Quinté PMU du 7 décembre 2019

Pronostic quinté du 7 décembre 2019 – Prix d’Hautefort

L’analyse complète de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du samedi 7 décembre aura comme support le Prix d’Hautefort, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette épreuve européenne de trot attelé qui sera dotée de 58000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 7 à 10 ans qui ne doivent pas avoir gagné 251000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2100 mètres corde à gauche de la grande piste avec un départ derrière les ailes de l’autostart (9 chevaux en première ligne).

Le favori du pronostic

Au top de sa forme à l’heure actuelle, CALIU DES BOSC (n°13) semble tout à fait capable de prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé s’il fournit sa meilleure valeur. Ce pensionnaire de l’écurie de Gabriel Angel Pou Pou reste, en effet, sur deux victoires consécutives dont une obtenue sur ce tracé des 2100 mètres autostart de la grande piste. Il a d’ailleurs souvent obtenu de bons résultats sur ce parcours alors qu’il affrontait des chevaux de la trempe de Calou Renardière, Delfino ou encore Cocktail Desbois. Autant de trotteurs qui auraient été largement plébiscités par les turfistes s’ils avaient été engagés dans cette compétition. Sa chance théorique sera donc bien réelle ce samedi et, malgré son mauvais numéro en deuxième ligne, il devrait encore lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, BRYSSEL (n°9) semble constituer une base solide et incontournable dans ce quinté+. Alors qu’il effectuait son retour à Vincennes, ce représentant de l’entraînement de Bjorn Goop vient, en effet, de renouer avec la victoire à l’occasion d’un événement disputé sur les 2850 mètres de la grande piste. Ce jour-là, il faisait afficher 1’13’0, un excellent chrono pour cette catégorie. Samedi, il va certes changer de registre mais le raccourcissement de la distance ne lui posera aucun souci. Il a, en effet, déjà obtenu de bons résultats sur le parcours qui nous intéresse. Lors du dernier meeting d’hiver, il avait notamment obtenu 1 victoire et un accessit d’honneur sur ce tracé. Capable de prendre la tête ou de courir caché, il ne sera pas, non plus, dérangé par son numéro en dehors. Avant le coup, ce rejeton de Ready Cash et Spacelane aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a montré lors de son avant-dernière sortie, CLYDE DE LA ROCHE (n°14) semble être le bon tocard de ce quinté du 7 décembre. Ce jour-là, cet élève de Christian Boisnard n’avait pas été ridicule faisant jeu égal avec le bon Carioca de Lou, un concurrent qui se serait élancé avec une chance de premier ordre à défendre dans un lot comme celui-ci. Il n’a certes pas confirmé lors de sa tentative suivante sur l’hippodrome d’Enghgien Soisy mais il affrontant un lot bien composé et il trottait, tout de même, 1’14’1 sur 2900 mètres, un excellent chrono. Sa performance est donc meilleure qu’il n’y paraît. Samedi, en raison de soin mauvais numéro derrière les ailes de la voiture, il aura certainement du mal à monter sur le podium mais il n’y aurait rien de surprenant à le voir pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Plutôt bon l’hiver dernier, CANULAR (n°5) avait aligné les bons résultats durant cette période. On l’avait, en effet, vu gagner deux courses pmu tout en faisant jeu égal avec des chevaux de classe. Il avait notamment battu la toute bonne Chica de Joudes lors de la finale de l’Open des Régions avant de s’imposer facilement en 1’1’11’5 sur ce tracé en fin de meeting d’hiver prouvant, par là même, son aptitude au parcours. Samedi, cet élève de Didier Brohier sera drivé par Yoann Lebourgeois, un driver qui le connaît parfaitement, et il va bénéficier d’un engagement idéal au plafond des gains après deux sages courses de remise en route. A la faveur de quelques progrès, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

L’hiver dernier, CASTING DE CHENU (n°4) n’avait pas réussi à gagner sa course au cours du meeting mais il avait fait preuve d’une louable régularité tout en rivalisant avec des chevaux de la trempe de Black Jack From, Valokaja Hindo, Colt des Essarts et Candidat d’Ortige. Autant de chevaux qui sont ensuite montés de catégorie avec bonheur. On peut donc estimer qu’il possède un certain retard de gains à combler en analysant ses résultats. Samedi, il n’aura qu’une course dans les jambes et cela pourrait ne pas suffire pour obtenir un bon classement mais il aura l’avantage d’être confié à Eric Raffin en étant pieds nus et il s’élancera avec un numéro très favorable en première ligne. Dès lors, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant.

