Prix de Joinville course pmu du 12 janvier 2019

Pronostic quinté du 12 janvier 2019 – Prix de Joinville

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 12 janvier 2019

Ce pronostic quinté du 12 janvier aura comme support le prix de Joinville, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 39000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 6 ans (D) n’ayant pas gagné 86000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s’élanceront tous au même poteau de départ. Attention, comme le réclamaient bon nombre de parieurs, le PMU a supprimé le numéro plus et la tirelire, tout comme le bonus 4 sur 5. Cela a permis de doubler le rapport de la combinaison gagnante du quinté ordre et désordre. Les rapports des bonus 3 et bonus 4 ont également été augmentés.

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres à Vincennes, DISCO D’OCCAGNES (n°6) semble parfaitement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. L’an dernier, ce protégé de Pierre-Emmanuel Mary avait réalisé un beau meeting d’hiver s’octroyant 3 accessits d’honneur en 4 tentatives. Son aptitude à la grande piste est donc largement avérée. En dernier lieu, ce fils de Kiwi et Makita effectuait son retour à Vincennes et il s’est bien comporté terminant à la cinquième place d’une course pmu tout en améliorant son record (1’13’0). Samedi, il retrouvera un parcours de longue haleine peut-être plus conforme à ses réelles aptitudes et il devrait logiquement confirmer son retour au premier plan en participant activement à l’arrivée de cet événement. Avant le coup, on lui accordera un large crédit d’autant qu’il sera confié à l’habile David Thomain, un driver souvent redoutable avec les chevaux qui n’ont pas de marge. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En forme et régulier dans ses résultats, DUC DE CHRISTAL (n°13) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par Grégoire Houel n’a couru qu’à 22 reprises, ce qui est assez peu pour un cheval âgé de 6 ans. Il doit donc être en retard de gains à l’heure actuelle. Samedi, ce rejeton de Ready Cash et Renza d’Eronville bénéficiera d’un engagement intéressant et il sera encore associé à Jean-Michel Bazire, lequel vient de le mener à la victoire sur ce champ de courses. Avant le coup, rien ne s’oppose à le voir confirmer ses bonnes dispositions du moment et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En pleine possession de ses moyens et bien engagé au plafond des gains, DOLLAR GEDE (n°15) semble être le bon tocard de ce quinté du 12 janvier. Lors de son avant-dernière sortie, ce fils de Rancho Gédé et Lionne Française n’était pas parvenu à se mettre en évidence mais il avait pris la tête un peu trop tôt et n’avait pu prolonger son effort jusqu’au poteau d’arrivée. Cette fois-ci, son driver ne devrait pas refaire la même erreur et il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

DEEPSTACK (n°3) ne manque pas de moyens mais il n’est pas très fiable étant très souvent sanctionné pour ses allures. Lors d’une récente course pmu disputée sur la grande piste de Vincennes, ce fût encore le cas alors qu’il avait franchi le poteau d’arrivée en deuxième position. Ce jour-là, ce fils de Royal Dream et Missrev courait pieds nus pour la première fois de sa carrière mais cela n’a pas porté ses fruits. Samedi, son entraîneur, Björn Goop, le déferre seulement des antérieurs. S’il conserve la bonne cadence d’un bout à l’autre du parcours, il ne semble pas incapable de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Joinville. Il pourrait même s’imposer s’il bénéficie d’un bon déroulement de course. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

DEFI DE LA BASLE (n°14) n’est pas un champion mais il est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Samedi, ce protégé de Dominique Blond sera bien engagé au plafond des gains et il sera de nouveau déferré des antérieurs, une configuration qui lui avait permis de s’imposer sur la petite piste. Associé à Franck Ouvrie, un driver qui le connaît parfaitement, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. DENVER DE VANDEL (n°12) retrouve progressivement la bonne carburation. Si le rythme n’est pas trop sélectif, il semble en mesure de compléter la combinaison gagnante. DESIR DU BOIS (n’8) est en excellente condition physique mais il n’a encore jamais couru à Vincennes. Son aptitude au profil sélectif de la grande piste n’est donc pas certaine. On notera toutefois qu’il effectue un long déplacement pour courir cet événement et son entraîneur, Romuald Mourice, s’est attaché les services d’Eric Raffin. Voilà qui incite à la méfiance. Enfin, on s’intéressera à la candidature de DREAM DU ROUSSOIR (n°4), un cheval qui vient de jouer de malchance à plusieurs reprises. Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux, il ne semble pas incapable de se rappeler au bon souvenir des turfistes. On aurait pu en citer d’autre car c’est vraiment touffu et bon nombre de chevaux peuvent prétendre à un bon classement.

