Prix Léo - Course pmu du 13 mai 2016
/ / Pronostic Quinté du 13 mai 2016 – Prix Léo

Pronostic Quinté du 13 mai 2016 – Prix Léo

Analyse de Fréquence Turf pour ce Quinté+ du 13/05/2016

pronostic pour le quinté+ du 13 mai 2016

C’est le prix Léo qui servira de support au quinté en ce 13 mai sur l’hippodrome de Vincennes. Il s’agit d’une course au trot attelé qui se disputera sur le parcours des 2100 mètres de la grande piste avec départ donné derrière les ailes de l’autostart. On y retrouvera des chevaux de bonne qualité dans l’ensemble.

Le favori de Fréquence Turf

VOLCAN DE BELLANDE (8) vient de prouver son talent et sa grande forme dans une course pmu au trot monté sur la piste d’Enghien en se classant au deuxième rang après avoir pourtant trop tiré durant le parcours. La fois précédente, il n’avait pas été ridicule du tout dans un lot supérieur trottant 1’11″3 face à Call me keeper et Akayama. Il n’a vraiment pas été gâté par le tirage au sort des places derrière l’autostart en ce vendredi. C’est vraiment dommage car au papier, il possède vraiment une réelle chance de bien faire dans cette épreuve. Toutefois, il s’agit d’un cheval qui est capable d’aller de l’avant et cela aurait été plus pénalisant s’il devait courir caché etproduire son effort en fin de parcours. Ce n’est pas à proprement parler un coup sûr mais s’il parvient à rapidement occuper une position stratégique dans le peloton alors tous les espoirs sont permis, même pour la victoire !… Pour toutes ses raisons, il sera donc le préféré de Fréquence Turf en ce vendredi.

La base du quinté+

URUS (3) n’a pas connu le meilleur des parcours lors de la quatrième étape du gnt sur l’hippodrome de Bordeaux car il a dû trotter le nez au vent durant un long moment. Il vaut mieux que cela et on ne le condamnera pas sur ces deux récents échecs. On le jugera plutôt sur son meeting d’hiver où on l’a vu bien se comporter à deux reprises dont une fois sur ce parcours où il affichait la réduction kilométrique d’1’11″9. Un chrono qui lui donne toutes ses chances de finir à l’arrivée de cette course… De plus, on peut noter qu’il a hérité d’un bon numéro au départ . Avant le coup, il semble donc constituer une base de jeu assez solide d’autant que son entraîneur a fait appel au sulky d’or, Jean-Michel Bazire, pour le mener.

L’outsider

ORIENT HORSE (10) fait incontestablement partie des concurrents qui possède les meilleurs titres au départ de cette épreuve. Cet hiver, on l’a vu bien se comporter à un bon niveau prenant, par exemple, une bonne quatrième place dans le prix du Luxembourg, un groupe III. Ce jour-là, il bataillait avec des chevaux de la trempe d’Anna Mix et Trebol… Il s’est essayé ensuite sans succès dans le prix de Paris mais la longue distance ne lui a sûrement pas convenu. Après un repos bien mérité, il vient d’effectuer deux sages courses de remise en route en province. D’ailleurs, sa dernière tentative dans une course pmu à Bordeaux le montre sur la bonne voie car il a vraiment bien terminé ce jour-là après avoir longtemps musardé en queue de peloton. Certes, il n’a pas hérité d’une position très favorable au départ mais si son pilote parvient à se faire ramener, ce trotteur de qualité devrait pouvoir participer au sprint final. On le verra donc comme un joli coup de poker à tenter en quelque sorte.

Le tocard du quinté

ROOIBOS (2) n’est plus le même cheval que par le passé comme le montre ses performances récentes. Cependant, il a hérité d’un numéro ultra favorable derrière la voiture et s’il peut courir caché jusqu’à l’entrée de l’arrivée alors sa pointe de vitesse pourrait faire des ravages. On le verra donc comme le bon tocard capable de pimenter les rapport de ce quinté du 13 mai et les amateurs de surprise feront bien de s’en méfier.

Les 4 chevaux incontournables

PINGUS VANG (1) se montre très régulier dans ses performances depuis plusieurs mois tout en ayant montré quelques limites tout de même sur la grande piste de Vincennes. Bien placé derrière les ailes de la voiture et déferré des 4 pieds, il devrait pouvoir prendre part à la lutte pour les places dans la dernière ligne droite s’il connait un parcours limpide.

