Prix de Tourcoing - course pmu du 14 décembre 2018

Pronostic quinté du 14 décembre 2018 – Prix de Tourcoing

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 14 décembre aura comme support le prix de Tourcoing, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette modeste compétition dotée de 70000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 295000 au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste et ils seront répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 149000 € ou plus). A l’occasion de cette épreuve bien difficile à déchiffrer, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Jugée sur ses meilleurs titres, la bonne BAULOISE HAUFOR (n°16) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cette représentante de l’entraînement de Christian Bigeon s’est déjà mise en évidence dans des lots plus huppés. Lors du précédent meeting d’hiver, cette jument de classe avait notamment fait jeu égal avec des chevaux de la trempe de Baraka de Bougy (récente lauréate d’un événement à Vincennes en compagnie de Franck Nivard), Barbue (une jument souvent vue à l’honneur dans le Grand National du Trot cette année), Trinity Zet et Romi Mms. Autant de concurrentes qui auraient été plébiscitées par les parieurs si elles avaient été déclarées partantes dans un lot comme celui-ci. Vendredi, elle sera déferrée des 4 pieds, une configuration qui l’améliore beaucoup, et elle évoluera sur un tracé sélectif à son entière convenance. Venant de prouver sa bonne forme, cette fille de Kool du Caux et Hôtesse des Prés s’élancera donc avec une chance théorique de premier ordre et, malgré son handicap initial de 25 mètres, elle devrait franchir le poteau en tête. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens et meilleur que jamais à l’heure actuelle, AMI DE CLERLANDE (n°11) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce protégé de Jean Boillereau fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. Vendredi, il sera bien engagé au premier poteau de départ et son entraîneur a émis l’intention de la déferrer des pieds, une configuration lui lui convient parfaitement. Confié à Damien Bonne, un driver habitué à courir sur l’hippodrome de Vincennes, ce rejeton de Meaulnes du Corta et Lison de Clerlande devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement s’il peut bénéficier d’un bon parcours caché derrière les chevaux de tête. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, BOCCACCIO (n°17) semble être le bon tocard de ce quinté du 14 décembre. Cet ancien élève de Franck Nivard est certes meilleurs sur les pistes plates mais il a déjà ontenu de bons résultats sur l’hippodrome de Vincennes tout en affrontant de lots bien composés. Lors du dernier meeting d’hiver, il n’avait pas démérité face à des trotteurs de la trempe de Blé du Gers (récent lauréat de la finale du Grand National du Trot), Auch, Best du Hauty, Balando, Astral Viretaute et Blooma d’Héripré. Sa chance théorique est donc de premier ordre dans un lot aussi modeste. Déferré des 4 pieds et bien engagé au plafond des gains, il pourrait éventuellement pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

BALZAC (n°3) est un trotteur de qualité mais il n’est pas toujours très sage. C’est vraiment dommage car, sans ses fautes d’allures, il aurait un tout autre compte en banque. Vendredi, ce fils de First de Retz et de l’utile Jézabel de Vrie affrontera un lot dans ses cordes et il sera associé à Eric Raffin, un driver avait qui, voilà trois mois, il s’était octroyé le premier accessit d’un événement sur la petite piste. On notera également qu’il a déjà fait l’arrivée sur la grande piste de Vincennes. Cet élève de Vincent Raimbault aura donc quelques atouts dans son jeu et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Tourcoing. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

BALADIN DE BRAY (n°13) n’est pas un champion mais il se montre régulier dans ses performances. Associé à jean-Michel Bazire, l’indétrônable suky d’or, et bien engagé à la limite du recul, ce pensionnaire de l’écurie d’André Dreux semble en mesure de figurer dans la combinaison gagnante. Avant le coup, on lui accordera un large crédit même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant. BELLE DE ROSSIGNOL (n°14) avait souvent montré ses limites en région parisienne lorsqu’elle était sous la férule de Karl Champenois. Désormais entraînée par David Cinier dans le sud-est de la France, cette fille de Power Jet et Qualité Castelets revient à Vincennes avec un moral au beau fixe pour cet engagement favorable à la limite du recul. Le lot n’ayant rien d’extraordinaire, elle pourrait éventuellement compléter la combinaison gagnante. Contrairement à ses plus récentes sorties, ARUNA DES JACQUETS (n°5) évoluera pieds nus ce vendredi. Voilà qui pourrait lui permettre de se rappeler au bon souvenir des turfistes. BAYAHIBE DES VENTS (n°4) est plus conue dans les courses pmu réservées aux drivers amateurs mais elle a quelques résultats valables chez les pros. En grande forme et bien placée au premier échelon, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. On aurait pu en citer d’autres car c’est vraiment très ouvert pour les accessits.

