Prix de Langeais - course pmu du 31 janvier 2019

Pronostic quinté du 31 janvier 2019 – Prix de Langeais

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 31 janvier 2019

Ce pronostic quinté du 31 janvier aura comme support le prix de Langeais, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 64000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 7 à 10 ans inclus (C à V) n’ayant pas gagné 471000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste et ils seront répartis sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 264000 € ou plus). Attention, comme le réclamaient bon nombre de turfistes, le PMU a récemment supprimé le numéro plus tout comme le bonus 4 sur 5. Cela a permis de doubler le rapport de la combinaison gagnante du quinté ordre et désordre. Les rapports des bonus 3 et bonus 4 ont également bénéficié de cette amélioration.

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres, COBRA BLEU (n°18) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de l’écurie de Pierre Vercruysse fait figure de cheval de classe dans un lot comme celui-ci. Par le passé, il s’est, en effet, déjà frotté avec succès aux meilleurs éléments de sa génération. On l’a notamment déjà vu rivaliser avec des trotteurs de la trempe de Charly du Noyer, Traders ou encore Carat Williams. Son seul défaut est d’avoir une santé fragile, d’où ses résultats en dent de scie. On notera toutefois qu’il semble avoir retrouvé un bon degré de forme cet hiver si l’on se fie à sa dernière tentative où il effectuait un excellent effort final dans l’ultime ligne droite bouclant ses derniers 500 mètres en 1’10 et fractions, un excellent chrono. Ce jour-là, ce fils de Fortuna Fant et Nuit Irisée terminait dans le sillage de Cleangame et Blé du Gers, deux pensionnaires de Jean-Michel Bazire qui auraient été plébiscités par les turfistes s’ils avaient été déclarés partants ce jeudi. En classe pure, il possède donc une chance théorique de premier ordre face à une telle opposition. Dès lors, malgré son handicap initial de 25 mètres, il devrait logiquement lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens, CALIN DE MORGE (n°14) semble constituer une base solide dans ce quinté+. En dernier lieu, ce cheval entraîné par David Haon s’est octroyé une probante deuxième place dans la course référence. Ce jour-là, il dominait ses deux adversaires direct et n’était battu que par Abydos du Vivier, un cheval en plein boum qui a ensuite répété en s’emparant de la cinquième place d’un événement disputé à Vincennes durant le week-end du Prix d’Amérique. La ligne est donc particulièrement favorable. De nouveau déferré des 4 pieds et confié à Franck Nivard, un driver qui s’entend bien avec lui, ce rejeton de Ozio Royal et Paradise Princess devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, CANTIN DE L’ECLAIR (n°12) semble être le bon tocard de ce quinté du 31 janvier 2019. Ce pensionnaire de l’écurie de Nicolas Catherine n’a pas eu de courses dures cet hiver et il devrait avoir conservé des ressources intactes, ce qui ne sera pas le cas de tous ses rivaux du jour qui ont déjà beaucoup donné au cours des trois derniers mois. On peut remarquer également que, cette fois-ci, il sera déferré des 4 pieds, une configuration qui lui a permis d’obtenir deux accessits en autant de tentatives, soit 100% de réussite dans les 3 premiers. Confié à l’habile François Lagadeuc, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Très bien placé à la limite du recul, BALZAC DE SOUVIGNE (n°8) va bénéficier de son meilleur engagement du meeting d’hiver de Vincennes et nul doute que son entraîneur, Michel lenoir, a dû le préparer avec soin pour ce rendez-vous. Ce fils de Lontzac et Jalna de Souvigné n’a certes jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors d’une récente course pmu à Vincennes mais il était ferré et, ce jour-là, il a surtout été victime du manque de train. On ne le jugera donc pas hâtivement sur cet échec relatif. Jeudi, ce bon finisseur sera déferré des 4 pieds, une configuration qui l’améliore beaucoup, et il évoluera sur un parcours à son entière convenance. Voilà qui pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Langeais. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

VERTIGE DE CHENU (n°17) et COACH FRANBLEU (n°15) n’ont peut-être plus le même degré de forme qu’en début de meeting mais, vu la faiblesse de l’opposition au premier poteau de départ, il aurait été hasardeux de ne pas les inclure dans ce prono. En grande forme cet hiver, AS DE GODISSON (n°9) reste sur deux bonnes performances à Vincennes dans des lots moins huppés. Jeudi, ce protégé de Julien Grumetz va bénéficier d’un engagement idéal à la limite du recul et il courra encore pieds nus. De plus, il sera drivé par David Thomain. Il aura donc quelques arguments à faire valoir et, même s’il demeure plus performant sur des distances réduites, il ne faudra pas faire fi de ses chances. Lauréate de deux événements l’an passé, BABYLONE SEVEN (n°7) est moins en verve cette année. Cette représentante de la casaque d’Arnaud Chaillé-Chaillé n’a, en effet, pas encore réussi à tirer son épingle du jeu. a sa décharge, elle a parfois joué de malchance. présentée par le sulky d’or, Jean-Michel Bazire, et bien placée en tête, elle pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs.

