Prix de Château-Gontier - course pmu du 12 février 2019

Pronostic quinté du 12 février 2019 – Prix de Château-Gontier

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 12 février 2019

Ce pronostic quinté du 12 février aura comme support le prix de Château-Gontier, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 45000 € d’allocations a réuni 15 partants âgés de 7 et 8 ans (C et B) n’ayant pas gagné 175000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 2100 mètres corde à gauche de la grande piste avec un départ donné derrière l’autostart (9 chevaux en première ligne). Attention, il n’y aura pas de tirelire à gagner ce mardi. Ce jackpot n’est plus proposé que le week-end.

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres en Suède, READY RIBB (n°5) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Bjorn Goop possède des lignes avec des trotteurs de la trempe de Trinity Lux, Dreambreaker et Platon Face. Autant de chevaux de qualité qui se sont mis en évidence à un meilleur niveau au cours de ce meeting d’hiver. Agé de 8 ans, il n’a couru qu’à 39 reprises depuis ses premiers pas en compétition. On peut donc estimer qu’il est actuellement en important retard de gains. Mardi, il fera sa rentrée n’ayant pas couru depuis la fin de l’année dernière. C’est toutefois un cheval qui court souvent bien sur la fraîcheur et son entraîneur le déferre des postérieurs d’entrée de jeu. On notera également qu’il va effectuer ses grands débuts sur la grande piste de Vincennes et, avant le coup, il n’est pas forcément évident de savoir s’il est en mesure de passer la montée sans encombres. S’il s’adapte au tracé, ce fils du crack Ready Cash devrait néanmoins tirer son épingle du jeu car l’opposition a l’air d’être dans ses cordes et son numéro derrière l’autostart sera très avantageux. Dès lors, même s’il fait plus figure de coup de poker que de coup sûr gagnant, il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Récent désinvolte lauréat en province, DA VINCI B.R. (n°13) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce cheval désormais entraîné par le sulky d’or Jean-Michel Bazire vient, en effet, de remettre les pendules à l’heure après une première sortie assez comique dans le rang des drivers amateurs. Sa forme est donc au beau fixe. D’après son nouveau mentor, lequel doit bien savoir de quoi il parle vu la qualité des chevaux qu’il entraîne, ce concurrent norvégien possède assurément la pointure d’un lot comme celui-ci. Il apparaît donc légitime d’espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

ELDRICK BOKO (n°12) vaut asurément mieux que ne l’indique ses derniers résultats bruts et, avant le coup, il semble être le bon tocard de ce quinté du 12 février. Ce pensionnaire de l’écurie de Matthieu Abrivard n’a certes jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de ses deux premières sorties du meeting d’hiver mais il a des excuses à faire valoir. Le jour de sa rentrée, il courait ferré sans ambitions et son driver, Damien Bonne, s’était contenté de suivre le rythme au sein du peloton. Ensuite, il a été disqualifié pour allures irrégulières mais il a été gêné en haut de la montée et s’est mis au galop. On ne le condamnera donc pas sur ces faux-pas et on le jugera plutôt sur ses tentatives précédentes où il faisait jeu égal avec des chevaux de la trempe de Suricato Jet, Bayokos Atout, Blues d’Ourville, Attaque Parisienne, Blue Story et Ange de Lune. autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cet événement. Ce fils de Cantab Hall et Radiant Lindy détient donc une chance théorique de premier ordre et il n’y aurait rien d’étonnant à le voir pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

CHAMPION DORE (n°7) n’a encore jamais rien réussi de probant lorsqu’il a couru derrière l’autostart (disqualifié à deux reprises l’an passé). Il a pourtant de sérieux titres à faire valoir quand on analyse ses performances. Ce rejeton de Prince Gédé et Palombe d’Or possède notamment une ligne avec Angle of Attack, un élève de Robert Bergh qui a ensuite répété en remportant facilement un événement à Vincennes. Ce jour-là, il trottait 1’12’9 sur les 2700 mètres de la grande piste, un chrono qui lui confère une première chance théorique à défendre en pareille société. Mardi, ce second protégé de Matthieu Abrivard pourrait donc parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Château-Gontier s’il fournissait sa véritable valeur. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