La dernière minute

AU NID DE GASSARD (n°1) sera le cheval le moins riche de la course mais il est loin de constituer une impossibilité si on le juge sur sa plus récente sortie dans un événement disputé sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Ce jour-là, ce protégé de Vincent Brazon s’octroyait une méritoire deuxième place derrière Cuba Libre, un cheval valable. Suite à cette bonne performance, il a toutefois été victime d’ennuis de jambes et son entraîneur a dû l’arrêter afin de le soigner. Il risque donc de manquer de compétition ce vendredi. Malgré tout, il sera drivé par l’habile David Thomain et il évoluera déferré des postérieurs. Dans ces conditions, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 14/12/2018 : 16 – 11 – 17 – 3 – 13 – 14 – 5 – 4

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°13) : 61% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°16) : 51% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°12) : 44% de réussite
  • Franck Ouvrie (n°8) : 39% de réussite
  • David Thomain (n°1) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • André Dreux (n°13) : 100% de réussite
  • Franck Ouvrie (n°8) : 70% de réussite
  • Christian Bigeon (n°16) : 60% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°12) : 51% de réussite
  • Vincent Raimbault (n°3) : 50% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Akayama (n°18) : 1’11’1
  • Bauloise Haufor (n°16) : 1’11’6
  • Boccaccio (n°17) : 1’12’7
  • All Feeling (n°15) : 1’12’7
  • Australia Beco (n°9) : 1’12’8

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Akayama (n°18) : 1’12’9
  • All Feeling (n°15) : 1’13’3
  • Bauloise Haufor (n°16) : 1’13’9
  • Boccaccio (n°17) : 1’14’1
  • Belle de Rossignol (n°14) : 1’14’5

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 7, 8 et 9 ans n’ayant pas gagné 295000 au cours de leur carrière – Handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 149000 € ou plus. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 16 partants. Allocations totales : 70000 € (Vainqueur : 31500 €, 1er accessit : 17500 €, 2ème accessit : 9800 €, 4ème place : 5600 €, 5ème place : 3500 €, 6ème place : 1400 €, 7ème place : 700 €).

Les interviews des entraîneurs

Vincent Brazon : Au Nid de Gassard (n°1) avait eu mal aux pieds après son accessit obtenu dans un événement à Enghien Soisy. Il a travaillé gentiment à la plage et sur l’hippodrome de Cabourg mais il n’est pas encore revenu à son meilleur niveau. A mon avis, mon cheval aura certainement du mal à participer à l’arrivée de ce quinté du 14 décembre. Il sera plus compétitif le mois prochain.

Pascal Monthulé : Lors de sa dernière sortie sur l’hippodrome d’Angers, Brin de Noblesse (n°2) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Il faut le stimuler, sans quoi il ne se donne pas à fond. Le profil sélectif de la grande piste de Vincennes ne va pas lui poser de problème. Il n’a pas de courses pmu à son programme et comme j’ai un autre partant ce vendredi, j’en profite pour le présenter au départ de ce tiercé.

Vincent Raimbault : Balzac (n°3) a joué de malchance ces derniers temps. Au niveau condition physique, je n’ai rien à lui reprocher. Il ne devrait pas être dérangé par les 2850 mètres de la grande piste. Face aux seuls chevaux âgés de 7 et 8 ans, il n’est pas incapable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Il lui arrive parfois de se surpasser alors tous les espoirs sont permis.

