Prix du Palais de Chaillot - course pmu du 15 juillet 2018
/ / Pronostic quinté du 15 juillet 2018 – Prix du Palais de Chaillot

Pronostic quinté du 15 juillet 2018 – Prix du Palais de Chaillot

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 15 juillet aura comme support le prix du Palais de Chaillot, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Cette compétition européenne dotée de 65000 € d’allocations a réuni 14 partants âgés de 6 à 10 ans inclus répartis sur deux échelons de départ (handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 210000 € ou plus). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2875 mètres corde à gauche de la piste en sable. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000). Grâce au Boost Ordre, 1 million supplémentaire sera également alloué au rapport du quinté ordre.

Le favori du pronostic

Très à l’aise sur ce champ de courses, COMTESSE DU CHENE (10) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cette représentante de la casaque de Claude Guedj compte, en effet, 1 victoire et 2 accessits en 3 sorties sur cette piste du Plateau de Soisy. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. En dernier lieu, elle a surpris plus d’un turfiste en gagnant une étape du Grand National du Trot à la cote de 20/1. Sa forme est donc sûre avant de disputer cet événement et elle sera encore associée à Franck Nivard, un driver qui la connaît parfaitement. Cette fille de Quaker Jet aura donc de nombreux atouts dans son jeu et nul doute qu’elle devrait lutter pour les premières places si elle bénéficie d’un parcours sans encombres. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, BLUES DES LANDIERS (9) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie de Dominique Chéradame fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. Lors de sa plus récente sortie, il s’est octroyé une probante troisième place dans une étape du Grand National du Trot alors qu’il avait déjà le handicap de rendre la distance. Ce fils de Phlegyas est capable d’enrouler de loin étant très dur à l’effort. La longue ligne d’arrivée de l’hippodrome d’Enghien Soisy ne jouera pas en sa faveur ce dimanche mais il devrait néanmoins conserver l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Sûrement meilleur pistes plates, CANDIDAT D’ORTIGE (2) semble être le bon tocard de ce quinté du 15 juillet. Cet élève de Franck Leblanc a, en effet, du mal à passer la montée de Vincennes, raison pour laquelle il a souvent dû se contenter de prendre des places d’honneur durant le dernier meeting d’hiver. L’an dernier, il avait bien couru sur ce parcours faisant afficher 1’14’3, une excellente réduction kilométrique qui lui confère une première chance. Bien placé en tête et confié à Eric Raffin, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

AUCH (12) compte 6 accessits et 2 victoires en 10 tentatives sur cet hippodrome d’Enghien Soisy. Cet élève de la famille Bigeon est donc particulièrement à son affaire sur cette piste. Voilà quelques semaines, il avait d’ailleurs gagné le prix de l’Obélisque, un événement disputé sur ce champ de courses. Ce jour-là, il avait le handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart mais il avait fait preuve de ténacité pour s’imposer aux abords du poteau. Il a ensuite pris une honorable quatrième place sur la piste de corde à droite de Vichy dans un lot bien composé. Sa bonne forme est donc toujours d’actualité avant de disputer cette compétition et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Palais de Chaillot s’il parvenait à placer sa pointe de vitesse au moment opportun. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

CATHY A QUIRA (11) fournit sa valeur à chaque sortie quelles que soient les circonstances. Dimanche, cette bonne finisseuse devra encore compter sur un bon déroulement de course si elle veut participer activement à l’arrivée mais le profil plat de la piste d’Enghien et la longue ligne droite joueront en sa faveur. Avant le coup, on lui accordera donc un large crédit. BALFOUR (5) s’est souvent montré à la hauteur lors de ses incursions sur notre sol. Pour ses débuts en France, il avait notamment gagné un événement sur ce tracé. Bien engagé au premier poteau et confié aux bons soins de Gabriele Gelormini, ce protégé de Robert Bergh essaiera de tirer son épingle du jeu. BRASIL DE BAILLY (1) et AS DE GODISSON (6) évolueront pieds nus et ils auront l’avantage de s’élancer au premier échelon. Ces deux concurrents auront évidemment du mal à franchir le poteau d’arrivée en tête vu la qualité de l’opposition mais il n’y aurait rien de surprenant à ce qu’ils complètent la combinaison gagnante de cet événement. Ils ont donc parfaitement leur place dans ce prono.

La dernière minute

Où en est le bon CANTIN DE L’ECLAIR (14) ?… Ce représentant de l’entraînement de Nicolas Catherine est actuellement dans une forme douteuse n’ayant jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de ses deux dernières sorties au trot attelé. Il détient pourtant une première chance en pareille société. Dimanche, ce rejeton de Jet Fortuna sera d’ailleurs le cheval le plus riche du lot étant idéalement engagé au plafond des gains. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 15/07/2018 : 10 – 9 – 2 – 12 – 11 – 5 – 1 – 6

