Quinte pmu du samedi 29 fevrier 2020

Pronostic quinté du samedi 29 février 2020 – Prix de Montsoreau

L’analyse complète du quinté

Ce quinté du samedi 29 février 2020 aura comme support le Prix de Montsoreau, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette épreuve européenne de trot attelé qui sera dotée de 58000 € d’allocations a réuni 15 chevaux âgés de 7 à 11 ans inclus (D à V) qui ne doivent pas avoir gagné 271000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s’élanceront tous au même poteau de départ. Avant le coup, les plus jeunes semblent les plus recommandables dans cette compétition. On s’intéressera donc en priorité à leur candidature.

Le favori du pronostic

Jugée sur ses meilleurs titres, MONI VIKING (n°3) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé si son driver la mène au mieux de ses intérêts. De retour sur la cendrée de Vincennes durant l’automne, cette jument suédoise entraînée par Pierre Vercruysse réalise encore un très bon meeting d’hiver cette année. Elle compte, en effet, deux victoires et une quatrième place en 4 sorties. On notera également qu’elle devançait les mâles lors de ses deux succès. Sa tâche sera donc de premier ordre ce samedi si on se fie à ces performances de choix. N’ayant plus à prouver son aptitude au parcours et présentée pieds nus, cette fille de Maharajah et Jeunesse Dorée devrait logiquement lutter pour la victoire à l’issue d’un bon déroulement de course. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Idéalement engagée au plafond des gains et déferrée des 4 pieds, DARLING BERRY (n°14) semble constituer une base solide et incontournable dans ce quinté+. Cette fille de Prince Gédé et Osaka Berry n’est jamais aussi performante que lorsque Jean-Michel Bazire la présente pieds nus. Dans cette configuration, elle compte, en effet, 7 victoires en 16 sorties, soit plus de 43% de réussite à la gagne, un chiffre remarquable. Samedi, elle évoluera sur un tracé à son entière convenance et elle retrouvera JMB à son sulky. Préparée avec le plus grand soin par son redoutable entraîneur, elle devrait, sauf incident de parcours, s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Pas ridicule en dernier lieu, DUKE OF CARLESS (n°13) semble être le bon tocard de ce quinté du samedi 29 février 2020. Après avoir aligné les échecs sur la côte d’Azur cet hiver, ce rejeton de L’As de Viretaute et Jinou de Carless vient de quitter les boxes de Nicolas Mortagne pour ceux de Laurent-Claude Abrivard. Dernièrement, il effectuait ses débuts pour son nouvel entraîneur et, ce jour-là, il s’est élancé au galop perdant un terrain considérable. On notera toutefois qu’il laissait ensuite une belle impression en retrait. Samedi, ce cheval de qualité devra se montrer sage au moment de la volte pour espérer un bon classement mais, si c’est le cas, il pourrait pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

DATCHA (n°12) ne cesse de repousser ses limites cet hiver. Après avoir gagné deux courses pmu en début de meeting, cette représentante de la casaque du Compte Pierre de Montesson s’est, en effet, bien comportée par la suite rivalisant avec des juments de la trempe de Crescendis, Dascalia, 1 Dear Friend, Dayana Berry et Douceur du Chêne. Autant de concurrentes qui auraient été plébiscitées par les parieurs si elles avaient été déclarées partantes ce samedi. Sa chance sera donc bien réelle dans un lot comme celui-ci et, si Jean-Philippe Monclin parvient à préserver sa pointe de vitesse jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite, elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Absent des pistes depuis le printemps 2019, BINIOU DE CONNEE (n°9) n’a pas tardé à retrouver la bonne carburation cet hiver. Troisième début janvier alors qu’il effectuait son retour à Vincennes, ce pensionnaire de l’écurie de Christophe Alain Mallet confirmait lors de ses sorties suivantes au trot attelé en s’octroyant des places dans des lots analogues. Samedi, ce fils de Ni Ho Ped d’Ombrée et Kana d’Olaine se présentera en pleine possession de ses moyens face à une opposition dans ses cordes et, sauf incident de parcours, il devrait parvenir à tirer son épingle du jeu. Avant le coup, on lui accordera un large crédit.