Bryan Coppens : Bayahibe des Vents (n°4) n’a pas souvent l’opportunité de courir en pro. Celle-ci est favorable, sans les 6 ans et en partant au premier poteau. Ma jument reste sur une bonne sortie en amateurs après avoir concédé du terrain au moment de la volte. Volter à main gauche reste son défaut. Je l’estime capable d’obtenir un bon résultat dans ce prix de Tourcoing.

Romain Derieux : Aruna des Jacquets (n°5) a pleinement profité de ses derniers parcours. Le plus récent au Croisé-Laroche où il avait de gros fers, est encourageant. Dans ce quinté du 14 décembre, mon pensionnaire sera mis en configuration course, c’est à dire déferré des quatre pieds. Il s’adapte à tous les profils de piste et, selon moi, il peut viser une place dans les cinq premiers.

Gérard Marty : Banco Dry (n°6) n’a pas d’engagements dans le Sud-Ouest de la France. Vendredi, mon protégé va bénéficier d’un bel engagement au premier poteau de départ sans les 6 ans. J’en profite donc pour pour tenter ma chance dans ce tiercé disputé sur l’hippodrome de Vincennes. Il ne connaît pas la grande piste mais devrait s’y adapter. Sachez que revenir à main gauche ne m’inquiète pas non plus.

Franck Ouvrie : Vival Thieric (n°8) s’est bien défendu en province mais principalement dans des courses pmu sous la selle ou chez les amateurs. Vendredi, mon cheval bénéficiera d’un bel engagement au premier échelon mais il s’attaque à forte partie. Ce quinté+ va principalement lui permettre de se maintenir en bonne condition physique pour de prochaines tentatives.

Maxime Bézier : Australia Beco (n°9) est meilleure à main droite et il faudra que je me méfie volte à main gauche. Physiquement, ma jument est en pleine possession de ses moyens. Récemment, elle n’a pas connu un bon déroulement de course et, précédemment, elle avait le handicap de s’élancer avec un mauvais numéro derrière l’autostart. Elle devra courir cachée pour espérer une petite place dans ce prix de Tourcoing.

Dominik Cordeau : Amaya Djob (n°10) m’avait laissé une impression favorable sur l’hippodrome de Bordeaux le Bouscat. Lors de sa plus récente sortie au trot attelé, ma jument avait le handicap de partir en deuxième ligne derrière l’autostart et elle s’est ensuite retrouvée trop loin des chevaux de tête. Mais cette sortie ne lui a pas fait de mal. Selon moi, elle peut se glisser dans la combinaison gagnante et faire afficher une belle cote à l’arrivée de ce quinté du 14 décembre. Sachez que c’est une vraie gauchère.

Jean Boillereau : Ami de Clerlande (n°11) n’était pas précoce mais il ne cesse de progresser au fil des courses. Dernièrement, il a joué de malchance avant de fournir un bon effort dans la dernière ligne droite. Mon cheval est nettement meilleur en étant déferré des quatre pieds. La grande piste de Vincennes ne va pas contrarier ses plans. Bien engagé en tête, il a une belle carte à jouer dans ce tiercé.

Matthieu Abrivard : Ballina d’Ourville (n°12) est arrivée depuis peu à l’écurie et j’ai beaucoup de mal à la situer. Elle ne montre rien le matin à l’entraînement et ne travaille pas comme une « winneuse ». J’espère qu’elle sera plus motivée en course l’après-midi. Certes, elle sera bien placée à la limite du recul dans ce quinté+ mais je ne peux pas être confiant.

André Dreux : Baladin de Bray (n°13) a gardé des ressources intactes. Pour son retour à Vincennes, il disposera d’un engagement favorable au premier échelon de départ. La montée de la grande piste ne le dérange pas. Ce n’est pas un cheval compliqué. S’il peut se faire ramener jusqu’à la sortie du tournant final alors il devrait participer activement à l’arrivée de ce prix de Tourcoing. Je vus conseille donc de lui accorder un large crédit.

David Cinier : Belle de Rossignol (n°14) répète toutes ses courses ces derniers temps. A Marseille-Vivaux, elle n’a cessé de refaire du terrain tout au long des 800 derniers mètres. La grande piste ne va pas lui poser de soucis. En revanche, elle ne déboule pas. Une fois décalée, elle sait cependant aller vite dans la phase finale.

