Quinte pmu du 25 octobre 2019

Pronostic quinté du 25 octobre 2019 – Prix Orionis

L’analyse complète de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du vendredi 25 octobre aura comme support le prix Orionis, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu en nocturne sur l’hippodrome de Vincennes. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 49000 € d’allocations, a réuni 16 juments âgées de 6, 7 et 8 ans inclus ans qui ne doivent pas avoir gagné 230000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partantes. Toutes ces concurrentes s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la petite piste et elles seront réparties sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 126000 € ou plus). Encore, une fois, le déroulement de course devraient s’avérer déterminants. Il faudra donc privilégier les juments associées à des drivers chevronnés.

Le favori du pronostic

Meilleure que jamais à l’heure actuelle, DIRAE AVIS (n°3) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé si elle fournit sa meilleure valeur. Cette représentante de l’entraînement de Vincent Seguin reste, en effet, sur toute une série de bons résultats en province tout en affrontant des lots intéressants. En dernier lieu, on l’a notamment vu s’octroyer l’accessit d’honneur d’une course pmu juste derrière Dream, un protégé de Gregory Thorel qui a ensuite confirmé en région parisienne (deuxième d’un événement à Vincennes). La ligne est donc très favorable. Vendredi, cette fille de Ganymède et Magna Avis aura l’avantage de partir en tête et elle sera associée à l’habile David Thomain, un driver qui la connaît parfaitement (2 victoires en 3 sorties). De plus, elle sera déferrée des 4 pieds, une configuration qui lui convient bien (3 victoires en 5 tentatives). Elle aura donc de nombreux atouts dans son jeu et, sauf incident de parcours, elle devrait logiquement combler une partie de son retard de gains en montant sur le podium de cette compétition. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Jugée sur ses meilleurs titres, DARLING BERRY (n°12) semble constituer une base solide et incontournable dans ce quinté+. Cette fille de Prince Gédé et de la bonne Osaka Berry reste certes sur deux sorties en demi-teinte mais elle était ferrée et courait sans prétentions. On ne la condamnera donc pas sur ces échecs relatifs. On la jugera plutôt sur ses trois victoires obtenues lors du dernier meeting d’hiver dans des lots similaires. En retard de gains à l’heure actuelle, sa chance théorique sera de premier ordre ce vendredi. Présentée pieds nus et drivée par Jean-Michel Bazire cette fois-ci, elle décevrait beaucoup si elle ne s’octroyait pas l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ce qu’elle a réalisé de mieux au cours de sa carrière, DESIREE STAR (n°6) semble être le bon tocard de ce quinté du 25 octobre. Cette pensionnaire de l’écurie de Charles Cuiller n’est certes pas des plus régulières mais elle surprend de temps à autres tout en affrontant des lots valables. En avril dernier, elle s’était notamment octroyée une honorable quatrième place sur les 2100 mètres autostart de la petite piste de Vincennes. Ce jour-là, cette fille de Oiseau de Feux et Uahine faisait jeu égal avec Dotka de Loiron, Dyna d’Erpion et Devise du Vivier. Autant de juments qui auraient été plébiscitées par les parieurs si elles avaient été déclarées partantes dans cette épreuve. Sa chance sera donc bien réelle ce vendredi si on se fie à cette performance de choix et il n’y aurait vraiment rien de surprenant à la voir pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

DASCALIA (n°15) vient de laisser une très belle impression dans une course pmu à Vincennes. Ce jour-là, cette élève d’Alphonse Vanberghen avait sur sa route des chevaux de grande qualité mais elle fournissait un superbe effort final dans la dernière ligne droite bouclant ses derniers 500 mètres sur le pied d’1’07’0, un chrono flatteur. Confiée à Eric Raffin et bien engagée au plafond des gains, cette redoutable finisseuse pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement si elle parvient à se faire ramener jusqu’à la sortie du tournant final. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Quatrième d’un événement disputée sur ce parcours début septembre, DYNASTIE GRAMMONT (n°5) confirmait à sa sortie suivante en obtenant le même classement. Ce jour-là, elle affrontait pourtant des juments de la trempe de Vipera Killer Gar, Ugolinast et Helena di Quattro. Autant de concurrentes qui auraient eu chance de premier ordre à défendre dans un lot comme celui-ci. Bien placée au premier poteau de départ et présentée à nouveau pieds nus, elle pourrait s’emparer d’un accessit.