Très bon depuis qu’il évolue sur la Côte d’Azur, DERBY DE SOUVIGNE (n°7) y fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque sortie. Samedi, ce protégé de Romuald Mourice retrouvera l’hippodrome du Plateau de Gravelle, un champ de courses où il avait montré ses limites mais il évoluait face aux meilleurs de sa génération dans sa jeunesse. Sa tâche sera donc plus facile ici. Confié à Eric Raffin, un driver en grande forme, et déferré des 4 pieds, il ne vient sûrement pas en région parisienne à des fins touristiques. Il conviendra donc de le surveiller de près.

Voilà plusieurs semaines, BOTTICINO (n°11) avait gagné une course pmu sur les 2700 mètres de la grande piste devançant quelques uns de ses adversaires du jour. Par la suite, il n’a pas été en mesure de confirmer mais il avait le handicap de rendre la distance. On ne le condamnera donc pas sur ce faux-pas relatif et on le rachètera volontiers même si sa tâche ne sera pas évidente face aux trotteurs plus jeunes que lui.

COUMBA KUKY (n°6) est un peu dans le même cas que le protégé de Christophe Flirden. Cette élève de Gabriel Angel Pou Pou n’a plus trop de marge face aux plus jeunes. Elle pourrait néanmoins compléter la combinaison gagnante à la faveur d’un bon déroulement de course.

La dernière minute

Où en est DIVINE MESLOISE (n°15) ?… Victime de problèmes de santé, cette pensionnaire de l’écurie de Pierre Belloche a beaucoup de mal à retrouver la bonne carburation. Elle reste, en effet, sur toute une série d’échecs. Samedi, malgré la qualité de son engagement au plafond des gains, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 29/02/2020 : 3 – 14 – 13 – 12 – 9 – 7 – 11 – 6

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Custom_HTML »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les statistiques des drivers et des entraîneurs participant à ce quinté du samedi 29 février 2020 et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Gabriel Angel Pou Pou (n°6) : 69% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°14) : 67% de réussite
  • Eric Raffin (n°7) : 57% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°10) : 50% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°13) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Gabriel Angel Pou Pou (n°6) : 75% de réussite
  • Christophe Alain Mallet (n°9) : 50% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°14) : 46% de réussite
  • Christian Bigeon (n°10) : 45% de réussite
  • Robert Bergh (n°1) : 45% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chronos des chevaux les plus rapides sur le parcours et les réductions kilométriques des chevaux qui possèdent le meilleur record absolu parmi tous les partants de ce quinté+.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Jet Voice (n°1) : 1’11’3
  • Moni Viking (n°3) : 1’11’4
  • Biniou de Connée (n°9) : 1’11’4
  • Coumba Kuky (n°6) : 1’11’6
  • Datcha (n°12) : 1’11’6

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Bambino du Pré (n°5) : 1’13’0
  • Coumba Kuky (n°6) : 1’13’0
  • Darling Berry (n°14) : 1’13’0
  • Costa Haufor (n°10) : 1’13’1
  • Datcha (n°12) : 1’13’2

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé s’adressant à des trotteurs âgés de 7 à 11 ans inclus (D à V) n’ayant pas gagné 271000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à ce tiercé les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, 1er, 2ème ou 3ème d’une épreuve de Groupe I. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. Bon terrain. 15 partants. Météo : Temps couvert avec des averses (12°). Allocations totales : 58000 € (Vainqueur : 26100 €, 1er accessit : 14500 €, 2ème accessit : 8120 €, 4ème place : 4640 €, 5ème place : 2900 €, 6ème place : 1160 €, 7ème place : 580 €).

Les interviews des entraîneurs

Gabriele Gelormini : Jet Voice (n°1) s’est élancé au galop sur l’hippodrome d’Agen. Il est donc difficile de tirer des enseignements de cette sortie. En revanche, sa dernière course en Belgique dans un lot correct, a dû lui faire du bien d’autant qu’il s’est bien défendu jusqu’au poteau d’arrivée. A mon avis, il n’est pas incapable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du samedi 29 février 2020.

Franck Leblanc : Bijou de Carsi (n°2) vient de courir à trois reprises après avoir été arrêté mais il a du mal à retrouver son meilleur niveau. De plus, il a désormais ses gains et n’a donc aucune marge de manœuvre, surtout en région parisienne. Selon moi, mon élève sera plus à son affaire en province. Samedi, je vous conseille aux parieurs de faire l’impasse sur ses chances. Vous pouvez l’écarter de votre prono.

