Prix Guy Lux - course pmu du 7 février 2019

Pronostic quinté du 7 février 2019 – Prix Guy Lux

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 7 février aura comme support le prix Guy Lux, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 64000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 7 à 10 ans inclus (C à V) n’ayant pas gagné 335000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s’élanceront tous au même poteau de départ.

Le favori du pronostic

Bien engagée au plafond des gains, CLASS DE LORIOL (n°14) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cette représentante de l’entraînement de Dominique Lefaucheux possède les meilleurs titres parmi toutes les concurrentes au départ de cet événement et on peut même estimer qu’elle fait figure de jument de classe face à une telle opposition. Il est vrai qu’elle a couru dans des lots plus huppés au cours des derniers mois. Par le passé, on l’a notamment vu batailler avec des chevaux de la trempe de Caprice du Lupin, Titanium Gar, Delloro Védaquais, Direct Way, Coach Franbleu, Cicero Noa, Cocktail Julino, Tessy d’Eté, Chica de Joudes, Tinamo Jet ou encore Carabinieri. Autant de chevaux qui évoluent désormais à un meilleur niveau. En dernier lieu, cette fille de Ready Cash et Orageuse de Marjon s’apprêtait à lutter pour les premières places au moment de sa faute dans la ligne droite. Sa forme est donc au beau fixe en ce moment. Jeudi, elle affrontera un lot à sa portée et sauf incident de parcours, elle devrait parvenir à tirer son épingle du jeu. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, CREPE DE SATIN (n°13) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Cette jument de qualité entraînée par Bruno Marie vient de laisser une superbe impression dans une épreuve de vitesse disputée sur les 2100 mètres de la grande piste. Ce jour-là, cette fille de Le Retour et Ina d’Avril avait le handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart et elle a longtemps dû ronger son frein en queue de peloton. Elle fournissait néanmoins un très bon effort final dans la ligne d’arrivée pour s’octroyer une plaisante sixième place effectuant son dernier kilomètre sur le pied d’1’11 et fractions, un excellent chrono. Dans la foulée, cette bonne finisseuse va bénéficier d’un superbe engagement au plafond des gains et elle devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ce qu’elle a réalisé de mieux au cours de sa carrière, SEIBELLA PARK (n°5) semble être le bon tocard de ce quinté du 7 février. Cette  fille du champion Varenne et de Grandera Park reste sur toute une série de contre-performances mais, à sa décharge, elle affrontait des chevaux de la trempe de Colt des Essarts et Capitaine France. On ne la condamnera donc pas sur ces échecs relatifs car elle vaut assurément mieux que cela. On la jugera plutôt sur ses résultats obtenus au cours du premiers semestre 2018 face à Global Respons, Blue Story, Tesauro ou Callas du Bouffey. Autant de trotteurs qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette compétition. Cette protégée de Vincent Lacroix détient donc une belle chance théorique à défendre dans un lot comme celui-ci et elle pourrait éventuellement pimenter les rapports en cas de défaillance des favorites.

L’outsider spéculatif

Très performante en début de meeting, CONTREE D’ERABLE (n°6) avait aligné les bons résultats à cette période. Cette pensionnaire de l’écurie de la famille Thomain avait notamment gagné un événement analogue faisant afficher 1’13’0, une réduction kilométrique qui lui confère une première chance. Ayant visiblement eu du mal à encaisser cette sortie, elle n’avait jamais donné d’espoirs à ses preneurs à sa sortie suivante n’étant que l’ombre d’elle-même. Mise au repos après ce cuisant échec, elle va effectuer son retour à la compétition ce jeudi. Déferrée des antérieurs d’entrée de jeu, cette fille de Prince Gédé et Soiree D’erable pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Guy Lux malgré sa forme incertaine. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