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Dominique Chéradame (n°9) : 100% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°12) : 58% de réussite
  • Franck Nivard (n°10) : 52% de réussite
  • Anthony Dollion (n°4) : 50% de réussite
  • Eric Raffin (n°2) : 44% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Dominique Chéradame (n°9) : 100% de réussite
  • Christian Bigeon (n°12) : 65% de réussite
  • Jarmo Niskanen (n°11) : 54% de réussite
  • Julien Grumetz (n°6) : 50% de réussite
  • Robert Bergh (n°5) : 46% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Balfour (n°5) : 1’10’9
  • Comtesse du Chêne (n°10) : 1’11’6
  • Auch (n°12) : 1’11’7
  • Arthuro Boy (n°13) : 1’11’7
  • Cathy A Quira (n°11) : 1’12’0

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Cathy A Quira (n°11) : 1’13’9
  • Cantin de l’Eclair (n°14) : 1’14’2
  • Candidat d’Ortige (n°2) : 1’14’3
  • Comtesse du Chêne (n°10) : 1’14’5
  • Auch (n°12) : 1’14’9

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 382000 € au cours de leur carrière. Handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 210000 € ou plus. Piste en sable corde à gauche de 1300 mètres de circonférence avec une ligne d’arrivée longue de 400 mètres. Allocations totales : 65000 € (Vainqueur : 29250 €, 1er accessit : 16250 €, 2ème accessit : 9100 €, 4ème place : 5200 €, 5ème place : 3250 €, 6ème place : 1300 €, 7ème place : 650 €).

Les interviews des entraîneurs

Bruno Bourgoin : En dernier lieu, Brasil de Bailly (1) n’a pas apprécié de tourner corde à droite et il a fini par se montrer fautif. Comme il est rentré irrité par un artifice à l’encolure, il a été mis plus d’un mois à pied. Auparavant, il avait annoncé un net regain de forme. Mon cheval s’est entraîné régulièrement et il est actuellement en pleine possession de ses moyens. Je ne serais pas surpris de le voir figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 15 juillet.

Franck Leblanc : Candidat d’Ortige (2) est au centre d’entraînement de Grosbois. Lors de son avant-dernière sortie, mon pensionnaire avait pris une bonne troisième place dans une course pmu alors qu’il n’est pas à l’aise à main droite. A sa sortie suivante, il a bien couru malgré un mauvais déroulement de course, preuve qu’il est vraiment en bonne forme actuellement. Selon moi il détient une première chance théorique à défendre ce dimanche. S’il ne fait rien du parcours et que son driver parvient à placer sa pointe de vitesse finale, il devrait participer activement à l’arrivée de ce tiercé.

Anthony Dollion : Voyou de Nuit (4) répète sa meilleure valeur à chaque sortie et se donne toujours généreusement mais la concurrence est rude. Ici encore, il y a de bons chevaux au second échelon. Revenir sur un profil plat va jouer en sa faveur. Il n’a toutefois pas été revu en piste depuis plus de cinq semaines et il aurait été aussi bien avec une course supplémentaire dans les jambes. Je serais déjà pleinement satisfait s’il venait à compléter la combinaison gagnante de ce quinté+.

Robert Bergh : Ne vous fiez pas aux dernières performances en demi-teinte de Balfour (5). En Suède, les pistes sont trop fermes. En France, c’est un tout autre cheval. De condition physique, mon protégé est presque revenu à son meilleur niveau. J’en attends donc un très bon résultat dans ce prix du Palais de Chaillot.

Julien Grumetz : À Borély, As de Godisson (6) n’est pas parvenu à prendre tête et corde. Il a ensuite joué de malchance dans le dernier tournant où il a été contrarié par la faute d’un adversaire. C’est dommage car il aurait terminé plus près des chevaux de tête sans cela. Mon élève revient en bonne forme avant de disputer ce quinté du 15 juillet. La piste d’Enghien Soisy, qu’il va découvrir, ne devrait pas le déranger mais il ne faudrait pas qu’elle soit trop ferme. Il devrait trotter aux avant-postes s’il en a la possibilité.

Théophile Loncke : Après une rentrée rassurante, Voss Ringeat (7) est retombé dans ses travers ensuite. Il doit avoir une souffrance qu’on a du mal à détecter. À l’entraînement, il montre de l’envie et sa bonne forme ne se dément pas. On a fait des réglages dans sa préparation et dans son harnachement, en espérant une issue favorable. Mon cheval a déjà gagné une course pmu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. On tente notre chance dans ce tiercé malgré une opposition de qualité.

Sylvain Roger : Il ne faut pas juger Boogie Boy (8) sur ses prestations sur l’herbe. Il est à l’aise sur les profils plats et ce champ de courses lui convient parfaitement. Il y a une forte opposition aux vingt-cinq mètres, avec des 6 ans notamment, mais il peut trotter 1’14 »5 sur ce tracé. Avant le coup, je l’estime capable de s’octroyer une petite place dans ce quinté+.

Dominique Chéradame : Blues des Landiers (9) a été éliminé dans l’étape du Trophée Vert de dimanche, à Royan-la Palmyre, je me suis rabattu sur ce Prix du Palais de Chaillot. Il va ceres découvrir la piste d’Enghien mais elle devrait convenir à ses aptitudes. Les grandes lignes droites vont servir ses intérêts. Il ne se ressent pas de sa dernière sortie où il s’est fort bien comporté. J’en attends une confirmation même si le lot est encore bien composé.