FURIOUS FRANCIS (n°8) a couru deux fois à Vincennes cet hiver et, à chaque fois, il n’a jamais donné d’espoirs aux turfistes qui avaient misé sur ses chances. Ce second représentant de l’entraînement de Bjorn Goop a toutefois montré des progrès en dernier lieu finissant son parcours mieux qu’il ne l’avait commencé. Il aura certes le handicap de s’élancer avec un mauvais numéro derrière l’autostart mais son mentor le confie à l’habile David Thomain et il le déferre encore des 4 pieds. Voilà qui incite à la méfiance. Avant le coup, on lui accordera donc un large crédit. NOBEL AMOK (n°4) est un peu l’X de la course. Lors du dernier meeting d’hiver, ce trotteur suédois n’était pas parvenu à tirer son épingle du jeu dans une pour ses débuts à Vincennes. Ce jour-là, il avait été disqualifié après avoir été longtemps vu à la pointe du combat. Mardi, il revient courir à Vincennes après des sorties quelconques dans des lots valables en Suède. Avant le coup, sa valeur est difficile à situer mais on peut, tout de même, s’apercevoir qu’il a déjà fait jeu égal avec Zoko Lane et Trinity Lux, deux chevaux ayant déjà obtenu de bons résultats en région parisienne. Jugé là-dessus, il est loin de constituer une impossibilité d’autant qu’il s’élancera avec un bon numéro derrière les ailes de la voiture et sera piloté par Yoann Lebourgeois. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. THOR DI GIRIFALCO (n°6) évoluera sur un parcours à son entière convenance et il sera drivé par Franck Nivard. Malgré une marge de manoeuvre assez réduite, il conviendra de le surveiller de près. CARAT GEDE (n°2) n’est pas un champion loin s’en faut mais il fait preuve d’une louable régularité dans ses performances rentrant assez souvent aux balances. Bien placé derrière les ailes de l’autostart, ce fils de Jag de Bellouet et Précieuse Gédé essaiera de compléter la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres car ils sont nombreux à pouvoir espérer un bon classement.

La dernière minute

Comme le montre son récent accessit d’honneur, CARMIN (n°10) est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle et sa chance est bien réelle d’autant que son aptitude au parcours est largement avérée. Mardi, ce représentant de la casaque de Joel Séché aura toutefois le handicap de partir en deuxième ligne derrière la voiture et, de ce fait, il va devoir compter sur les aléas du parcours pour obtenir un bon classement dans cet événement. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 12/02/2019 : 5 – 13 – 12 – 7 – 8 – 4 – 6 – 2

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°13) : 62% de réussite
  • Franck Nivard (n°6) : 56% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°7) : 43% de réussite
  • Björn Goop (n°5) : 42% de réussite
  • François Lagadeuc (n°15) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Yvan Teerlinck (n°11) : 100% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°13) : 55% de réussite
  • Robert Bergh (n°4) : 55% de réussite
  • Alexandre Pillon (n°2) : 50% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°7, n°12) : 47% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Furious Francis (n°8) : 1’10’1
  • Nobel Amok (n°4) : 1’10’5
  • Eldrick Boko (n°12) : 1’11’2
  • Juvels Boy (n°3) : 1’11’7
  • Ready Ribb (n°5) : 1’12’0

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Eldrick Boko (n°12) : 1’11’7
  • Popeye Diamant (n°14) : 1’12’1
  • Thor Di Girifalco (n°6) : 1’12’5
  • Carat Gédé (n°2) : 1’12’7
  • Furious Francis (n°8) : 1’12’7

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des chevaux entiers et hongres âgés de 7 et 8 ans (C et B) n’ayant pas gagné 175000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à cette épreuve les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, à l’une des trois premières places d’une épreuve de niveau Groupe I ou gagné une épreuve de Groupe II. Distance à parcourir : 2100 mètres. Départ donné derrière l’autostart vers 13h45 (9 chevaux en première ligne). Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 15 partants. Allocations totales : 45000 € (Vainqueur : 20250 €, 1er accessit : 11250 €, 2ème accessit : 6300 €, 4ème place : 3600 €, 5ème place : 2250 €, 6ème place : 900 €, 7ème place : 450 €).