TOOLTIME (n°2) possède une très belle pointe de vitesse mais elle doit absolument courir cachée pour donner sa pleine mesure. Si le rythme est suffisamment sélectif alors elle devrait logiquement participer à l’arrivée de cet événement. WELL DONE LA MARC (n°1), sa compagne d’écurie, a joué de malchance dans la phase finale lors de sa dernière tentative dans une course pmu. Ce jour-là, elle n’a jamais pu s’exprimer pleinement derrière des juments fatiguées alors qu’elle semblait avoir suffisamment de ressources pour obtenir un meilleur classement. Jeudi, cette seconde représentante de l’entraînement de Bjorn Goop affrontera un lot plus relevé mais un accessit pourrait lui revenir à l’issue d’un parcours limpide. BARAKA DE BOUGY (n°8) ne semble plus aussi performante qu’en début de meeting d’hiver mais elle a des titres à faire valoir en pareille société. Il n’y aurait donc rien de scandaleux à ce qu’elle complète la combinaison gagnante d’autant qu’elle sera déferrée des antérieurs, une configuration qui lui avait permis de gagner un événement à Vincennes en compagnie de Franck Nivard voilà quelques semaines. Enfin, on s’intéressera à la candidature de BONNE COPINE (n°15), une jument qui sera bien engagée au plafond des gains et confiée aux bons soins de Jean-Michel Bazire, un driver qui marche sur l’eau depuis plusieurs mois. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Cette représentante de la casaque de Jean-Yves Rozé demeure toutefois meilleure sur les hippodromes avec piste plate. On la verra donc plutôt comme une concurrente capable de prendre une quatrième ou cinquième place.

La dernière minute

BAULOISE HAUFOR (n°7) est loin de constituer une impossibilité dans une épreuve comme celle-ci mais elle a connu quelques pépins de santé cet hiver et son entraîneur a dû se résoudre à l’arrêter. Son degré de forme actuel est donc incertain. N’ayant pas été revue en compétition depuis plusieurs semaines, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 07/02/2019 : 14 – 13 – 5 – 6 – 2 – 1 – 8 – 15

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°15) : 63% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°10) : 44% de réussite
  • Björn Goop (n°2) : 43% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°4) : 41% de réussite
  • David Thomain (n°6) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Jean-Pierre Thomain (n°6) : 53% de réussite
  • Christian Bigeon (n°7) : 42% de réussite
  • Björn Goop (n°2, n°1) : 37% de réussite
  • Vincent Lacroix (n°5) : 35% de réussite
  • Johan Untersteiner (n°3) : 35% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Well Done la Marc (n°1) : 1’10’5
  • Akayama (n°9) : 1’11’1
  • Class de Loriol (n°14) : 1’11’2
  • Crêpe de Satin (n°13) : 1’11’4
  • Tooltime (n°2) : 1’1’5

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Baraka de Bellou (n°12) : 1’12’7
  • Tooltime (n°2) : 1’13’0
  • Contrée d’Erable (n°6) : 1’13’0
  • Ahrima Turgot (n°3) : 1’13’1
  • Hervé Daougabel (n°8) : 1’13’1

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des juments âgées de 7 à 10 ans inclus (C à V) n’ayant pas gagné 335000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 16 partants. Allocations totales : 64000 € (Vainqueur : 28800 €, 1er accessit : 16000 €, 2ème accessit: 8960 €, 4ème place : 5120 €, 5ème place : 3200 €, 6ème place : 1280 €, 7ème place : 640 €).

Les interviews des entraîneurs

Björn Goop : Le jour de ses débuts sur l’hippodrome de Vincennes, Well Done la Marc (n°1) n’était pas suffisamment affûtée mais elle a prouvé qu’elle pouvait s’adapter au tracé de la grande piste. D’ailleurs, elle se serait classée plus près des chevaux de tête la fois suivante si nous avions pu nous exprimer dans la dernière ligne droite. Je ne la driverai pas mais ses chances sont égales à celle de Tooltime (n°2), mon autre partante. Cette dernière avait eu un très bon comportement dans une course pmu disputée en fin d’année dernière tout en affrontant des adversaires de qualité. Au niveau condition physique, la jument est au top de sa forme. Elle aura deux autres engagements à son programme mais ils ne seront pas favorables. Aussi, je vais faire de mon mieux pour qu’elle rentre aux balances à l’occasion de ce quinté du 7 février. Sachez qu’elle sera saillie au printemps.