Avec 215000 de gains au compteur, DEUX ETOILES GEDE (n°14) n’a plus de marge de manoeuvre et elle ne peut plus faire le tour des autres. Il lui faut donc compter sur un bon déroulement de course pour obtenir un bon résultat. Vendredi, elle aura le handicap de rendre 25 mètres, ce qui ne va pas lui faciliter la tâche, mais elle pourrait éventuellement compléter la combinaison gagnante si Damien Bonne parvient à suivre le bons dos dans la ligne d’en face.

Comme bon nombre de ses adversaires du jour, DESIREE DES LANDES (n°4) n’a plus de marge de manoeuvre. Elle fait toutefois preuve d’une louable régularité dans ses performances rentrant aux balances assez souvent. Vendredi, cette protégée de Sébastien Hardy évoluera en plein dans sa catégorie et elle aura l’avantage de partir en tête. Présentée à nouveau sans ses fers, elle mérite qu’on lui accorde un large crédit.

BRIHANA (n°10) se montre plutôt régulière dans l’ensemble. Malgré son handicap initial de 25 mètres, cette élève de Daniel Delaroche pourrait s’octroyer une quatrième ou cinquième place si Anthony Barrier la drive au mieux de ses intérêts.

La dernière minute

Très performante au trot monté depuis plusieurs semaines, BAHIA DE LA BASLE (n°8) va retrouver la discipline du trot attelé à l’occasion de ce bel engagement à la limite du recul. Confiée à François Lagadeuc et déferrée des postérieurs, elle pourrait parvenir à tirer son épingle du jeu si quelques concurrentes ne fournissent pas leur valeur. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 25/10/2019 : 3 – 12 – 6 – 15 – 5 – 14 – 4 – 10

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs participant à cet événement et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°12) : 58% de réussite
  • Hervé Sionneau (n°11) : 50% de réussite
  • Eric Raffin (n°15) : 48% de réussite
  • François Lagadeuc (n°8) : 44% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°16) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Daniel Delaroche (n°10) : 100% de réussite
  • Alain Chavatte (n°2) : 100% de réussite
  • Alphonse Vanberghen (n°15) : 72% de réussite
  • Jonathan Vanmeerbeck (n°5) : 66% de réussite
  • Hervé Sionneau (n°11) : 50% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record absolu.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Comete Darche (n°13) : 1’10’1
  • Dynastie Grammont (n°5) : 1’11’4
  • Callas du Bouffey (n°16) : 1’11’4
  • Brihana (n°10) : 1’11’6
  • Divine d’Ecajeul (n°9) : 1’11’9

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Dascalia (n°15) : 1’12’9
  • Callas du Bouffey (n°16) : 1’13’0
  • Comete Darche (n°13) : 1’13’5
  • Deux Etoiles Gede (n°14) : 1’13’7
  • Desiree des Landes (n°4) : 1’13’8

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des juments de 6, 7 et 8 ans, n’ayant pas gagné 230000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les concurrentes ayant gagné 126000 € ou plus. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Petite piste. Mâchefer. Bon terrain. 16 partants. Météo : Temps nuageux dans l’ensemble (18°). Bon terrain. Allocations totales : 49000 € (Vainqueur : 22050 €, 1er accessit : 12250 €, 2ème accessit : 6860 €, 4ème place : 3920 €, 5ème place : 2450 €, 6ème place : 980 €, 7ème place : 490 €).