LOVER FACE (17) va devoir s’élancer en seconde ligne mais c’est un cheval qui doit courir caché jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite. Il est en grande forme en ce moment venant de s’imposer à deux reprises et la passe de trois n’est pas totalement impossible si Eric Raffin parvient à se faire ramener sans faire trop d’efforts. Ce sera donc, avant tout, une question de parcours.

TELL ME NO LIES (7) va effectuer une rentrée à l’occasion de ce tiercé quarté quinté+. On ne l’a, en effet, plus revu depuis sa septième place du 18 février dans le Prix de Châteaurenard à Vincennes. Courant souvent bien sur sa fraîcheur et déferré des 4 pieds, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans un pronostic. On s’en méfiera donc au moins pour une place.

UP NANIE (4) avait bien tenu sa partie cet hiver dans le prix de Breteuil en concluant à la quatrième place. Ce jour-là, elle n’avait pas forcément connu un parcours très favorable mais elle s’était montré courageuse jusqu’au bout pour préserver la cinquième place. Bien placé au départ, elle ne semble pas incapable d’en faire de même dans ce prix Léo. On la verra donc comme une jument capable de s’emparer d’une quatrième ou cinquième place.

Le pronostic quinté

Prono de Fréquence Turf pour ce quinté du 13/05/2016 : 8 – 3 – 10 – 2 – 1 – 17 – 7 – 4

Les autres points de vue sur ce prix Léo

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

Yann Lorin : Pingus Vang (1) vient d’effectuer une petite rentrée. Sa course est encourageante. Dans ce quinté du 13 mai, j’estime que le cheval a des atouts à faire valoir. Il se plaît derrière l’autostart, possède de la vitesse et sera pieds nus. Normalement, il va fournir sa meilleure valeur. Je pense donc qu’il détient une chance sérieuse.

Björn Goop : Rooibos (2) n’était pas revenu à son vrai niveau, ce qui explique ses récentes contre-performances. Cette fois, je pense qu’il va afficher un meilleur visage mais je le rangerais seulement parmi les outsiders. Étant retenu sur l’hippodrome de Solvalla, je ne pourrais le driver dans cette course.

Patrick Terry : Urus (3) ne doit surtout pas être jugé sur ses dernières sorties. À Bordeaux, il s’est retrouvé en deuxième épaisseur. Auparavant, avec 9 derrière l’autostart, il a fait la faute. Il est très bien et il va se battre pour terminer dans les cinq premiers. Par contre, difficile de savoir à quelle place.

Bruno Marie : Up Nanie (4) a très mal couru sur la piste d’Enghien. Elle n’a pas les allures pour réussir sous la selle. De condition, elle est bien. Elle a déjà réussi sur les 2.100 mètres de la grande piste. L’engagement est favorable. Avant le coup, sa tâche n’est pas facile dans ce prix Léo mais il faut s’en méfier pour les places.

Björn Gulbransen : Amour Rapide (5) est une excellente recrue. Il ne fait que progresser au travail où il soutient la comparaison avec Yankee’s Photo, récent deuxième d’un tiercé quarté quinté+ voilà une semaine. Sa tentative dans une course pmu à Argentan est encourageante. Je ne serais pas surpris de le voir dans les cinq à l’arrivée.

Ulf Nordin : Victoria Empress (6) a accompli une ligne droite de toute beauté à Enghien. Physiquement, elle est bien en ce moment. Sur la grande piste de Vincennes, ce n’est pas la même musique. Quand on peut lui cacher l’effort, elle sait finir. J’espère qu’elle va hériter d’un bon numéro derrière l’autostart.

Franck Nivard : Tell Me No Lies (7) a réalisé un bon meeting d’hiver se montrant régulier. Il s’agit d’une rentrée après plusieurs mois d’absence. Cela dit, son entraîneur le présente déferré des quatre pieds signe que le cheval est déjà bien. Avec un parcours caché, il devrait faire l’arrivée en ce vendredi 13/05/2016.

Sébastien Hardy : Volcan de Bellande (8) était trop gazé dans une récemment au trot monté sur l’hippodrome d’Enghien. Il s’est fait ajuster aux abords du poteau. Sa course est toutefois très bonne. Auparavant à Vincennes, il avait trotté sur le pied de 1’11 »3. Avec un bon numéro derrière les ailes de la voiture, je pense que mon cheval ne devrait pas être loin de la vérité.

Christian Jouenne : Tosca du Châtelet (9) s’est montrée fautive pour sa rentrée à Agen. Elle n’est pas droitière. Je veux la revoir corde à gauche, voilà pourquoi je l’ai laissé au départ de ce quinté. Cependant, elle n’est pas encore suffisamment affûtée pour jouer les premiers rôles et elle n’évoluera pas sur sa distance de prédilection.

