévu aux alentours de 16h27 – Trot attelé – Allocations totales : 22000 € – Distance à parcourir : 2050 mètres – Départ à l’autostart (7 chevaux en première ligne) – Piste en sable – 14 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 ans n’ayant pas gagné 95000 € au cours de leur carrière. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera diffusée sur Equidia ce jeudi et elle aura lieu sur l’hippodrome de Cabourg en milieu d’après-midi. C’est donc sur ce champ de courses que se produira DOUGLAS DU GITE (n°4), le cheval du jour de FT. Ce pensionnaire de l’écurie de Sébastien Ferchaud participera à la première épreuve du programme, une course au trot attelé disputée sur un parcours de vitesse avec départ derrière les ailes de l’autostart. Assez régulier dans l’ensemble, ce rejeton de Prodigious et de la bonne Gisella du Gîte (1’11’7 et 300000 € de gains) avait obtenu de bons résultats durant le premier semestre 2019 faisant notamment jeu égal avec Deko de Tilou ou Driango de Nile, deux chevaux ayant ensuite fait l’arrivée en région parisienne. Mis au repos au milieu de l’été après ces bonnes performances, il vient d’effectuer une belle rentrée sur ce parcours de vitesse terminant troisième d’une course pmu portant le label européen. Ce jour-là, il avait le handicap de s’élancer en deuxième ligne mais il fournissait un superbe effort final dans la dernière ligne droite bouclant son dernier kilomètre en 1’11’3 et ses derniers 500 mètres en 1’09’2. Des chronos qui montrent qu’il est, d’ores et déjà, en bonne forme et qui lui confèrent un certain retard de gains à combler. Jeudi, il s’élancera avec un bon numéro en première ligne derrière l’autostart et il n’aura pas de chevaux étrangers sur sa route. De plus, il sera associé à Sébastien Ernault, un driver qui a déjà fait l’arrivée en sa compagnie. Avant le coup, il aura vraiment pas mal d’atouts dans son jeu et il conviendra donc de suivre sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également