La dernière minute

Deuxième d’un modeste événement sur la petite piste, DJOHN (n°16) n’a pas été en mesure de confirmer à sa sortie suivante sur la grande piste. Il n’a d’ailleurs jamais eu trop de réussite sur ce tracé (3 échecs en autant de sortie). Malgré la qualité de son engagement, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 12/01/2019 : 6 – 13 – 15 – 3 – 14 – 12 – 8 – 4

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°13) : 64% de réussite
  • Franck Nivard (n°9) : 50% de réussite
  • Björn Goop (n°3) : 47% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°10) : 44% de réussite
  • Charles Dreux (n°4) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°14) : 52% de réussite
  • Stéphane Bourlier (n°16) : 50% de réussite
  • Helena Burman (n°9) : 50% de réussite
  • Robert Bergh (n°4, n°2) : 46% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°10) : 42% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Duc de Christal (n°13) : 1’12’4
  • Django des Iles (n°1) : 1’12’5
  • Disco d’Occagnes (n°6) : 1’13’0
  • Diavolo Criscani (n°11) : 1’13’1
  • Défi de la Basle (n°14) : 1’13’5

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Dan Josselyn (n°2) : 1’14’0
  • Disco d’Occagnes (n°6) : 1’14’2
  • Divin d’Axel (n°7) : 1’14’6
  • Deepstack (n°3) : 1’14’7
  • Diavolo Criscani (n°11) : 1’14’7

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des chevaux entiers et hongres de 6 ans (D) n’ayant pas gagné 86000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 16 partants. Allocations totales : 39000 € (Vainqueur : 17550 €, 1er accessit : 9750 €, 2ème accessit : 5460 €, 4ème place : 3120 €, 5ème place : 1950 €, 6ème place : 780 €, 7ème place : 390 €).

Les interviews des entraîneurs

Pierre-Edouard Mary : Django des Iles (n°1) avait très bien travaillé à l’entraînement mais je ne m’attendais pas à une si bonne performance de sa part dans une récente course pmu à Vincennes. Il faut dire qu’il affectionne le parcours corde à gauche des 2100 mètres autostart de la grande piste. L’allongement de la distance ne va pas le déranger. Ce n’est pas un grand débouleur et il faut lui masquer l’effort jusqu’à l’entrée de la ligne droite car il n’est pas capable de trotter aux avant-postes. Pieds nus, je pense qu’il peut viser une place parmi les cinq premiers de ce quinté du 12 janvier.

Fredrik Wallin : Dan Josselyn (n°2) est un cheval ayant peu couru mais on le verra beaucoup plus en piste cette année. Samedi, mon pensionnaire fera son retour à la compétition après une absence de six mois. Le but est de le remettre dans le rythme tout en le protégeant durant le parcours. Sa chance est aussi secondaire dans ce tiercé. Vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Björn Goop : Deepstack (n°3) a fait une bonne course en décembre alors qu’il était déferré des quatre pieds pour la première fois de sa carrière mais, ce jour-là, ses allures n’étaient pas parfaites. Aussi, il ne le sera cette fois que des antérieurs. Je l’ai travaillé depuis sur l’hippodrome de Vincennes puis en fin de semaine passée dans mon établissement. Je ne connais pas trop mes opposants mais il est dans sa catégorie et doit prendre une allocation à l’occasion de ce quinté+.

