Prix des Bords de Seine - course pmu du 13 octobre 2018
/ / Pronostic quinté du 13 octobre 2018 – Prix des Bords de Seine

Pronostic quinté du 13 octobre 2018 – Prix des Bords de Seine

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 13 octobre aura comme support le prix des Bords de Seine, un gros handicap (référence +20) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2400 mètres corde à gauche de la piste en gazon avec une arrivée jugée au premier poteau. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Très confirmée à ce niveau de la compétition, GODERVILLE (n°5) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cette représentante de la casaque de Gérard Augustin-Normand reste sur plusieurs bonnes performances dans des gros handicaps. En dernier lieu, elle échouait de peu pour le succès face au pensionnaire de Peter Schiergen terminant à une demi-longueur de ce dernier. Auparavant, elle avait échoué dans un événement à Deauville mais la distance était beaucoup trop longue pour ses aptitudes. On notera également qu’elle avait bien couru sur ce tracé le jour de son retour en piste. Ce jour-là, elle avait dû s’élancer avec un très mauvais numéro,de corde mais elle passait, tout de même, le poteau en septième position. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Samedi, cette fille d’Air Chief Marshal a été nettement mieux lotie par le tirage au sort des places dans les stalles de départ et elle devrait logiquement ouvrir son palmarès dans les événements. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Très régulier dans ses résultats, PASCASHA D’OR (n°2) constitue une base solide dans ce quinté+. Si l’on excepte sa première tentative, ce protégé de Stéphane Wattel est, en effet, toujours rentré aux balances. Dernièrement, il a prouvé qu’il devrait remporter un gros handicap dans un proche avenir. Ce jour-là, il fournissait une probante fin de course après avoir longtemps cherché l’ouverture dans la dernière ligne droite. Samedi, il s’élancera avec un numéro de corde intéressant et il ne sera pas dérangé par l’allongement de la distance. De plus, il bénéficiera d’une certaine fraîcheur n’ayant couru qu’à trois reprises cette saison en raison de sa castration. De nouveau confié, Théo Bachelot, ce fils de Mr Sidney devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

De mieux en mieux placé au poids, KING NONANTAIS (n°15) semble être le bon tocard de ce quinté du 13 octobre. Ce pensionnaire de l’écurie d’Andreas Suborics ne cesse de décevoir depuis plusieurs mois. De ce fait, il dégringole sur l’échelle des valeurs ayant encore récemment été baissé d’un kilo par le handicapeur. Jugé sur ses prestations printanières dans des gros handicaps analogues, il est loin de constituer une impossibilité d’autant que c’est un cheval qui aime galoper dans le groupe de tête. Il sera donc avantagé par le tracé coulant. Avant le coup, on le verra comme un concurrent capable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

JACKSUN (n°9) reste sur des tentatives en demi-teinte dans des gros handicaps mais il a souvent mieux couru que ne l’indique ses derniers résultats terminant à chaque fois non loin des concurrents qui composaient la combinaison gagnante. A sa décharge, cela fait bien longtemps qu’il n’a pas hérité d’un numéro de corde favorable étant, la plupart du temps, contraint de s’élancer tout en dehors et de patienter ensuite loin des chevaux de tête. Samedi, ce protégé de Michael Figge s’élancera avec un bon numéro dans les stalles de départ. On remarquera également que son poids a été revu à la baisse par le handicapeur (-0,5 kilo). Il aura donc toutes cartes en main pour jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix des Bords de Seine. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

YOUMAKEMECRAZY (n°6) reste sur un échec mais il effectuait sa rentrée sur une distance sûrement trop longue. On ne le condamnera donc pas sur cet échec relatif et on le jugera plutôt sur sa quatrième place acquise, voilà 4 mois, dans un gros handicap disputé sur ce parcours. Ce jour-là, ce fils de Youmzain était devancé par Garopaba et Lettyt Storm, deux chevaux qui ont répété par la suite. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère même une très belle chance théorique. Lauréat de deux événements cette année, BAGEL (n°1) a pris huit kilos de pénalité suite à ces victoires. Cela ne l’a toutefois pas empêché de participer à l’arrivée du dernier gros handicap qu’il a disputé. Ce cheval entraîné par John-Edward Hammond est donc encore compétitif malgré son top-weight et on le surveillera de près. Alors qu’il effectuait ses débuts dans cette catégorie, LOUIS (n°4) a gagné un gros handicap sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Ce jour-là, il avait rapidement galopé dans le sillage du cheval de tête avant de résister à tous les assauts dans la phase finale. Pénalisé de 4,5 kilos par le handicaper pour ce brillant succès, cet élève de Peter Schiergen n’évolue plus dans la même zone de poids mais il semble encore compétitif pour les accessits. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. Enfin, on s’intéressera à la candidature de PHEDRE (n°13), une élève d’Eric Libaud qui ne gagne pas souvent car elle doit courir cachée jusqu’à l’entrée de l’ultime ligne droite pour donner sa pleine mesure. Néanmoins, elle obtient parfois de bons résultat lorsque les circonstances de course lui sont favorables. Samedi, cette attentiste ne sera pas avantagée par le profil assez coulant de ce parcours corde à gauche mais il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono car, à ce poids, sa chance est bien réelle. Avant le coup, on la verra comme une concurrente capable de compléter la bonne combinaison. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