Les interviews des entraîneurs

Romain Derieux : La rentrée de Cornaline d’Orient (n°1) à Paray-le-Monial n’est pas mauvaise. Malheureuse dans le premier tournant, elle s’est mise au galop. Disqualifiée, ma jument ne s’est pas mal comportée en queue de peloton. Je tente de la déferrer une nouvelle fois. Elle se prépare vite et semble prête à défendre ses chances. Cependant, je compte faire le petit parcours le long de la corde. Si elle prend la quatrième ou la cinquième place de ce quinté du 25 octobre alors ce sera déjà un bon résultat.

Ecurie Alain et Arnaud Chavatte : Canberra Tonique (n°2) a été victime de la leptospirose cet été et elle a été arrêtée après sa dernière sortie. Ma protégée ne sera pas suffisamment affûtée pour cette reprise de contact avec la compétition. Elle va avoir besoin de courir pour retrouver la bonne carburation. Même si elle découvre un bon engagement au premier poteau de départ ce vendredi, elle aura certainement du mal à participer activement à l’arrivée de ce tiercé. Vous pouvez donc l’écarter de votre prono.

Vincent Seguin : Dirae Avis (n°3) réalise une année de toute beauté, avec des courses pmu qui s’enchaînent bien. Ma pensionnaire affectionne les parcours de longue haleine et elle est toujours meilleure lorsqu’elle peut souffler durant le parcours. Vendredi soir, elle sera bien engagée au premier échelon. Elle tourne très bien corde à gauche et sait démarrer. En outre, David Thomain la connaît parfaitement et elle sera déferrée des quatre pieds. Bien placée en tête, elle devrait lutter pour la victoire dans ce quinté+ si elle fournit sa meilleure valeur. Tous les feux sont au vert.

Sébastien Hardy : Désirée des Landes (n°4) aligne les bons résultats à l’heure actuelle et elle est en pleine possession de ses moyens à l’entraînement. Vendredi, mon élève va rencontrer des conditions favorables sans les 5 ans, qu’elle devait affronter le dernier coup, à Enghien. Le parcours des 2850 mètres de la petite piste, où ça roule généralement, va jouer en sa faveur. Elle est très dure à l’effort. Ce Prix Orionis constitue une belle opportunité. Elle peut trotter aux avant-postes mais sachez qu’elle est meilleure en venant sur les autres chevaux dans la dernière ligne droite.

Jonathan Vanmeerbeck : Dernièrement, Dynastie Grammont (n°5) n’a été devancée que par des juments étrangères sur les 2100 mètres de la grande piste. Auparavant, ma jument avait pris la quatrième place d’un événement similaire disputé sur le parcours qui nous intéresse. J’ai essayé de la préparer au mieux pour cet engagement sur mesure. Selon moi, elle est parfaitement capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 25 octobre. Je vous conseille donc de lui accorder un très large crédit.

Charles Cuiller : Le mois dernier, Désirée Star (n°6) a montré un regain de forme à l’occasion d’une course pmu disputée sur un parcours de vitesse. Le niveau était inférieur ce jour-là. Depuis, elle paraît en bonne forme au travail. Il lui faut une course à l’économie pour pleinement s’exprimer. Vendredi, avant le coup, elle n’aura pas d’une première chance théorique à défendre. Elle va donc courir petits bras coté corde et tenter d’accrocher une petite place parmi les cinq premières de ce tiercé.

Patrice Dessartre : A Vire, Cocaïne des Prés (n°7) a été dominée à la régulière mais elle a très bien tenu sa partie. Ma jument a eu le temps de récupérer de ses efforts depuis cette sortie d’autant qu’elle a été éliminée une fois. La petite piste convient bien à ses aptitudes et elle sera déferrée des quatre pieds. Face aux femelles, elle devrait encore bien se défendre et, selon moi, un accessit est à sa portée. Les 6 ans sont à redouter en priorité mais elle devrait faire sa course.