Thomas Levesque : Orient Horse (10) a couru sagement en dernier lieu dans une course pmu au trot attelé à Bordeaux. Son accélération finale dans la dernière ligne droite m’a beaucoup plu. Depuis, il affiche une bonne forme le matin à l’entrainement. Il sera prêt à défendre ses chances dans ce prix Léo. Même s’il a réussi sur la grande piste de Vincennes, il reste un peu meilleur à droite. C’est le seul point négatif concernant sa candidature.

Matthieu Abrivard : Super Ariel (12) n’a pas beaucoup de courses à sa disposition. Elle retrouve sa distance de prédilection. Évidemment, en seconde ligne, on ne va pas faire les fous. Toutefois, si elle peut progresser dans un bon dos, il faut s’attendre à la voir très bien faire.

Björn Goop : Xea Venus (13) ne possède plus de marge de manoeuvre à ce niveau de la compétition. De condition, elle est de mieux en mieux mais je pense qu’il va encore lui falloir un parcours dans les jambes pour revenir au top de sa forme. Elle devrait être à son top pour le 10 juin face aux seules femelles. Under Blue (14) n’a pas été revu en compétition depuis la fin décembre 2014, ayant connu des ennuis de jambes. Il a repris l’entraînement depuis des semaines. Il s’est bien requalifié. Evidemment, il faudra deux à trois tentatives pour le voir vraiment compétitif.

Gabriele Gelormini : Vasco de Viette (16) a moyennement couru pour son retour au monté. Cette course lui était nécessaire. Il a bénéficié de quelques soins depuis et me paraît mieux. Pour autant, il risque d’être encore à court de rythme pour prétendre jouer un premier rôle dans ce quinté du 13 mai.

Franck Nivard : Lover Face (17) m’a laissé une bonne impression au bouscat. C’est un bon élément, dur à l’effort. Là, il faudra négocier sa position en seconde ligne, ce qui complique sérieusement les choses mais le cheval est en pleine forme à l’heure actuelle et sans incident, je pense qu’il a sa place à l’arrivée de cette épreuve.

François Pierre Bossuet : Toréador (18) ne m’a pas déplu dernièrement. Il revient gentiment à son meilleur niveau. Vendredi, face aux 7 ans et plus, j’estime qu’il dispose d’un engagement favorable. Il a déjà réussi sur cette distance. Si tout se passe bien durant le parcours alors mon cheval a sa place à l’arrivée de ce prix Léo.

Source : Geny courses

Les pronostics de la presse

Retrouvez dans ce tableau les pronostics de la presse : Ouest France, Le Parisien, Paris Courses, Week-End, Bilto, RTL, Tiercé magazine.

Ouest France 171731015128
Le Parisien711710212158
Paris Courses17101731528
Week-End13107171582
Bilto 1721106835
RTL11737861215
Tiercé Magazine 271310171215

La liste des partants

Retrouvez les chevaux au départ de ce tiercé quarté quinté+ sur cette page : Les partants du quinté+.

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce Quinté du 13 mai 2016.

Le cheval du jour

Attention, ce n’est pas un cheval issu d’une longue étude du papier mais plutôt un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants…

HIPPODROME DE CHARTRES – Réunion 3 – Course pmu n° 8 – Prix Ecurie Pole Position : ATTILA DU RIB (11) est un trotteur de l’écurie Dersoir qui n’a pas énormément couru pour un cheval âgé de 6 ans (28 courses au compteur). On l’a vu tenter l’aventure en région parisienne lors du meeting d’hiver de Vincennes mais sans succès. Son entraîneur l’a donc arrêté ensuite et on ne l’a revu qu’en avril. Il s’est d’ailleurs très bien comporte pour sa rentrée sur l’hippodrome d’Argentan dans un lot qui tenait la route. Il affichait la réduction kilométrique d’1’13″9 en cette occasion, un chrono qui le montre plus très loin de son meilleur niveau. Il va trouver une opposition vraiment modeste dans cette épreuve rencontrant des chevaux qui n’ont plus beaucoup de marge désormais. De plus, c’est un cheval qui est capable de faire le tour du peloton durant le dernier kilomètre, ce qui important sur un petit anneau comme Chartres. Tous les feux sont au vert donc pour le voir briller dans cette course au trot attelé. On fonce au guichet ! 😀

A lire également