ARAMIS DEIHA (n°11) et CRUSOE D’ANAMA (n°7) ne sont pas des modèles de régularité mais ils surprennent de temps à autre. Samedi, ces deux concurrents devront certes compter sur des circonstances favorables pour espérer tirer leur épingle du jeu mais une quatrième ou cinquième place pourrait leur revenir en cas de défaillances de certains favoris.

Enfin, on s’intéressera à la candidature de BIG HEADACHE (n°2), un protégé de Philippe Daugeard qui possède une belle pointe de vitesse. Bien placé en première ligne, il pourrait compléter la combinaison gagnante si son driver parvient à suivre les bons ds jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite.

On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Où en est le bon CHARLY DE L’AUNAY (n°6) ?… Ce protégé de Laurent-Michel David possède une chance intéressante au papier si on se fie à ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière mais, comme le montre sa musique récente, il est dans une forme incertaine à l’heure actuelle. Il reste, en effet, sur toute une série de contre-performances ne parvenant plus à tirer son épingle du jeu. Samedi, malgré l’optimisme de son entraîneur, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 07/12/2019 : 13 – 9 – 14 – 5 – 4 – 11 – 7 – 2

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Custom_HTML »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs participant à cet événement et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Philippe Daugeard (n°2) : 52% de réussite
  • Gabriel Angel Pou Pou (n°13) : 50% de réussite
  • Eric Raffin (n°4) : 50% de réussite
  • Björn Goop (n°9) : 44% de réussite
  • Yoann Lebourgeois (n°5) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Didier Brohier (n°5) : 62% de réussite
  • Philippe Daugeard (n°13) : 53% de réussite
  • Franck Pellerot (n°4) : 50% de réussite
  • Gabriel Angel Pou Pou (n°2) : 42% de réussite
  • Jörgen Westholm (n°15) : 40% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux possédant le meilleur record absolu parmi tous les partants de ce quinté+.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Caliu des Bosc (n°13) : 1’11’1
  • Aramis Deiha (n°11) : 1’11’1
  • Casting de Chenu (n°4) : 1’11’2
  • Bel Air (n°16) : 1’11’5
  • Canular (n°5) : 1’11’5

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé s’adressant à des chevaux entiers et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 251000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à cette épreuve les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, 1er, 2ème ou 3ème d’une épreuve de Groupe I. Distance à parcourir : 2100 mètres. Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne). Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 16 partants. Bon terrain. Météo : Temps nuageux dans l’ensemble (10°). Allocations totales : 58000 € (Vainqueur : 26100 €, 1er accessit : 14500 €, 2ème accessit : 8120 €, 4ème place : 4640 €, 5ème place : 2900 €, 6ème place : 1160 €, 7ème place : 580 €).

Les interviews des entraîneurs

Grégory Thorel : Lors de sa dernière sortie au trot attelé, Bambino du Pré (n°1) s’est retrouvé un peu loin des chevaux de tête et il n’a ensuite jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Il a besoin de subir la course pour donner sa pleine mesure, une tactique qui comporte des aléas. Samedi, mon pensionnaire va bénéficier d’un engagement sur mesure mais il préfère les parcours de tenue. Il va être rapidement pris de vitesse, en espérant qu’il reste au trot. Il est en forme mais il sera plus à son affaire lors de sa prochaine course sur les 2850 mètres de la grande piste. Il aura certainement du mal à obtenir un bon résultat dans ce quinté du 7 décembre. A mon avis, vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Philippe Daugeard : Big Headache (n°2) a 9 ans et des gains. Aussi, sa marge de manœuvre est réduite mais il répète ses valeurs. Il est à son affaire sur la grande piste comme sur les 2100 mètres. Il lui faut un bon parcours à l’économie le long de la corde pour pleinement s’exprimer. Si c’est le cas, mon protégé est capable de disputer l’arrivée de ce tiercé. Le déroulement de course sera déterminant.

Philippe Masschaele : Altius Fortis (n°3) est fringant comme un poulain. Il vient de réaliser une bonne valeur sur cette distance sans être des plus chanceux. Comme il est préférable de lui cacher l’effort jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite, il va falloir lui donner un parcours côté corde. Je ne peux pas me plaindre de son numéro 3 derrière la voiture, au contraire. Si tout se passe bien, il pourrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+ malgré une opposition relevée.

Franck Pellerot : Casting de Chenu (n°4) a été approuvé étalon en début d’année mais j’ai préféré le faire castrer dans la foulée afin de le recourir cet hiver. Il est désormais plus souple et beaucoup mieux dans sa tête. Il a effectué une rentrée correcte et il a bien progressé depuis cette tentative. Comme il affiche une très bonne condition physique à l’entraînement, j’ai fait appel à un pilote chevronné. Il ne me paraît pas hors d’affaire pour une place parmi les cinq premiers de ce Prix d’Hautefort.