La dernière minute

Alors qu’elle avait réalisé un excellent meeting l’an dernier, BORA BORA JIEL (n°5) ne cesse décevoir son entourage cet hiver n’étant que l’ombre d’elle-même. Ayant été souvent disqualifiée, cette représentante de la casaque de Jean Luck aura l’avantage de ne pas être fatiguée, ce qui pourrait jouer face à bon nombre de chevaux qui ont déjà beaucoup donné. Bien engagée en tête, elle paraît capable de brouiller les cartes mais il lui faudra rester au trot d’un bout à l’autre du parcours. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 31/01/2019 : 18 – 14 – 12 – 8 – 17 – 15 – 9 – 7

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°7) : 63% de réussite
  • Franck Blandin (n°3) : 58% de réussite
  • Michel Lenoir (n°8) : 54% de réussite
  • Franck Nivard (n°14) : 50% de réussite
  • Jean-Paul Gauvin (n°4) : 50% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • David Haon (n°14) : 71% de réussite
  • Michel Lenoir (n°8) : 58% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°7) : 56% de réussite
  • Jean-Paul Gauvin (n°4) : 54% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°16) : 50% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Ange de Lune (n°16) : 1’11’2
  • Calin de Morge (n°14) : 1’11’3
  • Baraka de Lou (n°1) : 1’11’7
  • Auch (n°10) : 1’11’7
  • Cobra Bleu (n°18) : 1’11’8

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Cantin de l’Eclair (n°12) : 1’12’3
  • Ange de Lune (n°16) : 1’12’3
  • Calin de Morge (n°14) : 1’12’5
  • Vertige de Chenu (n°17) : 1’12’6
  • Auch (n°10) : 1’12’8

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus (C à V) n’ayant pas gagné 471000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 264000 € ou plus. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 18 partants. Allocations totales : 64000 € (Vainqueur : 28800 €, 1er accessit : 16000 €, 2ème accessit: 8960 €, 4ème place : 5120 €, 5ème place : 3200 €, 6ème place : 1280 €, 7ème place : 640 €).

Les interviews des entraîneurs

Anthony Dollion : Dans cette spécialité et avec ses gains élevés, Baraka de Lou (n°1) n’a pratiquement aucune chance de tirer son épingle du jeu. Je profite de ce quinté du 31 janvier pour lui changer les idées. Elle va garder ses fers. Vous la reverrez dans une dizaine de jours au trot monté, sa discipline de prédilection. A mon avis, vous pouvez l’éliminer de votre prono sans risques.

Daniel Béthouart : J’ai engagé Boléro du Levant (n°2) dans ce tiercé afin de le maintenir en bonne condition physique. Il se prépare pour un prochain engagement sous la selle, spécialité dans laquelle il n’a pas eu le meilleur des parcours en dernier lieu. Au trot attelé, mon cheval n’est pas dénué de moyens mais il reste capable du meilleur comme du pire. C’est donc loin d’être un coup sûr mais l’écarter totalement de votre sélection serait risqué.

Franck Blandin : La semaine dernière, Amigo Turgot (n°3) avait une épreuve à réclamer à son programme mais le taux de réclamation était un peu bas. J’ai préféré le déclarer partant dans ce quinté+ où il va bénéficier d’un bon engagement au premier poteau de départ. Physiquement, mon pensionnaire est en pleine possession de ses moyens le matin à l’entraînement. Par contre, l’hippodrome de Vincennes n’est pas vraiment sa tasse de thé. Il a toujours un peu de mal à se relancer une fois la montée franchie. Jeudi, il lui faudra être un peu plus volontaire pour accrocher une petite allocation.

Jean-Paul Gauvin : Beach Julry (n°4) avait besoin de reprendre de la fraîcheur après des courses pmu en province. Lors de son ultime sortie, elle a été sévèrement disqualifiée sur ce parcours alors qu’elle avait pris le premier accessit d’un événement. Elle est restée au top de sa forme au boulot et, avant le coup, il n’y a pas de raison qu’elle ne répète pas cette bonne valeur. Je vais certainement l’alléger dans sa ferrure. Jeudi, ma jument affrontera de bons chevaux dans ce Prix de Langeais mais elle reste néanmoins capable d’obtenir un bon résultat.