Charles Dreux : Dream du Roussoir (n°4) a connu des problèmes d’allures en dernier lieu et il a fini par se dérégler dans la dernière ligne droite. Il n’a visiblement pas apprécié le déferrage des antérieurs à répétition. Auparavant, il avait bien couru même s’il avait été rétrogradé à la quatrième place. Samedi, il ne sera déferré que des postérieurs pour ce prix de Joinville. Mon élève évoluera en plein dans sa catégorie et, à mon avis, il pourrait accrocher une place à l’issue d’un bon déroulement de course.

Antoine Lhérété : Dernièrement, j’avoue avoir fait le fou au sulky de Drop de Sardane (n°5). Je voulais prendre la tête mais, contré par un rival, nous sommes allés beaucoup trop vite avant de logiquement coincer. Lors de sa précédente course, mon cheval avait gagné une course pmu. Sa dernière tentative peut lui avoir fait du bien. Je vais cette fois me montrer plus patient. Bien engagé et déferré des quatre pieds, il a une belle carte à jouer dans ce quinté du 12 janvier.

Pierre-Emmanuel Mary : L’an dernier, Disco d’Occagnes (n°6) avait été arrêté après son excellent meeting d’hiver. Il a mis du temps à retrouver la bonne carburation. Il est sur la montante comme l’atteste sa dernière course dans un lot bien composé. Il a gagné en condition physique depuis cette bonne prestation. Il sera muni de plaques aux antérieurs et n’aura aucune protection sur les membres. J’espère le voir terminer dans le tiercé gagnant.

Eric Gilles Blot : Divin d’Axel (n°7) a eu un break après sa bonne troisième place obtenue sur l’hippodrome de Nantes. Sa dernière sortie, où il était ferré, lui a permis de se remettre dans le bain. Celle de Samedi lui sera également profitable pour la suite des événements. Il ne sera pas déferré dans ce quinté+ et je vais le driver. A mon avis, vous pouvez l’écarter de votre prono. Sachez qu’il aura un engagement le mois prochain et vous pourrez plutôt parier sur ses chances ce jour-là.

Romuald Mourice : Désir du Bois (n°8) n’a pas trop de vitesse mais il a de la tenue à revendre. Il a connu un gros passage à vide mais il a retrouvé un bon niveau. Déferré des 4 pieds, il a aussi franchi un palier. Il ne reste que sur de très bonnes courses et je me déplace avec des ambitions pour ce prix de Joinville. Il vient d’être battu d’un nez sur la piste de Cagnes. Selon moi, il devrait bien s’adapter à la grande piste de Vincennes. Ce n’est pas un grand débouleur mais il peut venir de loin car c’est un bon guerrier.

Pierre Belloche : Danube Meslois (n°9) a réalisé une bonne année 2018 et il arrive dans ses gains. Le mois dernier, au Mans, il a fallu le déplacer un peu dans le tournant final et il s’est trompé dans ses allures. Il aurait été sur le podium sans cette faute. Il lui arrive d’avoir de petites douleurs ce qui explique ses fautes mais il est plutôt brave. Je lui associe Franck Nivard avec l’idée de le cacher et le munis d’un bonnet fermé. Il peut faire l’arrivée de ce quinté du 12 janvier.

Julien Foin : Je ne pensais pas que Destrier Jiel (n°10) était prêt le jour de sa rentrée mais Stéphanie Lepetit et Gaétan Marcque ont fait un excellent boulot après un break estival. J’ai continué sur la lancée à l’entraînement. Il possède beaucoup de tenue et devrait se plaire sur la grande piste de Vincennes. Il manque un peu de maniabilité et il faudra qu’il parte au trot pour tirer son épingle du jeu dans ce tiercé. A mon avis, il est capable de réaliser un très bon tour de piste.

Fabrice Lindrec : Le jour de son retour en piste, Diavolo Criscani (n°11) avait besoin de courir. Comme il avait eu un petit souci à un boulet d’un antérieur, on en a profité pour l’arrêter. Même s’il a gagné en condition, il n’est pas encore suffisamment en souffle pour rivaliser avec de tels adversaires pour le moment et il aura donc du mal à terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Il sera plus compétitif lors des semaines à venir.