Pierre Vercruysse : Moni Viking (n°3) a bénéficié d’un bon déroulement de course pour renouer avec le succès en dernier lieu. Même si c’est l’un des moins riches du lot, l’engagement reste correct. Il a bien récupéré de ses efforts et je serais déçu qu’il ne termine pas dans les trois premiers de ce tiercé. A mon avis, Darling Berry sera notre principale rivale.

Cyril Chenu : Baron Daidou (n°4) n’a pas été revu depuis plus d’un mois, faute d’engagements. Au travail, il affiche un bon degré de forme. On a pu aller régulièrement à la plage. Tout va bien. Samedi, mon protégé sera à son affaire sur ce tracé sélectif. Il vaut mieux venir de l’arrière-garde avec lui car il a tendance à se relâcher quand il prend l’avantage trop tôt. J’espère qu’il va obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Grégory Thorel : En dernier lieu, Bambino du Pré (n°5) n’a pas fourni sa meilleure valeur. Mon pensionnaire avait été malade auparavant et il a effectué une semi-rentrée au début du mois puis n’a pas été convaincant dernièrement. Je l’ai redescendu à la campagne depuis. À l’entraînement, il me paraît bien. Par contre, il faut qu’il me rassure en compétition. Avant le coup, je suis réservé.

Gabriel Angel Pou Pou : Coumba Kuky (n°6) a bien couru en dernier lieu. Comme souvent, elle a été prise de vitesse au moment de l’accélération finale avant de fournir un bel effort final dans la dernière ligne droite. Elle a besoin d’une course rythmée pour donner sa pleine mesure. Samedi, ma jument va bénéficier d’un engagement favorable. À l’issue d’un bon déroulement, elle devrait participer activement à l’arrivée de ce Prix de Montsoreau.

Romuald Mourice : Derby de Souvigné (n°7) a fait preuve d’une louable régularité lors du meeting d’hiver de Cagnes-sur-Mer. Avec son grand braquet, il vaut mieux le maintenir pas trop loin des chevaux de tête. Ce quinté du samedi 29 février, c’est son dernier engagement favorable du moment car il faudra attendre un bon mois pour lui trouver une autre course pmu. Je suis convaincu qu’il va fournir sa meilleure valeur.

Philippe Masschaele : Altius Fortis (n°8) n’a jamais été dans un tel état de forme. Malheureusement, il ne rencontre plus de tâches faciles. Samedi, il y a encore du beau monde au départ de ce tiercé. Il est capable de suivre tous les trains. À l’issue d’un déroulement favorable, mon partenaire va tenter de prendre la meilleure allocation possible. Il risque ensuite de participer à une épreuve sur l’hippodrome d’Amiens.

Christophe Alain Mallet : Biniou de Connée (n°9) n’est pas un cheval monté mais sa sortie du 8 février lui a été profitable. Il vient de très bien se comporter pour son retour à l’attelé et au travail, je le sens encore mieux depuis. Samedi, l’engagement reste favorable. Samedi, mon cheval va fournir sa meilleure valeur. Franck Ouvrie a déjà gagné une course pmu avec lui. Je l’estime capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Christian Bigeon : Costa Haufor (n°10) n’a pas toujours été très chanceuse cet hiver mais j’avoue qu’elle a raté son meeting d’hiver. Elle paraît mieux et l’engagement reste favorable même si c’est vrai qu’elle affronte de bons chevaux. Avant le coup, la victoire semble difficilement envisageable mais, sur ce qu’elle montre le matin à l’entraînement, ma pensionnaire n’est pas incapable de tirer son épingle du jeu.

Christophe Flirden : Dernièrement, Botticino (n°11) a manqué de mordant dans la dernière ligne droite. À sa décharge, le manque de train n’a pas joué en sa faveur et il a beaucoup trop tiré. Il s’améliore et il est moins stressé. Je vais le déferrer des quatre pieds car les conditions de course sont favorables. Normalement, il démarre bien. C’est un bel engagement mais il faudra que ça roule pour qu’il figure dans la combinaison gagnante de ce quinté du samedi 29 février 2020.

Emmanuel Ruault : Datcha (n°12) a réalisé un meeting d’hiver de toute beauté. Elle nous a même agréablement surpris. Le matin à l’entraînement, on ne peut pas tellement la juger. C’est une jument qui reste un peu souffreteuse et on peut toujours craindre ses efforts répétés. L’engagement est favorable. Elle sera mise comme la dernière fois.