BARDARBUNGA (n°7) est en pleine possession de ses moyens comme le montrent ses derniers résultats obtenus dans des gros handicaps. Ce protégé d’Anastasia Wattel est donc loin de constituer une impossibilité. On notera toutefois qu’il s’élancera avec un numéro de corde peu avantageux, ce qui risque de lui coûter un bon classement. Dans ces conditions, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 13/10/2018 : 5 – 2 – 15 – 9 – 6 – 1 – 4 – 13

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°2) : 47% de réussite
  • Filip Minarik (n°4) : 40% de réussite
  • Grégory Benoist (n°7) : 38% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°12) : 37% de réussite
  • Olivier Peslier (n°6) : 35% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Peter Schiergen (n°4) : 100% de réussite
  • Anastasia Wattel (n°7) : 75% de réussite
  • John-Edward Hammond (n°1) : 57% de réussite
  • Bienvenido Moreno-Navarro (n°8) : 50% de réussite
  • Stéphane Wattel (n°16, n°5, n°2) : 41% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Louis (n°4) : +4,5 kilos
  • Landjunge (n°3) : +4 kilos
  • Shaslika (n°10) : +3 kilos
  • Jacksun (n°9) : -0,5 kilo
  • King Nonantais (n°15) : -1 kilo
  • My Sweet Lord (n°8) : -1,5 kilo
  • As des Flandres (n°12) : -3 kilos

Les conditions de course

Gros handicap (référence +20) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et plus ayant couru depuis le 1er avril 2018 inclus. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (Indice pénétrométrique : 3,4). Corde à gauche. Distance à parcourir : 2400 mètres. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Stéphane Wattel : Pascasha d’Or (n°2) a joue de malchance lors d’un gros handicap disputé sur l’hippodrome de Fontainebleau. Ce jour-là, son jockey l’a monté trop loin des chevaux de tête. Mon cheval courra certes rapproché mais il a l’ait d’être en bonne forme le matin à l’entraînement. L’état du terrain n’a aucune incidence sur ses résultats. Ce parcours corde à gauche devrait parfaitement convenir à ses réelles aptitudes. Goderville (n°5), son compagnon d’écurie, a effacé sa contre-performance précédente en s’octroyant le premier accessit d’un événement. Elle possède une chance régulière à défendre dans ce quinté du 13 octobre mais elle sera certainement mieux dans le Prix de l’Elevage à Saint-Cloud, que sur ce parcours corde à gauche qui ne favorise pas les attentistes.

Waldemar Hickst : Landjunge (n°3) a été déclaré non partant sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte pour un petit pépin désormais résolu. Comme il a eu des soucis de santé par le passé, il préfère les pistes souples. Mon pensionnaire a été remonté au poids par le handicapeur et, avec cette nouvelle valeur, nous espérons qu’il puisse terminer dans la combinaison gagnante de ce tiercé.

Peter Schiergen : Louis (n°4) affiche une belle forme lors des séances d’entraînement. Mon élève progresse de course en course et va dans tous les terrains. Il a pris 9 livres de pénalisation par le handicapeur suite à son dernier succès. Il va donc plutôt viser un accessit dans ce quinté+.

Anastasia Wattel : Bardarbunga (n°7) a prouvé sa forme lors du dernier gros handicap qu’il a couru en franchissant le poteau d’arrivée en sixième position. Sa compétitivité à ce niveau n’est plus à démontrer. Il est vraiment très bien le matin à l’exercice étant prêt à fournir sa meilleure valeur dans ce prix prix des Bords de Seine. Mon cheval devra juste s’adapter à ce tracé corde à gauche réputé assez coulant d’autant qu’on raccourcit ici la distance par rapport à ses plus récentes sorties.

Bienvenido Moreno-Navarro : My Sweet Lord (n°8) a 9 ans et l’été, avec la chaleur, il a du mal à donner sa pleine mesure. Il apprécie donc beaucoup le retour de l’automne. Il revient en excellente condition physique. Pour preuve, il vient de bien tenir sa partie dans une course pmu. Tout va pour le mieux et j’en attends un bon résultat dans ce quinté du 13 octobre. Tous les feux sont au vert.

Michael Figge : Jacksun (n°9) a trouvé la distance trop courte lors d’un tiercé qui avait lieu sur la piste de Fontainebleau. Il lui faut minimum 2200 mètres pour donner le meilleur de lui-même. Mon pensionnaire est en pleine possession de ses moyens à l’entraînement et il va apprécier le bon terrain. Personnellement, je l’estime capable de tirer son épingle du jeu.