Pierre Louis Desaunette : J’ai reçu Bahia de la Basle (n°8) cet été, car elle avait des jambes moyennes. Tout se passe plutôt bien jusqu’ici. Certes elle reste sur une série de bonnes performances au monté mais elle a déjà réalisé des chronos intéressants à l’attelé. De toute façon, le changement de spécialité ne va pas lui faire de mal. Elle ne sera déferrée que des postérieurs, ce qui n’est pas gênant. Elle pourrait compléter la combinaison gagnante de ce quinté+.

Christophe Martens : Divine d’Ecajeul (n°9) était moins bien au printemps, ayant notamment un peu souffert des pieds. Vendredi, ma protégée effectuera une rentrée après plusieurs mois d’absence. De plus, elle évoluera ferrée et ne sera pas affûtée. A mon avis, elle aura besoin de plusieurs parcours pour retrouver la bonne carburation. A mon avis, elle aura beaucoup de mal à tirer son épingle du jeu. Vous pouvez faire l’impasse sur ses chances.

Daniel Delaroche : Brihana (n°10) fait ce qu’elle peut même si elle est désormais barrée. Vendredi soir, l’engagement n’est pas des plus favorables car rendre 25 mètres sur la petite piste n’est jamais facile. Elle aura pour elle de bien démarrer. L’objectif est de viser une allocation une fois de plus mais sachez qu’elle aura un meilleur engagement le mois prochain sur 2100 mètres et elle partira normalement en première ligne derrière l’autostart.

Hervé Sionneau : A Enghien, le manque de train a desservi Babette de Bannes (n°11) d’autant qu’elle partait en deuxième ligne derrière la voiture. L’opposition était aussi relevée et sa tentative est honorable. Vendredi, ma pensionnaire aura le handicap de rendre 25 mètres et elle affrontera les plus jeunes, ce qui n’est jamais évident. Elle aura de meilleurs engagements à venir. Elle va néanmoins se plaire sur cette longue distance et sera déferrée des postérieurs. Elle pourrait prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 25 octobre mais il faut plutôt l’envisager pour les accessits.

Jean-Michel Bazire : Darling Berry (n°12) avait réalisé un très bon meeting d’hiver 2018-2019, en remportant trois courses pmu consécutives. Comme elle a pris des gains, je l’ai préservée en vue du prochain. Sa récente tentative sur l’hippodrome de Vincennes est plutôt bonne. Certes, elle aura le handicap de rendre la distance sur la petite piste mais elle sera pieds nus. Selon moi, elle est en mesure de lutter pour la victoire.

Junior Guelpa : Dernièrement, Comète Darche (n°13) était dans un jour sans, sur un parcours de vitesse. Lors de son avant-dernière course, elle avait très bien couru sur les 2850 mètres de la grande piste. Vendredi, elle devra rendre vingt-cinq mètres, ce qui n’est jamais facile sur ce parcours. De plus, elle restera ferrée. Je ne vais pas l’empêcher de prendre de l’argent mais elle a surtout besoin de nous rassurer quant à son degré de forme actuel.

Alexandre Pillon : Dernièrement, malgré un déroulement de course assez défavorable, Deux Etoiles Gédé (n°14) a très bien couru alors qu’elle affrontait des 5 ans et qu’elle n’était déferrée que des postérieurs. Précédemment, à Chartes, elle s’était classée deuxième du bon Duc d’Idée, en lui rendant la distance. Ce tiercé de vendredi est une course visée de longue date. Elle sera cette fois pieds nus. Si elle peut se faire ramener jusqu’à la sortie du tournant final, elle ne devrait pas être loin de la vérité.

Alphonse Vanberghen : J’étais plutôt parti dans l’optique de courir Dascalia (n°15) mercredi prochain sur la grande piste, face aux seuls 6 ans mais Eric Raffin sera suspendu. Ici, ce n’est pas un mauvais engagement face aux femelles mais elle aura le handicap de s’élancer au second échelon sur la petite piste. Elle doit attendre l’entrée de la dernière ligne droite pour donner sa pleine mesure. Il faudra donc que cela se passe bien pour qu’elle obtienne un bon résultat dans ce quinté+. Plus en réussite, elle aurait pu être davantage dangereuse fin septembre. Elle est restée en bonne forme à l’entraînement.

