Prix d'Orry - course pmu du 16 octobre 2018

Pronostic quinté du 16 octobre 2018 – Prix d’Orry

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 16 octobre aura comme support le prix d’Orry, un gros handicap (référence +17,5 +18) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Cette course de plat dotée de 55000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 3 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 1200 mètres en ligne droite de la piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve pour sprinters, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

En net regain de forme, LEFORTOVO (n°15) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l’écurie de Joanna Frances Hughes vient d’obtenir une probante quatrième place dans une course à conditions alors qu’il n’avait pas couru depuis plusieurs semaines. Ce mardi, il va bénéficier d’une situation favorable sur l’échelle des valeurs et il se présentera au départ de ce gros handicap avec un certaine fraîcheur n’ayant couru qu’à trois reprises cette saison. On peut également remarquer qu’il sera associé à Théo Bachelot, un jockey qui ne cesse de se mettre en évidence das ce type d’épreuves. Avant le coup, ce rejeton d’Arcano aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement lutter pour les premières places. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très confirmé à ce niveau de la compétition, GEORGE THE PRINCE (n°1) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par Georges Doleuze a, en effet, obtenu cinq quatrièmes places lors de ses six dernières tentatives dans des gros handicaps. En dernier lieu, il a encore bien tenu sa partie fournissant un bel effort final après avoir patienter derrière les chevaux de tête. Mardi, ce fils de My Risk portera certes le top-weight et il s’élancera avec un numéro de corde à l’extérieur mais, sur ce tracé, les arrivées se jouent souvent au centre de la piste. Cette position dans les stalles de départ pourrait donc finalement se transformer en avantage. Monté par Christophe Soumillon, la cravache d’or en titre, et de nouveau muni d’oellères pleines, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Auteur d’une honorable performance le jour de sa rentrée, RED TORCH (n°13) semble être le bon tocard de ce quinté du 16 octobre. Ce représentant de l’entraînement d’Henri-Alex Pantall vient, en effet, de s’octroyer la huitième place d’un gros handicap alors qu’il n’avait pas couru depuis plus de deux mois. Ce jour-là, il n’avait pas son terrain de prédilection mais il s’est, tout de même, bien défendu ne plafonnant qu’aux abords du poteau d’arrivée. Cette fois-ci, ce fils d’Air Chief Marshal sera confié à Vincent Cheminaud, un jockey qui le connaît parfaitement comme le montre sa deuxième place acquise en sa compagnie sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte. Sûrement capable d’afficher de logiques progrès, il n’y aurait rien d’étonnant à le voir pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

ROSS CASTLE (n°12) vient d’effectuer une rentrée pleine de promesses en terminant à la troisième place d’une course pmu qui se déroulait sur la ligne droite de l’hippodrome de Fontainebleau. Ce jour-là, ce pensionnaire de l’écurie de Matthieu Palussière portait 60,5 kilos et il rendait du poids à bon nombre de ses adversaires, ce qui ne sera pas le cas dans ce gros handicap où sa situation dans le bas du tableau attire l’attention. A la faveur de quelques progrès, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix d’Orry. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

COMEDIA ERIA (n°16) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats ayant obtenu trois accessits lors des trois derniers gros handicaps qu’elle a disputé. Mardi, cette élève de Patrick Monfort s’élancera avec un numéro de corde favorable tout en portant le bottom-weight et elle sera confiée à Maxime Guyon, un jockey qui vient de faire l’arrivée en sa compagnie. Avant le coup, elle aura donc de nombreux atouts dans son jeu et on lui accordera un très large crédit. Comme le montre sa récente victoire sur ce parcours, FRENCH PEGASUS (n°3) est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Mardi, ce cheval entraîné par Yann Barberot va affronter ses aînés pour la première fois de sa carrière tout en débutant dans les gros handicaps sous un poids assez élevé. Il conviendra de s’en méfier particulièrement car ce cheval d’avenir est certainement appelé à réussir une belle carrière dans cette catégorie. Où en est HOPELESS (n°10) ?… Ce protégé de Corine Barande Barbe est actuellement dans une forme incertaine n’ayant pas montré grand chose lors de ses deux dernières sorties. Mardi, il va retrouver les gros handicaps avec un poids revu à la baisse. Depuis le début de l’année, il a, en effet, perdu 4,5 kilos sur l’échelle des valeurs. On notera également qu’il avait gagné cet événement l’an dernier. Son aptitude au tracé est donc largement avérée. Malgré les quelques incertitudes qui planent au dessus de sa candidature, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. PARIGOTE (n°6) n’a pas de marge au poids mais elle a prouvé qu’elle était, tout de même, capable de tirer son épingle du jeu face à ses aînés. Avant le coup, on la verra comme une jument susceptible de compléter la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Comme l’indique sa récente victoire dans un gros handicap qui avait lieu sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte, NADEEM ALWARD (n°8) est en excellente condition physique en cette fin de saison. Pénalisé de 4 kilos par le handicapeur suite à ce brillant succès, cet élève de Michel Krebs va devoir prouvé qu’il est toujours compétitif à cette valeur. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 16/10/2018 : 15 – 1 – 13 – 12 – 16 – 3 – 10 – 6