Mickaël Lemercier : All Feeling (n°15) a connu un petit pépin de santé et il n’a pu s’entraîner durant quinze jours. Certes, je l’ai emmené travailler sur l’hippodrome d’Argentan mais rien ne remplace la compétition. Il n’est pas prêt raison pour laquelle je vais le driver. Je ne vais toutefois pas l’empêcher de prendre une cinquième place s’il en est capable.

Christian Bigeon : En dernier lieu, Bauloise Haufor (n°16) n’a pas bénéficié d’un très bon déroulement de course. Elle a conservé un bon degré de forme mais elle aura cette fois le handicap de rendre vingt-cinq mètres. Il faudra donc que ma pensionnaire se rapproche sans faire trop d’extérieurs si elle veut obtenir un bon résultat ce vendredi. Elle a encore sa place dans la combinaison gagnante. Tous les feux sont au vert.

Jean-François Senet : Boccaccio (n°17) a fait la monte en République Tchèque, où il a également couru. La semaine dernière à Mauquenchy, il n’a pas démérité dans une course pmu pour drivers amateurs. Auparavant, dans un événement à Vincennes, mon cheval s’était retrouvé bloqué derrière un cheval fatigué. L’engagement est certes favorable mais j’ai du mal à le juger.

Alain Roussel : Akayama (n°18) a été saillie au printemps mais elle n’était pas pleine. En voyant ses jambes parfaites au mois de septembre, nous l’avons reprise à l’entraînement. Elle s’est très bien requalifiée en 1’14’0. Après un an et demi d’absence, elle risque de demander à souffler dans la ligne d’arrivée. Vous auriez cependant tort de l’éliminer de votre prono car c’est une jument de classe et elle n’est pas loin d’être )à 100% de ses moyens.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 16 3 13 5 6 2 4 14
Turfomania.fr 16 5 13 14 12 3 1 17
Equidia 16 3 13 14 5 11 1 7
Geny Courses 16 13 11 13 14 12 2 6
Canalturf.com 16 13 14 3 6 4 1 5
Zeturf.fr 16 3 13 4 14 12 6 5
Radio Balances 3 13 12 16 14 11 6 5
Bilto 13 11 16 14 3 5 17 6
RTL 13 16 14 4 3 11 2 8
Tierce Mag. 16 3 13 6 5 4 11 14

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 14 décembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce vendredi, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°4 (Prix du Neubourg) – Départ prévu aux alentours de 14h50 – Trot monté – Allocations totales : 70000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – 9 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans ayant gagné au moins 35000 € mais pas 210000 € au cours de leur carrière : Deux réunions réservées aux trotteurs ce vendredi, une sur l’hippodrome de Vincennes et une autre sur le petit anneau de Graignes en Normandie. C’est sur le plateau de Gravelle que se produira DAELIA DE VANDEL (n°4), le cheval du jour de FT. Cette jument bien née par le crack Ready Cash et Maelia de Vandel, mère de la toute classique Athéna de Vandel (775050 € de gains pour un record d’1’11’0) disputera la quatrième épreuve du programme. Du côté maternel, elle possède vraiment les origines pour réussir sous la selle. En 9 tentatives dans cette spécialité, elle compte d’ailleurs 5 accessits d’honneur et une victoire, soit 66% de réussite à la place, un chiffre remarquable. En début de carrière, son entraîneur l’a présentée dans cette spécialité avec parcimonie dernier lieu, elle a vraiment bien tenu sa partie alors qu’elle affrontait l’élite de sa génération. Ce jour-là, cette élève de Cédric Mégissier trottait 1’13’6 sur 2700 mètres (1’12’0 derniers 500 mètres) et n’était devancée que par Dryade du Parc, la deuxième du prix de Normandie, une course de niveau groupe I. Jugée sur cette performance de choix, elle a un important retard de gains à combler et détient une chance prépondérante dans cette épreuve. On suivra donc sa performance avec un grand intérêt car elle semble en mesure de gravir les échelons dans les mois qui viennent.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.