Michel Lenoir : Après sa victoire au mois d’août à Cagnes-sur-Mer, Callas du Bouffey (n°16) avait hérité d’un numéro défavorable derrière l’autostart. À Vincennes dernièrement, la course s’est jouée sur un sprint. Elle était un peu sale après cette tentative. Elle a été soignée avant de préparer au mieux cet objectif. Elle sera pieds nus et drivée par Matthieu Abrivard. Elle me décevrait en ne terminant pas dans la combinaison gagnante.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette125154143167
Turfomania.fr451512316147
Equidia121514543716
Geny Courses125315148164
Canalturf.com121443155167
Zeturf.fr123141516547
Radio Balances12315541478
Bilto121415531614
RTL123151614548
Tierce Mag.123541415167

L’analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 25 octobre 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Thierry Carosini.

Comment jouer au quinté+ ?

Pour parier sur la course du Quinté+ qui aura lieu ce vendredi sur l’hippodrome de Vincennes, vous avez plusieurs choix possibles. Vous pouvez, tout d’abord, vous rendre dans un des nombreux points de vente PMU et passer vos jeux au guichet ou sur les bornes interactives. Si vous trouvez plus pratique de jouer via internet (PC, mobile ou tablette tactile), le mieux est d’ouvrir un compte chez un des nombreux opérateurs de paris hippiques agréés par l’ARJEL (Pmu.fr, Betclic, Zeturf, Genybet ou Leturf). A votre demande, vos gains seront ensuite versés directement sur votre compte bancaire. A noter que, sur le site Pmu.fr, vous trouverez les mêmes paris hippiques que dans les points de vente traditionnels du PMU (e.multi, e.2sur4, e.Tiercé, e.Quarté+ et e.Quinté+) mais vous toucherez des rapports différents car les masses d’enjeux ont été séparées depuis quelques années.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce vendredi, le départ de la course du quinté du jour sera donné sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle aux alentours de 20h15. Pour regarder cette course pmu en direct sur votre téléviseur, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Depuis quelques semaines, M6 diffuse le quinté+ en direct sur son appli 6Play. Sachez également que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU retransmettent aussi, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur internet, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°1 (Prix Juno) – Course D (trot) – Départ prévu aux alentours de 19h00 – Trot attelé – Allocations totales : 49000 € – Distance à parcourir : 2100 mètres – Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne) – Grande et petite piste – Mâchefer – 16 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 166000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce vendredi. La première débutera sur l’hippodrome de Cabourg en milieu d’après-midi et la seconde aura pour cadre la traditionnelle réunion en nocturne à Vincennes avec en point d’orgue le quinté du jour. C’est sur cette piste que se produira CHACHOO BOND (n°6), le cheval du jour de FT. Cette jument entraînée par Pascal Lelièvre participera à l’épreuve d’ouverture, une course de vitesse avec départ derrière les ailes de l’autostart. En forme, elle vient d’obtenir une probante troisième place à Mauquenchy et, ce jour-là, elle terminait non loin de Call Secret et Darwin Maza, deux chevaux qui ont répété par la suite. Le premier nommé s’octroyait, en effet, l’accessit d’honneur d’un événement à Vincennes et le second s’emparait, quant à lui, d’une bonne deuxième place sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. La ligne est donc particulièrement intéressante à suivre. Nantie d’un bon numéro derrière l’autostart et très à l’aise sur la petite piste (voir sa deuxième place obtenue l’an dernier à pareille époque en compagnie de JMB), elle devrait logiquement lutter pour les premières places si François Lagadeuc parvient à la maintenir dans les bonnes allures jusqu’au poteau d’arrivée. Il conviendra donc de suivre sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également