Les interviews des entraîneurs

Alain Laurent : Le dernier résultat obtenu par Brasil des Voirons (n°1) ne reflète pas sa véritable valeur. Ce jour-là, mon cheval couru le long de la corde mais comme il n’y a pas eu de train, la course s’est jouée sur un sprint final. Sa condition physique est au beau fixe à l’entraînement. Il ne sera pas déferré mais cela ne sera pas un problème car il est plus à l’aise en gardant ses fers. Il pourrait prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 12 février.

Alexandre Pillon : Lors de sa plus récente sortie, Carat Gédé (n°2) a bien tenu sa partie. Dernier à la sortie du tournant final, il a ensuite fourni un bel effort final dans l’ultime ligne droite. Il est sur la montante à l’heure actuelle. Avec le numéro 2 derrière les ailes de l’autostart, mon pensionnaire n’aura pas d’efforts à fournir en début de parcours ce qui est positif puisqu’il faut lui masquer l’effort jusqu’à la sortie du tournant final. Déferré des 4 pieds, il pourrait compléter la combinaison gagnante de ce tiercé.

Björn Goop : Juvels Boy (n°3) a connu un passage à vide après avoir aligné les bons résultats l’été dernier. Il n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de ses plus récentes tentatives dans des courses pmu qui se couraient dans la discipline du trot monté. Mon protégé travaille bien le matin à l’entraînement mais j’ai besoin de juger son degré de forme en compétition l’après-midi. Je suis dans le flou avant de courir ce quinté+.

Robert Bergh : L’hiver dernier, Nobel Amok (n°4) avait été disqualifié pour allures irrégulières alors qu’il découvrait la grande piste de Vincennes. Ce jour-là, mon élève n’était pas au top de sa forme. Il était désormais temps de revenir sur ce champ de courses d’autant que je vais pouvoir le présenter pieds nus, ce qui est interdit en Suède en cette période de l’année. Mardi, il est capable de participer activement à l’arrivée de ce prix de Château-Gontier s’il est bien disposé. Vous auriez donc tort de l’éliminer de votre prono.

Björn Goop : Ready Ribb (n°5) réalise une très bonne carrière en Suède. Il s’était classé cinquième du Harper Hanovers au printemps dernier. Je ne sais pas comment il va se comporter sur la grande piste de Vincennes mais il affiche un bon degré de forme à l’entraînement. Selon moi, il devrait pouvoir se mettre en évidence dans ce quinté du 12 février. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Matthieu Abrivard : En dernier lieu, Champion Doré (n°7) a raté son objectif en ne prenant que la cinquième place d’un tiercé à Vincennes. Ce jour-là, mon partenaire s’est retrouvé bloqué au sein du peloton avant de produire un bel effort dans la ligne d’arrivée. Avec un déroulement de course plus limpide, il aurait certainement obtenu un meilleur classement. Il peut recourir à une semaine d’intervalle. Il n’est certes pas confirmé sur tracés réduits mais l’engagement est intéressant au plafond des gains. Il fait preuve d’une louable régularité dans ses performances et devrait encore terminer dans les cinq premiers.

Björn Goop : Furious Francis (n°8) n’a pas été très chanceux lors d’un récent événement où il avait le handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart. Ce jour-là, il a été considérablement gêné par un accrochage survenu devant lui. Sa forme est sûre et il devrait réaliser une bonne saison en province cette année. Mardi, il découvre un engagement correct, une nouvelle fois sur 2100 mètres. À l’issue d’un bon parcours, il pourrait faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté+.