Alexandre Abrivard : Lors d’un récent tiercé, Duke of Carless (n°13) effectuait sa rentrée et il s’est rapidement montré fautif. C’est son défaut. Le cheval a couru proprement après cette faute. Il a gagné en condition physique depuis et nous avons essayé de le préparer au mieux pour ce très bel engagement. Il a bien travaillé et sera cette fois déferré des quatre pieds. Je conseille aux turfistes de s’en méfier.

Jean-Michel Bazire : Darling Berry (n°14) sera bien placée au plafond des gains. On a attendu la fin du meeting avec impatience. Sa sortie du début du mois où elle était ferrée avait pour principal objectif de peaufiner sa condition physique en vue de ce quinté+. Cela dit, ce n’est pas une championne mais elle a une belle chance à défendre, c’est certain.

Pierre Belloche : Divine Mesloise (n°15) est rentrée boiteuse en dernier lieu. Puis elle s’est montrée rassurante dans l’ensemble. Elle reste un peu vieillissante et on se demande si elle doit rentrer au haras dès le printemps prochain. Il n’est pas facile de la juger le matin au travail. L’engagement est favorable ici alors on tente notre chance.

Source : Geny courses

Synthèse des meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette314112741311
Turfomania.fr14121173151013
Equidia314131279615
Geny Courses314131211749
Canalturf.com14313712694
Zeturf.fr14123479111
Radio Balances1431213711109
Bilto3141213791110
RTL141231113769
Tierce Mag.1431312791110

L’analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du samedi 29 février 2020 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Benjamin Nisol.

Comment jouer au quinté+ ?

Pour parier sur la course du Quinté+ qui aura lieu ce samedi 29 février 2020 sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle, vous avez plusieurs choix possibles. Vous pouvez, tout d’abord, vous rendre dans un des nombreux points de vente PMU et passer vos jeux au guichet ou sur les bornes interactives. Si vous trouvez plus pratique de jouer via internet (PC, mobile ou tablette tactile), le mieux est d’ouvrir un compte chez un des nombreux opérateurs de paris hippiques agréés par l’ARJEL (Pmu.fr, Betclic, Zeturf, Genybet ou Leturf). Vos gains seront ensuite versés directement sur votre compte bancaire. A noter que, sur le site Pmu.fr, vous trouverez les mêmes paris hippiques que dans les points de vente du PMU (e.multi, e.2sur4, e.Tiercé, e.Quarté+ et e.Quinté+) mais vous toucherez des rapports différents car les masses d’enjeux ont été séparées depuis quelques années.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce samedi 29 février 2020, le départ de la course du quinté du jour sera donné sur l’hippodrome de Vincennes aux alentours de 15h15. Pour regarder cette course pmu en direct sur votre téléviseur, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Depuis peu, M6 diffuse la course sur son appli 6Play. Sachez également que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°8 (Prix de Maurepas) – Course B (trot) – Femelles – Départ prévu aux alentours de 18h10 – Trot attelé – Allocations totales : 44000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – Mâchefer – 10 partants – Corde à gauche – Pour juments de 5 ans (F) ayant gagné au moins 25000 € mais pas 131000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce samedi 29 février 2020. La première aura pour cadre la traditionnelle réunion du meeting d’hiver à Vincennes avec en point d’orgue le quinté du jour et la deuxième débutera sur l’hippodrome de Cagnes sur mer aux alentours de 16h00. C’est en région parisienne que se produira FILOE DE JARY (n°8), le cheval du jour de FT. Cette représentante de l’entraînement de Richard Westerink participera à la huitième épreuve du programme, une course au trot attelé où elle sera confiée aux bons soins d’Eric Raffin. Cette fille de Timoko et Sierra d’Albret ne gagne certes pas très souvent mais elle fait preuve d’une louable régularité dans ses performances rentrant aux balances quasiment après chaque sortie. Vendredi, elle sera idéalement engagée au plafond des gains sur un tracé à son entière convenance tout en affrontant uniquement des femelles de sa génération. Avant le coup, elle aura donc pas mal d’argument à faire valoir et, si son driver la mène au mieux de ses intérêts, elle devrait logiquement lutter pour la victoire. Il conviendra donc de suivre sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également