Jean-Luc Dersoir : Bora Bora Jiel (n°5) aligne les échecs cet hiver ayant beaucoup de mal à retrouver son meilleur niveau après avoir été éloignée des pistes. Jeudi, ma protégé découvrira un engagement idéal au premier échelon mais rien ne montre à l’entraînement qu’elle est en mesure de renouer avec les bonnes performances. Alors, je vais la déferrer des quatre pieds pour la première fois de sa carrière en espérant que dans cette configuration elle se rappelle au bon souvenir des parieurs.

Joël Hallais : Dernièrement, Arno de Bossens (n°6) n’a pu revenir mais il faut dire qu’il avait le handicap de s’élancer avec un mauvais numéro en deuxième ligne derrière l’autostart. Sa tâche était compliquée. Précédemment, il avait enchaîné de façon rapprochée deux bonnes courses en décembre en trottant 1’14’ sur le parcours qui nous intéresse. Il est un peu barré à ce niveau de la compétition. Mon élève a désormais besoin d’une course idéale pour donner sa pleine mesure. Je ne peux pas le déferrer des antérieurs dans ce quinté du 31 janvier. Il est bien de condition et va faire de son mieux et tenter de se placer.

Jean-Michel Bazire : En début d’année, Babylone Seven (n°7) avait joué de malchance lors d’un tiercé à Vincennes. Ce jour-là, sans ses malheurs, ma jument aurait franchi le poteau en deuxième position. En dernier lieu, en faisant le petit parcours le long de la corde, elle n’a pas mal fini après avoir tardé à pouvoir s’exprimer dans la ligne d’arrivée. Cette sortie s’est avérée encourageante mais, lors de sa dernière séance d’entraînement, elle n’a pas bien travaillé ce qui m’a refroidi pour ce bel engagement à la limite du recul.

Michel Lenoir : Dernièrement, Balzac de Souvigné (n°8) n’a pas été très heureux tout en courant de belle manière avec les fers. J’avais modifié son embouchure après un départ au galop dix jours auparavant. Il n’avait pas eu toutes ses aises et avait un peu paniqué. Physiquement, mon pensionnaire est vraiment au top de sa forme au travail. Jeudi, il découvrira un bel engagement au premier échelon. Je le déferre à nouveau des 4 pieds. Selon moi, il est en mesure de participer activement à l’arrivée de ce quinté+.

Julien Grumetz : As de Godisson (n°9) est arrivé avec beaucoup de fraîcheur pour le meeting d’hiver et les courses se sont bien enchaînées. Il va courir pour la troisième fois en l’espace d’un mois. Il a certes l’air d’être en bonne condition physique mais il pourrait accuser le coup. On a également été gêné par le mauvais temps et j’ai dû l’emmener travailler une fois au centre d’entraînement de Grosbois afin de préparer ce Prix de Langeais. Il tient la distance mais sachez qu’il est meilleur sur 2100 mètres.

Christian Bigeon : Dernièrement, Auch (n°10) n’a pu accélérer dans la dernière ligne droite. Auparavant, il s’était montré régulier dans ses résultats. Jeudi, il aura le handicap de rendre 25 mètres et, selon moi, il découvre encore une tâche compliquée. Damien Bonne s’entend bien avec son partenaire mais il devra lui donner un parcours sur mesure à la corde pour accrocher un accessit.

Guillaume Moinon : La dernière sortie sous la selle, en fin d’année, de Clara du Pontseuil (n°11) est encourageante. Je lui ai laissé le temps de reprendre de la fraîcheur depuis cette tentative. Je profite aussi de ce quinté du 31 janvier pour peaufiner sa condition physique en vue d’une course sous la selle dans une dizaine de jours. Elle aura le handicap de partir au deuxième poteau et, même si ses derniers parcours dans cette spécialité n’étaient pas mauvais, je pense qu’elle aura bien du mal à se mettre en évidence .

Nicolas Catherine : Lors d’une récente course pmu, Cantin de l’Eclair (n°12) n’a pas mal couru. Ce jour-là, il a perdu du temps derrière un adversaire au galop en face avant de bien se relancer pour finir. Cette sortie lui a fait du bien. Jeudi, il sera déferré des quatre pieds pour la troisième fois de sa carrière à l’occasion de ce tiercé. Mon cheval n’a plus de marge et courir sans fers désormais constitue un handicap. L’engagement reste valable.

Jarmo Niskanen : Dans le prix de Cornulier, Cathy A Quira (n°13) a toujours été prise de vitesse. C’était trop dur pour elle. Pour son retour au sulky, malgré son handicap initial, elle n’est pas hors d’affaire pour une place. Dans ce quinté+, si elle peut progresser dans le bon wagon, elle est capable d’accomplir une bonne ligne droite. Physiquement, elle est en grande forme.