Hervé Daougabel : Au printemps dernier, Ahrima Turgot (n°3) avait aligné plusieurs sorties en demi-teinte. Je lui ai donc accordé une période de repos mais elle s’est avérée peut-être un peu trop longue. Ma pensionnaire met, en effet, du temps à retrouver la bonne carburation. Jeudi, elle aura encore besoin de courir en vue d’un bel engagement. A mon avis, elle aura certainement du mal à participer à l’arrivée de ce tiercé. Je vais peut-être la munir d’un bonnet fermé.

Alexandre Abrivard (son driver) : Dernièrement, Coral Sea (n°4) s’est montrée fautive au moment de la volte. Auparavant, elle avait affiché un net regain de forme. Ma protégée n’a pas le choix des engagements. Le niveau est relevé mais elle n’affrontera que des femelles. Elle devra compter sur un déroulement de course favorable pour s’immiscer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Vincent Lacroix : En dernier lieu, Seibella Park (n°5) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Ce jour-là, elle ne m’a pas trop plu. Peut-être avait-elle besoin de courir… Je la trouve en meilleure forme le matin à l’entraînement. Elle reste spéciale. Il faudrait pouvoir attendre pas trop loin des chevaux de tête. Avec un bon déroulement de course, elle pourrait s’immiscer en bout de combinaison. Si elle ne participe pas à l’arrivée de ce prix Guy Lux alors il faudra alors sans doute penser au haras.

David Thomain (son driver) : Contrée d’Erable (n°6) a réalisé un excellent début de meeting d’hiver mais, lors de sa dernière sortie dans un événement, ma jument était un peu fatiguée dans la phase finale. Depuis, elle est allée reprendre de la fraîcheur à la campagne. Elle me paraît d’ores et déjà en bonne forme et elle n’aura que des femelles à affronter. Je vais peut-être la munir d’œillères. Selon moi, elle est en mesure d’obtenir un bon résultat dans ce quinté du 7 février. Tous les feux sont au vert.

Christian Bigeon : Bauloise Haufor (n°7) est tombée malade lors de la première partie du meeting. Jeudi, elle aura le handicap d’effectuer son retour en piste face à des juments plus affûtées qu’elle. Ma pensionnaire semble être en bonne condition physique lors des séances d’entraînement mais elle risque de manquer d’une course pour espérer jouer les premiers rôles à l’arrivée de ce tiercé. Cela dit, elle n’est pas hors d’affaire pour une quatrième ou cinquième place.

Christophe Ecalard : Dernièrement, Baraka de Bougy (n°8) n’évoluait pas sur sa distance de prédilection. Cette fois-ci, le parcours des 2700 mètres vont jouer en sa faveur. Physiquement, elle est au top de sa forme. Elle est parfaite d’allures. Ce n’est pas une jument compliquée à driver et elle peut attendre ou trotter aux avant-postes. Sans incident, elle devrait prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+.

Alain Roussel : Akayama (n°9) a du mal à retrouver son meilleur niveau après avoir été longuement éloignée des pistes. Elle avait pourtant très bien couru le jour de sa rentrée mais elle n’a pas confirmé par la suite. Avant le coup, il m’est difficile de vous recommander de la mettre dans votre prono. Sachez néanmoins qu’elle a bien travaillé et l’engagement est favorable. Si elle ne parvient pas à tirer son épingle du jeu dans ce prix Guy Lux alors elle retournera au haras.

Grégoire Houel : En dernier lieu, Belline d’Urzy (n°10) a tenté sa chance dans une course pmu avec départ à l’autostart mais elle rencontrait une tâche délicate. Elle trotte tout de même 1’11’7, une réduction kilométrique flatteuse. L’opposition est moins forte dans ce quinté du 7 février. La distance à parcourir lui importe peu mais son driver, Matthieu Abrivard, devra absolument préserver sa pointe de vitesse jusqu’à la sortie du tournant final. Elle va essayer de compléter la combinaison gagnante en courant battue le long de la corde.

