Grand Handicap de la Fibrée - course pmu du 23 octobre 2018

Pronostic quinté du 23 octobre 2018 – Grand Handicap de la Fibrée

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 23 octobre aura comme support le Grand Handicap de la Fibrée, un gros handicap (référence +15) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville en Normandie. Cette course de plat dotée de 70000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 1900 mètres corde à droite de la piste en sable fibré. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Très à l’aise sur ce tracé, RUBENS (n°14) semble tout à fait capable de prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé. En six tentatives sur ce parcours, ce cheval entraîné par Vaclav Luka s’est, en effet, octroyé 2 accessits, 1 victoire et 2 cinquièmes places, soit plus de 80% de réussite dans les 5 premiers, un chiffre remarquable. Dernièrement, il a fourni un très bon effort final échouant de peu pour un meilleur classement. Auparavant, il avait obtenu une probante cinquième place dans un gros handicap à Deauville non sans jouer de malchance dans la dernière ligne droite. Mardi, ce fils d’Oasis Dream effectuera certes une petite rentrée n’ayant pas couru depuis 6 semaines. Il a toutefois déjà prouvé qu’il courait bien sur la fraîcheur et cela ne devrait donc pas le déranger. Nanti d’un bon numéro de corde et confié à Mickaël Forest, un jockey qui le connaît parfaitement, ce bon finisseur devrait logiquement luter pour la victoire s’il bénéficie d’un parcours limpide. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens, BAGEL (n°6) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce protégé de John-Edward Hammond ne cesse de se mettre en évidence alignant les bons résultats à ce niveau de la compétition. Vainqueur d’un gros handicap à la fin du printemps, il avait été pénalisé de 3,5 kilos pour ce succès. Deux mois plus tard, cela ne l’avait pas empêché de doubler la mise sur l’hippodrome de Deauville. Pénalisé de 5 kilos par le handicapeur, il confirmait ensuite en obtenant deux accessits. Mardi, il va débuter sur le parcours mais il n’y a aucune raison qu’il ne s’adapte pas à la surface. Dès lors, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

ZARIYANO (n°16) a quelques titres intéressants à faire valoir et, avant le coup, il semble être le bon tocard de ce quinté du 23 octobre. Voilà plus d’un mois, ce fils de Linngari avait notamment gagné un gros handicap sur l’hippodrome de Strasbourg après avoir pourtant galopé le nez au vent durant un long moment. Auparavant, il n’avait pas démérité n’étant battu que par le protégé de John-Edward Hammond, lequel a largement confirmé par la suite. Cette saison, il a surtout couru sur le gazon mais, par le passé, il a largement prouvé son aptitude au parcours. On lui trouve, en effet, 2 victoires et 1 accessit d’honneur en 4 sorties sur ce tracé des 1900 mètres corde à droite de la PSF de Deauville. Nanti du bottom-weight, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des principaux favoris.

L’outsider spéculatif

BE MY SHERIFF (n°3) n’a encore jamais participé à un gros handicap ayant surtout disputé des courses à conditions (Groupe III et Groupe II). Par le passé, ce pensionnaire d’Henk Grewe a donc déjà évolué à un excellent niveau. Il fait même figure de cheval de classe si on le juge sur ses meilleurs résultats. En dernier lieu, il a affiché un net regain de forme en gagnant une course pmu sur la piste en gazon de l’hippodrome de Chantilly. Ce jour-là, il s’imposait de bout en bout sans avoir à forcer son talent. Mardi, il retrouvera une piste qui lui avait bien réussi l’hiver dernier. Il s’était, en effet, octroyé une bonne deuxième place sur ce tracé tout en portant 62 kilos. Malgré un numéro de corde peu avantageux, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Grand Handicap de la Fibrée. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Dernièrement, IN THE LOPE (n°7) a bien tenu sa partie alors qu’il faisait son retour dans les gros handicaps. Cette fois-ci, cet élève de Pia Brandt va retrouver Maxime Guyon, son jockey habituel. Il devrait logiquement figurer dans la combinaison gagnante. CREPUSCULEDESDIEUX (n°8) n’a plus à prouver sa compétitivité dans cette catégorie. La distance sera peut-être un peu longue pour ses aptitudes mais il a sa place à l’arrivée àl’isue d’un parcours préservé. LADY SIDNEY (n°10) fait preuve d’une louable régularité dans ses performances. En dernier lieu, elle a gagné un événement sur l’hippodrome de Longchamp. Ce jour-là, elle n’affrontait que des femelles et elle évoluait sur une piste en gazon. Mardi, les conditions seront donc totalement différentes. Il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono vu l’excellence de sa condition physique actuelle. RIZZICHOP (n°15) alterne le bon et le moins bon. Pourtant, jugé sur sa quatrième place obtenu dans un gros handicap disputé sur cette piste durant l’été, il n’est pas incapable de tirer son épingle du jeu. Nanti d’un bon numéro dans les stalles de départ, on lui accordera un large crédit même si c’est loin d’être un coup sûr à l’arrivée. On aurait pu en citer d’autres car ils sont nombreux à pouvoir espérer un bon classement.