Benjamin Legros : Lors d’une récente course pmu, Shaslika (n°10) a animé les débats à un rythme élevé et elle s’est montré courageuse pour repousser les attaque dans la ligne droite. C’est une jument qui possède du caractère. Elle a besoin d’avoir ses aises. Elle préfère donc galoper aux avant-postes même si elle n’est pas très rapide à la sortie des stalles. Une fois devant, elle se décontracte. Plus le terrain sera souple et plus ses chances de faire l’arrivée de ce quinté + augmenteront. A mon avis, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Nicolas Caullery : Go Fast (n°11) reste sur de bonnes sorties. Mon protégé évoluera en plein dans sa catégorie. Selon moi, il est parfaitement capable de faire l’arrivée de ce prix prix des Bords de Seine. À condition bien sûr de s’adapter à ce tracé corde à gauche de l’hippodrome de Maisons-Laffitte.

Eric Libaud : Phèdre (n°13) vient de prouver sa bonne forme en s’octroyant le second accessit d’un gros handicap. Ma jument a bien récupéré de ses efforts. Elle a tiré un numéro de corde très correct. A mon avis, elle est en mesure d’obtenir un bon résultat dans ce quinté du 13 octobre. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Satoshi Kobayashi : Meisho Felicity (n°14) n’a pas démérité dernièrement pour sa semi-rentrée terminant à la septième place d’une course pmu. Elle se présente en forme et avec de la fraîcheur pour ce tiercé. Elle est maniable, se montant près des chevaux de tête, ce qui est un atout sur ce tracé coulant. J’en espère un bon comportement. Seul un terrain très souple pourrait la contrarier.

Andreas Suborics : King Nonantais (n°15) ne trouve jamais son terrain cette année. Pourtant, il n’est jamais battu de loin et il finit toujours près des cinq premiers, sans pouvoir intégrer la combinaison gagnante du quinté+. J’espère que la piste de Maisons-Laffitte va s’assouplir ce samedi. Sachez que mon cheval est toujours en parfaite condition physique lors des séances d’entraînement.

Stéphane Wattel : Galdan (n°16) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs à l’occasion d’un gros handicap qui se courait sur l’hippodrome de Fontainebleau. Avantagé par l’allongement de la distance, j’espère qu’il va montrer plus d’envie à l’occasion de ce prix des Bords de Seine. Il paraît bien au boulot mais il a surtout besoin de nous rassurer sur son degré de forme actuel.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette5137462114
Turfomania.fr1251131348
Equidia2154103914
Geny Courses2157491613
Canalturf.com21513461411
Zeturf.fr11325114714
Radio Balances1257131186
Bilto12513711414
RTL1541171326
Tierce Mag.5121374119

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 13 octobre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte. Les consultants : Philippe Thévenon et Sébastien Longubardo.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE CABOURG – Réunion premium n°5 – Course pmu n°6 (Prix de Creully) – Départ prévu aux alentours de 20h55 – Trot attelé – Mâles – Allocations totales : 28000 € – Distance à parcourir : 2750 mètres – Piste en sable – Apprentis et Lads jockeys – 12 partants – Corde à droite – Pour chevaux entiers et hongres âgés de 5 ans n’ayant pas gagné 69000 € – Recul de 25 mètres à 36500 € : Pas grand chose de spéculatif à jouer ce samedi avec une toute petite réunion PMU du côté de Cabourg en Normandie. Tentons DREAMSAM D’OSCAR (n°6), un pensionnaire de l’écurie de Sébastien Hardy qui n’a couru qu’à 7 reprises cette saison. Il va donc bénéficier d’une certaine fraîcheur contrairement à ses adversaires qui ont tous déjà beaucoup donné. L’an dernier, à pareille époque, ce fils de Mentor du Goutier avait aligné les bons résultats dans des lots valables. On l’avait, en effet, vu faire jeu égal avec des chevaux de la trempe de Domingo de Lou, Dreamer Angele, Dénicheur du Vif. Autant de chevaux qui n’évolue plus dans cette catégorie depuis plusieurs mois. Il a donc des lignes intéressantes à faire valoir si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. Mis au repos après ses prestations intéressantes, il a du mal à retrouver la bonne carburation se contentant la plupart du temps de petites places non sans jouer de malchance. Dans cette épreuve réservée aux apprentis et lads jockeys, ce représentant de la casaque de Ludovic Guitton aura l’avantage d’être déferré des 4 pieds et il s’élancera au premier poteau sur un piste corde à droite qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. Voilà qui pourrait lui permettre de causer une petite surprise à l’arrivée de cette modeste course au trot attelé. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner de l’argent en pariant sur ce cheval : Pariez au PMU en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également