Gabriel Angel Pou Pou : Denver de Vandel (n°12) reste sur une sortie encourageante dans une course pmu disputée sur ce tracé. Ce jour-là, le rythme était peu soutenu et l’épreuve s’est jouée sur un sprint final. Mon cheval a bien récupéré de ses efforts. Auparavant, il n’avait pas toujours bénéficié de bons parcours et n’avait pas apprécié d’être déferré fin novembre. À l’issue d’un déroulement de course favorable, il peut accrocher une place dans ce prix de Joinville.

Grégoire Houel : Duc de Christal (n°13) n’a débuté qu’en janvier dernier car il avait des problèmes de jambes. Clôturer l’année par une victoire dans un événement c’est tout simplement magnifique. Dans la foulée, il bénéficie d’un bel engagement, au plafond des gains, même s’il monte de catégorie. Il n’a pas de marge, mais il a l’avantage d’être drivé par JMB. Il a sa place dans le quinté. Tous les feux sont au vert.

Dominique Blond : Voilà deux mois, Défi de la Basle (n°14) avait bien gagné sur la petite piste de Vincennes. Dernièrement, pour son retour sur la grande, il n’a pas eu le déroulement de course idéale, mais il court très proprement. Il ne démarre pas et a besoin d’une épreuve rythmée. Il doit se faire ramener. Physiquement, il est toujours aussi bien. Il est capable de disputer les premières places avec un déroulement limpide.

Marc Sassier : Bien que ferré, Dollar Gédé (n°15) a gagné facilement une course pmu au Mans mais il s’agissait d’une course pour apprentis et lads jockeys. Auparavant à Vincennes, il s’était bien défendu après avoir attaqué de trop loin. Il faut lui masquer l’effort le plus longtemps possible et ne pas le mettre dans le rouge au début. S’il peut progresser dans le bon wagon dans la montée et voir le jour au moment opportun pour finir, il a une bonne chance théorique à défendre ce samedi.

Jérôme Huguet : Djohn (n°16) s’est retrouvé dans les mauvais coups le 14 décembre et n’a pu s’exprimer dans la ligne d’arrivée. Depuis, il a bien travaillé en vue de cet engagement idéal. Il faut le courir à l’économie. Le déroulement de l’épreuve a son importance. Il est aussi à l’aise sur la petite que sur la grande piste. Je compte le voir à l’arrivée de cette compétition s’il bénéficie d’un déroulement de course limpide. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette3146131291015
Turfomania.fr10314913264
Equidia3131410681512
Geny Courses913814610315
Canalturf.com1338109161412
Zeturf.fr13610951683
Radio Balances1391014126816
Bilto138391416106
RTL14131038161512
Tierce Mag.13143109681

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 12 janvier 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Benjamin Nisol.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°8 (Prix de Feneu) – Départ prévu aux alentours de 17h50 – Trot attelé – Mâles – Allocations totales : 31000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Petite piste – Mâchefer – 15 partants – Corde à gauche – Pour pouliches de 4 ans (F) n’ayant pas gagné 21000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce samedi. La première se déroulera sur la piste de Vincennes et la seconde aura pour cadre l’hippodrome de Toulouse. C’est sur la cendrée de l’hippodrome du Plateau de Gravelle que se produira ENINO DU POMMEREUX (n°9), le cheval du jour de FT. Ce cheval bien né par Coktail Jet et Noune du Pommereux n’est autre que le frère utérin de Délia du Pommereux, meilleure jument de la génération des 6 ans. Comme son illustre aînée, il est entraîné par Sylvain Roger. Samedi, il va effectuer une petite rentrée mais il sera déferré des 4 pieds et son mentor s’est attaché les services de Jean-Michel Bazire, le sulky d’or, pour ce bel engagement à la limite du recul. Erminig d’Oliverie, sa principale rivale, aura d’ailleurs le handicap de lui rendre 25 mètres. Avant le coup, ce redoutable finisseur aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement renouer avec la victoire. On suivra donc sa performance avec une certaine attention.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.