Jean-François Senet : Vanaë des Voirons (n°11) a connu un petit souci à l’automne. Elle n’est pas encore revenue à son meilleur niveau. A l’entraînement, j’ai un peu de mal à la situer. Elle va bénéficier d’un bon engagement dans ce tiercé. Elle va courir en longeant le rail. A mon avis, il est préférable de la revoir d’autant qu’elle a rarement obtenu de bons résultats sur l’hippodrome de Vincennes. Vous pouvez donc l’éliminer de votre prono.

Denis Elhaik : Baraka de Bellou (n°12) a souvent joué de malchance ces derniers mois. Dernièrement, non seulement elle avait le handicap de s’élancer avec le numéro 16 derrière l’autostart mais la concurrente qui la devançait s’est élancée au galop. La cause était alors entendue. Au travail, elle est grande forme. Jeudi, ma jument va disposer d’un engagement favorable. A l’issue d’un bon parcours, elle pourrait prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+.

Bruno Marie : Lors de sa plus récente sortie sur la grande piste de Vincennes, Crêpe de Satin (n°13) a très bien sprinté dans les deux cents derniers mètres terminant à la sixième place d’une course pmu. Revenir à la volte et sur le tracé des 2700 mètres ne sera pas un souci. C’est un bel engagement au plafond des gains. Il faudra un peu de réussite mais si elle a la bonne course, je serais déçu de ne pas la voir jouer un premier rôle dans ce prix Guy Lux.

Dominique Lefaucheux : En dernier lieu, Class de Loriol (n°14) aurait certainement franchi le poteau d’arrivée en quatrième position si elle n’avait commis une faute dans l’ultime ligne droite. Elle a voulu se précipiter. Elle n’a pas toujours été très chanceuse cet hiver. Cette fois-ci, elle va découvrir un engagement sur mesure. Elle détient une première chance théorique à défendre dans un lot comme celui-ci. Je vais être déçu si elle ne termine pas sur le podium. Je vous donc conseille de lui accorder un très large crédit.

Thierry Raffegeau : Lors de sa plus récente tentative au trot attelé, Bonne Copine (n°15) s’est montrée fautive dans les premiers mètres. Elle m’avait déçu en fin d’année dernière. Elle est parfois victime de coups de sang mais elle me paraît bien à l’heure actuelle. Elle va bénéficier d’un engagement favorable au plafond des gains et elle sera associée à Jean-Michel Bazire, un driver qui la connaît bien. A mon avis, elle a sa place parmi les trois premières de cet événement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette61411521385
Turfomania.fr6125141547
Equidia21461518137
Geny Courses26141518137
Canalturf.com14156218137
Zeturf.fr
Radio Balances1462711545
Bilto15146213871
RTL14215168137
Tierce Mag.121461581013

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 7 février 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Paul Casabianca et Jonathan Macé.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°4 (Prix Jacques Orliaguet) – Départ prévu aux alentours de 15h30 – Trot attelé – Femelles –  Allocations totales : 45000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Grande piste – Cendrée – 11 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 7 et 8 ans (C et B) n’ayant pas gagné 172000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront au programme sur Equidia ce jeudi. La première se déroulera sur la piste en mâchefer de Vincennes et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Graignes, dans la Manche (50). C’est sur la cendrée de l’hippodrome du Plateau de Gravelle que se produira CAPELLA DU VIVIER (n°8), le cheval du jour de FT. Cette pensionnaire de l’écurie de Thierry Duvaldestin disputera la quatrième épreuve du programme, une épreuve sous la selle réservée aux seules femelles. Elle y affrontera un lot dans ses cordes sur un parcours à son entière convenance. En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, cette fille de Saxo de Vandel et Rigella est à la recherche d’une victoire cet hiver. Elle reste, en effet, sur deux accessits obtenus dans des compétitions analogues. Jeudi, elle courra de nouveau pieds nus et sera montée par la talentueuse Emeline Desmigneux, une jeune apprentie qui connaît une très belle réussite depuis de nombreux mois. Elle aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et nul doute qu’elle devrait lutter pour les premières places à l’issue d’un parcours à sa convenance. On suivra donc sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.