Jean Baudron : Fabrice Duo (n°9) a été victime de la rhino comme la majorité de mon effectif et il a dû observer une période de repos afin d’être soigné. Il avait vraiment besoin de reprendre ses marques le jour de son retour à la compétition. Mon protégé aura deux belles courses pmu à son programme sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Cette tentative va lui permettre d’améliorer sa condition physique. Il trottera avec des gros fers sous chaque pieds et, à mon avis, il aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu dans ce prix de Château-Gontier. Je conseille aux turfistes de parier sur ses chances lors de ses prochains engagements.

Jean-Luc Bigeon : La dernière sortie de Carmin (n°10) sur les 2850 mètres de la grande piste fût très bonne. Auparavant, mon cheval avait bien couru par trois fois sur ce tracé. Il aura le handicap de s’élancer en seconde ligne avec le numéro 10 et nous allons affronter beaucoup d’étrangers qui ne sont pas faciles à situer. Avec un parcours limpide, il pourrait, tout de même, obtenir un bon résultat dans ce quinté du 12 février.

Matthieu Abrivard : En dernier lieu, Eldrick Boko (n°12) a été victime d’un mouvement dans la montée ce qui explique sa disqualification pour allures irrégulières. Mon pensionnaire n’a donc pas eu une course éprouvante ce jour-là et il peut courir ce tiercé de façon rapprochée. Il n’a pas un programme facile ce meeting d’hiver. Il n’est pas toujours très courageux dans les derniers mètres mais s’il bénéficie d’un bon déroulement de course, il est capable de s’emparer d’un accessit.

Jean-Michel Bazire : Da Vinci B.R. (n°13) est arrivé à l’écurie depuis quelques semaines et il me fait bonne impression pendant les séances d’entraînement. Lors de sa première sortie sur le sol français, le cheval comme le driver n’ont pas trop bien compris. La fois suivante, j’étais relativement confiant et il a gagné une course pmu. Si tout se passe bien, mon partenaire devrait lutter pour la victoire dans ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Emmanuel Varin : Concerto des Dunes (n°15) a très bien tenu sa partie s’octroyant la cinquième place d’un événement. Mon cheval est toujours au top de sa forme au travail. Comme il a été éliminé le week-end dernier, je me rabats sur ce prix de Château-Gontier. Il manque de références sur les courtes distances mais le rythme soutenu devrait jouer en sa faveur. Il aura certes le handicap de partir en seconde ligne mais il ne faudra pas faire fi de ses chances.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette135410148715
Turfomania.fr51213746815
Equidia51374812614
Geny Courses13584761214
Canalturf.com54138712214
Zeturf.fr13587461214
Tierce Mag.135461071412
Bilto13541478610
RTL67135815101
Radio Balances13758126144

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 12 février 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Paul Casabianca et Jonathan Macé.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°3 (Prix d’Ecouché) – Départ prévu aux alentours de 17h15 – Trot monté – Femelles – Allocations totales : 31000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – Cendrée – 15 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 5 ans (E) n’ayant pas gagné 37000 € au cours de leur carrière. Avantage au poids pour les chevaux montés par des apprentis et lads jockeys. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera au programme sur Equidia ce mardi et elle aura lieu sur la piste de Vincennes. C’est donc sur la cendrée de l’hippodrome du Plateau de Gravelle que se produira ETOILE DE BEAUMEE (n°3), le cheval du jour de FT. Cette jument bien née par Tag Wood et Lisa de Beaumée (mère entre autre de Roxane de Beaumée, 415000 euros de gains pour un record d’1’12’4) vient d’afficher de gros progrès à l’occasion d’une coure pmu analogue. Ce jour-là, elle n’évoluait pas sur sa distance de prédilection mais le profil de la grande piste a joué en sa faveur et elle a bien tenu sa partie d’un bout à l’autre du parcours après avoir pourtant trotter le nez au vent. Mardi, cette pensionnaire de l’écurie de Christophe Petrement devrait être plus à son affaire sur ce parcours de longue haleine. De plus, elle retrouvera Wilfried Jehanne, un jockey qui s’est déjà imposé en sa compagnie. Elle aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il conviendra donc de suivre sa performance avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

Laisser un commentaire