La dernière minute

SUN AT WORK (n°5) a déjà disputé des handicaps mais c’était en Allemagne. Pour le moment, en France, il n’a couru que des épreuves à conditions. Ce rejeton d’Areion est donc difficile à situer face à une telle opposition. Confié à Christophe Soumillon, il aura sûrement des supporters. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 23/10/2018 : 14 – 6 – 16 – 3 – 7 – 8 – 10 – 15

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°12) : 47% de réussite
  • Alexis Badel (n°11) : 41% de réussite
  • Maxime Guyon (n°7) : 41% de réussite
  • Antoine Coutier (n°16) : 39% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°8) : 39% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • John-Edward Hammond (n°6) : 58% de réussite
  • Alexandre Fracas (n°4) : 55% de réussite
  • Pia Brandt (n°7) : 54% de réussite
  • Romain Le Dren Doleuze (n°10) : 53% de réussite
  • Olivier Trigodet (n°15) : 50% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Smart Whip (n°9) : -3 kilos
  • Be My Sheriff (n°3) : -1 kilo
  • Black Canyon (n°13) : -1 kilo
  • Campillo (n°11) : -1 kilo
  • Lady Sidney (n°10) : +4 kilos
  • Roc Angel (n°2) : +4,5 kilos
  • Diwan Senora (n°1) : +5 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Sun At Work (n°5) courra ce mardi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +15) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments âgés de 4 ans et plus ayant couru depuis le 1er avril 2018 inclus. Piste en sable fibré. Etat du terrain : standard. Corde à droite. Distance à parcourir : 1900 mètres. 16 partants. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Allocations totales : 70000 € (Vainqueur : 35000 €, 1er accessit : 13300 €, 2ème accessit : 9800 €, 4ème place : 5600 €, 5ème place : 2800 €, 6ème place : 2100 €, 7ème place : 1400 €).

Les interviews des entraîneurs

Yann Barberot : Diwan Senora (n°1) n’a désormais plus trop le choix du programme. Il se plaît sur ce tracé des 1900 mètres corde à droite de Deauville. Le cheval est en pleine possession de ses moyens. L’allongement de la distance ne va pas le gêner. Sa tâche se complique dans ce quinté du 23 octobre car il n’est plus aussi bien placé sur l’échelle des valeurs après avoir été pénalisé au poids par le handicapeur. C’est néanmoins amusant de tenter notre chance vu son degré de forme actuel.

Henk Grewe : En dernier lieu, Be My Sheriff (n°3) a gagné une course pmu pour sa première sortie sous ma responsabilité. Il a progressé depuis cette belle victoire et ses meilleures performances ont eu lieu sur les pistes en sable fibré. Mon pensionnaire aura une bonne chance théorique à défendre dans ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Alexandre Fracas : Lors de sa dernière tentative dans un gros handicap, La Milva (n°4) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Ce jour-là, ma jument était molle et elle n’avait aucune action. Elle était peut-être dans un jour sans. Clément Lecoeuvre, son jockey, m’a dit qu’il ne l’avait pas sentie comme d’habitude dès la sortie des stalles de départ. Je me suis attaché à la faire bien récupérer de ses efforts. Elle est en bonne condition physique avant de participer à ce quinté+ et a déjà bien couru sur le parcours qui nous intéresse.

Werner Haustein : Sun At Work (n°5) reste sur une bonne deuxième place dans une course pmu qui se courait sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Il est en pleine forme et je ne pense pas que la surface lui pose problème. Il sera mieux sur cette distance plus longue que les dernières fois. Sachez que j’en attends une bonne performance dans ce Grand Handicap de la Fibrée.

Pia Brandt : In The Lope (n°7) a craqué pour finir lors de sa plus récente sortie dans un événement disputé sur l’hippodrome de Longchamp. Sa valeur handicap lui laisse peu de marge au poids. Il revient sur le sable, une surface qui convient à ses réelles aptitudes, en espérant qu’il puisse gagner quelques kilos sur cette surface. Dans ce quinté du 23 octobre, son jockey aura les ordres de patienter au sein du peloton et de placer sa pointe de vitesse dans la dernière ligne droite.

Jérôme Reynier : Crépusculedesdieux (n°8) fait très bien les 1500 mètres de Deauville. Les 1900 mètres constituent un point d’interrogation. Il faudrait que la course soit rythmée pour qu’il ne tire pas trop. Son jockey devra le monter tout près des chevaux de tête. Il se présentera au départ de ce tiercé avec de la fraîcheur.

Christophe Lotoux : Smart Whip (n°9) revient en forme, avec un an de plus. Il a retrouvé une meilleure position sur l’échelle des valeurs après avoir été pris trop haut par le handicapeur. C’est un cheval qui a largement prouvé son aptitude au parcours. Donc, il est logique qu’on le déclare partant dans ce quinté+.