Didier Brohier : Canular (n°5) a eu besoin de vacances après un excellent début d’année et il a logiquement demandé à souffler pour sa rentrée le mois dernier. Récemment, il s’est retrouvé loin dans une course sans train mais il a fourni un bon effort final dans la ligne d’arrivée. Il me paraît désormais revenu au top de sa forme. Nous avons essayé de préparer au mieux ce bel engagement au plafond des gains. Avant le coup, je l’estime capable de monter sur le podium. Il faudra battre l’élève de Bjorn Goop. Tous les feux sont au vert.

Laurent-Michel David : En dernier lieu, Charly de l’Aunay (n°6) a laissé une impression favorable pour sa rentrée. Volontairement, je n’ai pas voulu le démarrer. Il a ensuite bouclé un parcours satisfaisant. Je l’ai travaillé dimanche dernier sur l’hippodrome d’Argentan et il ne demandait qu’à avancer. Mon cheval monte en puissance et il est désormais proche de son meilleur niveau. Même s’il n’évoluera pas sur sa meilleure distance, il pourrait prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 7 décembre.

François Lemoine : Crusoé d’Anama (n°7) retrouve progressivement la bonne carburation après un passage à vide. Ses deux derniers parcours sont encourageants. Même si la grande piste n’est pas son terrain de prédilection, il est capable de s’en sortir sur 2100 mètres. Évidemment, il y a du beau monde. Bryssel (9) s’annonce dur à battre. Caliu des Bosc (13) est aussi un sérieux client. De plus, il aura le handicap de s’élancer avec un numéro en dehors, ce qui n’est pas l’idéal pour lui.

Romain Derieux : Varcoroso (n°8) rencontrait des tâches délicates, mais il a aussi été malchanceux. Ses deux derniers résultats sont à oublier. À 10 ans, il est toujours autant opérationnel. Samedi, l’opposition est solide avec la concurrence étrangère mais il a déjà gagné sur cette distance. J’aurais également préféré un numéro beaucoup plus proche de la corde. Il va falloir que tout se passe vraiment bien pour qu’il parvienne à tirer son épingle du jeu dans ce tiercé.

Björn Goop : Bryssel (n°9) va bénéficier d’un bel engagement et semble en bonne condition depuis sa dernière course. Il a travaillé normalement. Toutes les tactiques sont possibles avec lui et il paraît aussi bien sur la grande piste que sur piste plate. J’en attends un bon résultat dans ce quinté+. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Eric Beudard : Be Cool d’Eb (n°10) a très bien terminé pour son retour sur l’hippodrome de Vincennes. Malheureusement, il s’est enlevé aux abords du poteau d’arrivée. C’est son défaut, il faut toujours être avec lui jusqu’au bout. Il est en forme et son moral est au beau fixe à l’heure actuelle. Les 2100 mètres vont convenir à ses aptitudes car je suis sûr de sa vitesse. Il sera plus à l’aise avec un peu de poids sous les pieds. Comme il aura le handicap de partir en seconde ligne, il faudra que tout se passe bien mais je compte sur lui.

David Alexandre : Aramis Deiha (n°11) ne doit pas être condamné sur son dernier résultat car le rythme était peu soutenu ce jour-là. Physiquement, il est en pleine possession de ses moyens. Il a deux, trois cents mètres très vite. Il retrouve un parcours de vitesse qu’il apprécie. D’ailleurs, il avait gagné une course pmu ici-même cet été. Il était alors en première ligne. Ici, en seconde, il faudra que cela se passe bien mais il pourrait faire l’arrivée de ce quinté du 7 décembre.

Jean-Philippe Monclin : Charme de Star (n°12) a réalisé une bonne saison en province et n’a pas démérité dernièrement à Bordeaux. Ce n’est pas un gagneur et il n’est pas toujours très volontaire mais il se montre assez régulier. Sa forme est sûre et ce parcours va lui convenir. Il faudra qu’il bénéficie d’un bon déroulement de course pour obtenir un bon résultat dans ce tiercé mais il pourrait accrocher une petite place.

Gabriel Angel Pou Pou : Caliu des Bosc (n°13) a bénéficié de bons déroulements de course ces derniers temps et en a profité pour s’imposer par deux fois. Il est resté au top de sa forme mais, samedi, il aura le handicap de s’élancer en deuxième ligne face à une opposition plus relevée. Comme en dernier lieu, il sera pieds nus et muni d’un bonnet fermé. J’aimerais que le dicton « jamais deux sans trois » soit respecté, mais il affronte de très bons chevaux ce samedi.