David Haon : En dernier lieu, Câlin de Morge (n°14) a répondu à mon attente. Il n’avait pas un bon programme en début de meeting d’hiver. Désormais, les courses s’enchaînent de façon rapprochée. Il a l’air d’avoir bien encaissé ses efforts. Déferré des quatre pieds, il est mieux aussi. Il n’y a pas de 6 ans ni d’étrangers au départ de ce Prix de Langeais. Il faudra rendre la distance mais il retrouve les conditions de sa victoire de septembre. Il a toute ma confiance.

Franck Leblanc : Lors de son avant-dernière sortie, Coach Franbleu (n°15) n’évoluait pas sur sa distance de prédilection. Et, récemment, il est allé un peu vite en montant, avant de coincer pour finir mais sans nullement démériter. Il a très bien travaillé lundi matin à Grosbois prouvant alors qu’il était toujours au top de sa forme. Certes, il aura le handicap de rendre vingt-cinq mètres mais je suis relativement confiant avant de courir cet événement.

Matthieu Abrivard : Dernièrement, Ange de Lune (n°16) évoluait sur son parcours de prédilection et il en a profité pour prendre la deuxième place derrière Mindyourvalue W.F. Jeudi, sa tâche se complique car il doit rendre vingt-cinq mètres sur la longue distance. Cette course va lui permettre de reprendre du moral en attendant un prochain engagement sur les 2.100 mètres. Il restera ferré. A mon avis, il est préférable de l’écarter de votre prono.

Jean-Michel Baudouin : Lors de sa dernière tentative au trot attelé sur cette piste, Vertige de Chenu (n°17) a encore très bien tenu sa partie. Il s’est montré froid après un départ prudent et il n’a pas pu prendre le train à son compte, dans une course rondement menée. Il s’est toutefois montré très courageux. Il bénéficiera d’un bel engagement et je vais sans doute le munir d’un bonnet fermé pour la première fois de sa carrière. Il devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée de cette épreuve.

Pierre Vercruysse : Cobra Bleu (n°18) est sur la montante comme l’atteste sa dernière troisième place dans une course pmu à Vincennes. Ce jour-là, il n’était battu que par Cleangame et Blé du Gers. Dans la foulée, mon protégé découvre un engagement sur mesure au plafond des gains. Il a connu des problèmes de santé à répétition mais il a l’air d’avoir retrouvé un bon degré de forme. Je serais très déçu qu’il ne termine pas dans la combinaison gagnante.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette171814158479
Turfomania.fr174141518789
Equidia171418891557
Geny Courses171514978185
Canalturf.com171891581275
Zeturf.fr1418178155127
Radio Balances171415579818
Bilto.fr141715129578
RTL18171415912137
Tierce Mag.1415171889127

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 31 janvier 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Mathieu Mortagne.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°4 (Prix de Feucherolles) – Départ prévu aux alentours de 15h30 – Trot attelé – Femelles –  Allocations totales : 31000 € – Distance à parcourir : 2175 mètres – Grande piste – Cendrée – 12 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 5 ans (E) n’ayant pas gagné 46000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront au programme sur Equidia ce jeudi. La première se déroulera sur la piste en mâchefer de Vincennes et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Lyon la Soie, dans le centre-est de la France. C’est sur la cendrée de l’hippodrome du Plateau de Gravelle que se produira ESHALLA (n°6), le cheval du jour de FT. Cette pensionnaire de l’écurie de Stéphane Michel courra la quatrième épreuve du programme, une course de vitesse. Cette jument bien née est issue d’un croisement entre le champion Timoko et Shall We (mère notamment de la regrettée Durzie, lauréate du dernier prix de Normandie, épreuve classique de niveau groupe I disputée au trot monté à Vincennes). Elle a donc des origines de rêve. A priori, elle n’a pas la qualité intrinsèque de sa soeur utérine mais elle possède néanmoins un très bon potentiel. Elle a d’ailleurs des lignes intéressantes à faire valoir lorsque l’on analyse son papier. On peut, en effet, s’apercevoir qu’elle a déjà rivalisé avec des trotteurs de la trempe d’Epson d’Ariane, El Greco Bello, Eclat du Buisson, Escorte Vrie et Express du Gers. Autant de chevaux qui ont ensuite connu une belle réussite en région parisienne. Il était donc tout naturel que son entourage la présente à Vincennes au cours de ce meeting d’hiver. Comme le montrent ses deux accessits obtenus en province récemment, cette bonne jument est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle et, si elle s’adapte au profil sélectif de la grande piste et reste dans les bonnes allures jusqu’au poteau, elle devrait logiquement tirer son épingle du jeu dans ce lot n’ayant réuni que des femelles. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en privilégiant le jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur (85%). Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En pariant de cette manière, vous devriez toucher un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

Laisser un commentaire