Romain Le Dren Doleuze : Lady Sidney (n°10) a gagné une gros handicap dernièrement nous faisant extrêmement plaisir. Sur sa lancée, c’est tentant de l’aligner au départ de ce Grand Handicap de la Fibrée. Elle a certes été pénalisée au poids par le handicapeur mais elle est restée en parfaite condition physique. Mardi, il aura l’avantage de jouer à domicile. J’espère donc la voir confirmer ses bonnes dispositions actuelles. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Julien Phelippon : Campillo (n°11) effectue une vraie rentrée. Il m’est donc difficile de situer son degré de forme actuel face à une telle opposition et surtout dans un peloton aussi touffu lui qui est plus confirmé dans des pelotons moins fournis en partants. Son résultat dans ce quinté du 23 octobre me permettra d’affiner la suite à donner à son programme.

Stéphane Wattel : Lors d’un récent tiercé, Royal Vati (n°12) était sous le coup d’une grosse pénalisation au poids et il évoluait sur une surface moins à sa convenance. Ce jour-là, mon élève n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs rendant les armes assez rapidement. Mardi, il retrouvera une surface plus en rapport avec ses aptitudes. Maintenant, reste à savoir s’il peut être toujours compétitif à ce poids.

Dalibor Torok : Dernièrement, Black Canyon (n°13) a très bien couru étant battu par un bon cheval. Mardi, il va évoluer sur sa distance de prédilection. Il va aimer cette piste et il doit être capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+ à l’issue d’un bon déroulement de course. Je pense qu’il est au top de sa forme à l’heure actuelle.

Vaclav Luka : Rubens (n°14) a eu un petit break après sa dernière sortie dans un événement. Il est très régulier dans ses performances. Je pense qu’il est mieux sur cette surface que sur le gazon. Si tout se passe bien, il a une bonne chance à défendre dans ce Grand Handicap de la Fibrée.

Olivier Trigodet : Lors de sa plus récente sortie, Rizzichop (n°15) n’a pas apprécié la piste. Ce jour-là, son jockey n’a pas insisté. Mon pensionnaire a déjà bien couru sur ce tracé. On est en fin d’année mais il a l’air d’être resté en bonne condition physique le matin à l’entraînement. S’il est resté en forme, il devrait tirer son épingle du jeu.

Carina Fey : Voilà un mois, Zariyano (n°16) avait bien couru dans un gros handicap disputé sur l’hippodrome de Fontainebleau. C’est ce qui m’incite à insister à ce niveau de la compétition. Malgré la répétition des efforts, mon élève me paraît avoir conservé un bon degré de forme. Il va tenter de mettre à profit son bottom-weight pour participer activement à l’arrivée de cet événement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette36101257214
Turfomania.fr
Equidia6710135142
Geny Courses6714219103
Canalturf.com65231798
Zeturf.fr
Radio Balances14691021218
Bilto314287619
RTL914321786
Tierce Mag.1263927114

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 23 octobre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville en Normandie.Les consultants : Damien Bazerque et Jonathan Macé.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE CABOURG – Réunion premium n°3 – Course pmu n°4 (Prix des Bergeronnettes – Groupe A) – Départ prévu aux alentours de 17h45 – Trot attelé – Allocations totales : 24000 € – Distance à parcourir : 2750 mètres – Piste en sable – 12 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans n’ayant pas gagné 61000 € au cours de leur carrière – Handicap de 25 mètres pour les chevaux drivés par des apprentis ayant gagné dix courses ou plus : Avec seulement 15 courses à son actif, DOLCE VITA QUICK (n°8) n’a vraiment pas beaucoup couru pour une jument âgée de 5 ans et elle doit certainement être en important retard de gains. On peut remarquer qu’elle possède, tout de même, déjà un solide palmarès avec 5 victoires et 5 accessits, soit plus de 65% de réussite à la place et 33% de réussite à la gagne, des chiffres remarquables. Lors de sa dernière sortie au trot attelé, cette représentante de la casaque de l’écurie Quick Star a vraiment joué de malchance sur l’hippodrome de Reims ne pouvant s’exprimer que trop tardivement alors qu’elle avait les ressources suffisante pour s’imposer. Elle s’octroyait néanmoins le second accessit sans être sollicitée par son driver. Auparavant, elle avait gagné une course pmu sur l’hippodrome du Mont Saint-Michel dans un lot bien composé alors qu’elle avait le handicap de rendre 25 mètres. Mardi, elle se présentera en pleine possession de ses moyens sur un parcours corde à droite à son entière convenance et elle sera très bien engagée au premier poteau de départ. On notera également qu’elle sera déferrée des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Cette fille de Carpe Diem aura donc de nombreux atouts dans son jeu et elle devrait logiquement renouer avec la victoire avant d’aller affronter des chevaux plus huppés en région parisienne. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt en espérant que son apprenti la drive au mieux de ses intérêts.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.