Christian Boisnard : Lors d’une récente course pmu disputée sur l’hippodrome d’Enghien Soisy, Clyde de la Roche (n°14) a donné le meilleur de lui-même mais la mission était trop difficile. Il n’avait pas de bonnes courses à son programme par la suite et il n’a pas été revu depuis cette sortie en demi-teinte. De toute façon, c’est un cheval qui aime se présenter sur la fraîcheur. Il me paraît en bonne forme mais la partie sera difficile en seconde ligne à ce niveau de la compétition. Il va essayer d’obtenir le meilleur classement possible.

Indra Gustafsson : Balzac du Châtelet (n°15) est un bon cheval, qui reste néanmoins sur une disqualification dernièrement à Vincennes où il était trop loin des leaders. Depuis cette tentative, mon pensionnaire a bien récupéré de ses efforts et il semble prêt à fournir sa meilleure valeur. Cette année, il a réalisé de très bonnes performances dans des courses pmu sous la selle et on espère qu’il sera capable d’en faire de même au trot attelé. A mon avis, il est en mesure de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Franck Boismartel : Bel Air (n°16) a souvent évolué sur des distances trop longues pour ses aptitudes et n’a pas toujours été très chanceux, après ses bonnes performances du mois d’août. À l’entraînement, mon élève me paraît aussi bien que cet été. Il aura le handicap de partir en deuxième ligne derrière l’autostart mais il sera cette fois sur son parcours de prédilection et je vais le présenter déferré des quatre pieds. Il devrait bien courir.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette5913231067
Turfomania.fr51391046111
Equidia91354310215
Geny Courses5291331164
Canalturf.com139546121110
Zeturf.fr5913634117
Radio Balances9135421310
Bilto9133541021
RTL913317542
Tierce Mag.9135371024

L’analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 7 décembre 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.

Comment jouer au quinté+ ?

Pour parier sur la course du Quinté+ qui aura lieu ce samedi sur l’hippodrome de Vincennes, vous avez plusieurs choix possibles. Vous pouvez, tout d’abord, vous rendre dans un des nombreux points de vente PMU et passer vos jeux au guichet ou sur les bornes interactives. Si vous trouvez plus pratique de jouer via internet (PC, mobile ou tablette tactile), le mieux est d’ouvrir un compte chez un des nombreux opérateurs de paris hippiques agréés par l’ARJEL (Pmu.fr, Betclic, Zeturf, Genybet ou Leturf). Vos gains seront ensuite versés directement sur votre compte bancaire. A noter que, sur le site Pmu.fr, vous trouverez les mêmes paris hippiques que dans les points de vente du PMU (e.multi, e.2sur4, e.Tiercé, e.Quarté+ et e.Quinté+) mais vous toucherez des rapports différents car les masses d’enjeux ont été séparées depuis quelques années.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce samedi, le départ de la course du quinté du jour sera donné sur l’hippodrome de Vincennes aux alentours de 15h15. Pour regarder cette course pmu en direct sur votre téléviseur, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Depuis peu, M6 diffuse la course sur son appli 6Play. Sachez également que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°7 (Prix de Gex) – Course D (trot) – Départ prévu aux alentours de 17h35 – Trot attelé – Allocations totales : 49000 € – Distance à parcourir : 2200 mètres – Grande et petite piste – Mâchefer – 12 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 195000 € au cours de leur carrière. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera diffusée sur Equidia ce samedi et elle se déroulera sur l’hippodrome de Vincennes avec en point d’orgue le quinté du jour. C’est donc sur cette piste que se produira CELESTE DRY (n°10), le cheval du jour de FT. Cette représentante de l’entraînement de Tony Le Beller participera à la septième course du programme, une épreuve sous la selle. Assez régulière dans l’ensemble, cette fille de Goetmals Wood et L’Etoile Dry (mère également du bon Discovry Dry) alterne les deux spécialités avec une grande réussite. Elle a d’ailleurs obtenu deux accessits lors de ses deux dernières tentatives dans la spécialité qui nous intéresse tout en faisant jeu égal avec des chevaux de la trempe de Delta Fac, Crack d’Ariane, Dahlia du Bon Air et Dayan Winner. Autant de trotteurs qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants ce samedi. Sa chance sera donc de premier ordre face à une telle opposition. Capable d’occuper rapidement une place de choix parmi les chevaux de tête, cette jument assez dure à l’effort devrait se plaire sur ce parcours réclamant de la tenue et de la vitesse. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également