Julien Le Mer : Dernièrement, Comtesse du Chêne (10) nous a agréablement surpris en remportant une étape du Grand National du Trot alors qu’elle avait le handicap de rendre 25 mètres à de bons chevaux. Elle est restée au top de sa forme et a bien travaillé en vue de cet engagement favorable. Elle a prouvé l’été dernier qu’elle appréciait particulièrement cette piste. Selon moi, elle est parfaitement capable de gagner ce quinté du 15 juillet. Elle détient une première chance théorique. Tous les feux sont au vert.

Jarmo Niskanen : Cathy A Quira (11) est irréprochable depuis de nombreux mois. Lors de sa plus récente tentative, ma jument s’est distinguée dans une étape du Grand National du Trot. Ma pensionnaire affiche toujours une condition physique optimale lors des séances d’entraînement. Dimanche, elle va découvrir un engagement favorable. Certes, il faut bénéficier d’un bon parcours elle aura le handicap de s’élancer au deuxième poteau de départ mais elle est maniable. Une chose est sûre, elle devrait participer activement à l’arrivée. Elle mériterait vraiment de gagner ce tiercé.

Christian Bigeon : À Vichy, Auch (12) a plutôt bien terminé, après avoir cependant tiré durant le parcours. Sa prestation est bonne. Il a bien travaillé depuis. Personnellement, je le crois meilleur sur les courtes distances mais il disposera d’un engagement favorable dans ce quinté+. Il aura aussi l’avantage d’apprécier tout particulièrement la piste plate de l’hippodrome d’Enghien Soisy. Si tout se passe bien, il devrait tirer son épingle du jeu. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Yves Dreux : Arthuro Boy (13) s’est correctement comporté pour son retour sur l’hippodrome de Vincennes mais il ne possède plus de marge de manœuvre et demeure meilleur sur les profils plats. C’est ce qui m’incite à le présenter au départ de ce Prix du Palais de Chaillot. A l’entraînement, mon cheval affiche un bon degré forme. Dimanche, il aura le handicap de rendre la distance et affrontera quelques bons éléments comme Comtesse du Chêne et Blues des Landiers. Une place en fin de combinaison me satisferait amplement.

Nicolas Catherine : Après une bonne rentrée dans une course pmu, Cantin de l’Eclair (14) n’a ensuite jamais donné d’espoirs aux parieurs. Il était sale des poumons lors de sa dernière sortie. Il a été soigné et tout est rentré dans l’ordre. J’ai pu le travailler fort depuis et il me donne entière satisfaction au boulot. Physiquement, il me paraît être en pleine possession de ses moyens. Mon élève va bénéficier d’un bel engagement au plafond des gains sur une piste plate corde à gauche qui lui a réussi l’année dernière. Je suis un peu dans le flou mais je le pense capable de monter sur le podium.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr 10 14 11 5 12 2 13 6
Equidia 14 10 11 9 5 12 2 6
Geny Courses 14 10 11 9 5 12 2 13
Canalturf.com 10 11 14 9 5 12 2 1
Zeturf.fr 14 10 5 2 11 12 13
Radio Balances 10 14 5 9 11 12 2 13
Bilto 10 5 14 12 11 9 2 13
RTL 2 10 12 11 14 5 13 9
Tierce Mag. 10 5 9 14 11 12 2 6

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 15 juillet 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les bases et les outsiders capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DU MONT-SAINT-MICHEL-PONTORSON – Réunion premium n°3 – Course pmu n°7 – Départ prévu aux alentours de 14h55 – Trot attelé – Allocations totales : 22000 € – Distance à parcourir : 2675 mètres – Piste en sable (1200 mètres de circonférence) – 15 partants – Corde à droite – Course réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 ans n’ayant pas gagné 91000 €- Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 44000 € ou plus au cours de leur carrière : Avec 32 courses au compteur, CAMPISTRON (15) n’a encore que peu couru pour un cheval âgé de 6 ans et il doit avoir un important retard de gains à combler. Mis au repos par son entraîneur à la fin de l’été dernier, ce fils de Redlight Jet n’est revenu à la compétition qu’au printemps de cette année et il n’a pas tardé à retrouver la bonne carburation. d’entrée de jeu, il obtenait une honorable quatrième place le jour de sa rentrée avant de gagner une course pmu sur l’hippodrome de Caen. Ce jour-là, il faisait afficher 1’13’5 sur 2450 mètres, une réduction kilométrique flatteuse pour cette catégorie. Laissé tranquille après cette belle victoire, il vient de bien tenir sa partie alors qu’il effectuait une semi-rentrée terminant à la troisième place sur la piste de Saint-Malo. Nul doute que cette tentative avait pour but de préparer cet engagement favorable au plafond des gains face à une opposition largement dans ses cordes. Très confirmé corde à droite et confié à un jeune homme qui s’entend à merveille avec lui, ce représentant de l’entraînement de Patrick Deroyand devrait logiquement participer activement à l’arrivée de cette compétition. On suivra donc sa prestation avec un grand intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.