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°15) : 48% de réussite
  • Maxime Guyon (n°16) : 42% de réussite
  • Jérôme Cabre (n°2) : 42% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°4) : 40% de réussite
  • Antoine Coutier (n°12) : 37% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Joanna Frances Hughes (n°15) : 100% de réussite
  • Georges Doleuze (n°1) : 57% de réussite
  • Pauline Menges Antoine (n°11) : 55% de réussite
  • Yann Barberot (n°3) : 43% de réussite
  • Corine Barande Barbe (n°10) : 38% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Nadeem Alward (n°8) : +4 kilos
  • Zavrinka (n°11) : +3,5 kilos
  • French Pegasus (n°3) : +2,5 kilos
  • Ross Castle (n°12) : -0,5 kilo
  • Attilas (n°2) : -0,5 kilo
  • Soho Starlight (n°4) : -0,5 kilo
  • Orangefield (n°9) : -0,5 kilo
  • Ultimate Fight (n°7) : -2 kilos
  • Lefortovo (n°15) : -3 kilos
  • Koutsounakos (n°14) : -3,5 kilos
  • Hopeless (n°10) : -4 kilos

Les conditions de course

Gros handicap (référence +17,5 +18) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 3 ans et plus ayant couru depuis le 1er avril 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : souple (Indice pénétrométrique : 3,7). Distance à parcourir : 1200 mètres en ligne droite. Allocations totales : 55000 € (Vainqueur : 27500 €, 1er accessit : 10450 €, 2ème accessit : 7700 €, 4ème place : 4400 €, 5ème place : 2200 €, 6ème place : 1650 €, 7ème place : 1100 €).

Les interviews des entraîneurs

Georges Doleuze : Je ne peux rien reprocher à George The Prince (n°1). Mon pensionnaire n’a plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition et il pourrait bien remporter un deuxième gros handicap dans les semaines qui viennent. C’est ce qu’il nous a prouvé cette saison. Lors des séances d’entraînement, il est dans une condition physique resplendissante. Il mériterait de gagner ce quinté du 16 octobre. Selon moi, seul un mauvais déroulement de course pourrait lui barrer le chemin du succès. Tous les feux sont au vert.

Georgios Alimpinisis : Tout comme son compagnon de couleurs, Attilas (n°2) a été victime de soucis de santé. Après avoir disputé 3 courses pmu pour nous, il a bénéficié d’une période de repos. Le cheval est différent et il affiche un très bon état de forme à l’entraînement avant de participer à ce tiercé. On pense que ses problèmes sont résolus. Comme son poids est élevé, les gros handicaps sont des courses très difficiles à gagner pour lui.

Yann Barberot : French Pegasus (n°3) a fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats et il vient de voir ses efforts récompensés par un succès mérité. L’été dernier, mon cheval avait montré lors de son essai dans cette catégorie qu’il avait le niveau d’un quinté+ comme celui-ci face à ses contemporains. Mardi, il devra se frotter pour la première fois à ses aînés.

Henri-Alex Pantall : Soho Starlight (n°4) reste sur deux contre-performances mais les terrains étaient plus fermes, ce qui ne lui a pas convenu. L’assouplissement des pistes va lui être bénéfique. Jugé sur ce qu’il a fait au premier semestre, il est capable de participer activement à l’arrivée de ce prix d’Orry.

Michel Krebs : Nadeem Alward (n°8) a effectué une excellente saison. Il vient d’ailleurs de remporter un gros handicap. Maintenant, il a été pénalisé de 4 kilos par le handicapeur et il va devoir prouver qu’il est capable, à ce poids, de faire l’arrivée de ce quinté du 16 octobre. Mon élève est toutefois resté en bonne condition physique lors des séances d’entraînement. Il sera meilleur sur une piste juste souple.

Mathieu Boutin : Certes, les résultats d’Orangefield (n°9) sont relativement décevants ces derniers temps. Dernièrement, il n’a pas démérité dans un tiercé qui se déroulait sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Ce jour-là mon protégé a progressé côté corde alors que les chevaux qui ont fait l’arrivée galopaient à l’extérieur. Sa marge au poids est désormais réduite.

Corine Barande Barbe : Après avoir pas mal couru cet hiver et au printemps, Hopeless (n°10) a profité de vacances en début d’été. Il a disputé deux courses pmu avant de courir ce quinté+. De plus, il a été baissé au poids par le handicapeur. Si les pluies annoncées sur la région parisienne sont bien présentes, ce ne sera qu’un atout supplémentaire.

Pauline Menges Antoine : Dernièrement, Zavrinka (n°11) a gagné un gros handicap pour ses débuts dans cette catégorie. Ma jument a toutefois trouvé le temps long dans la dernière ligne droite. Voilà pourquoi je tente de la raccourcir plutôt que de continuer sur le mile. Il faut la voir ce qu’elle est capable de faire sur 1200 mètres face à ses aînés. J’espère qu’elle ne sera pas prise de vitesse. Ce prix d’Orry représente un test pour la suite de son programme.

Matthieu Palussière : L’an dernier, Ross Castle (n°12) avait pris la troisième place de ce gros handicap alors qu’il ne progressait pas dans le bon wagon. J’espère qu’il sera du bon côté de la piste cette année. J’ai bien aimé sa course de semi-rentrée sur l’hippodrome de Fontainebleau. Sur sa lancée, j’espère qu’il va obtenir un bon résultat dans ce quinté du 16 octobre.

Henri-Alex Pantall : Lors d’un récent tiercé, Red Torch (n°13) a bien couru mais c’est surtout un cheval de terrain lourd. Tout comme son compagnon d’écurie, mon pensionnaire va trouver des terrains plus souples qui vont jouer en sa faveur.

Christos Kouvaras : Koutsounakos (n°14) reste sur une deuxième place acquise dans un réclamer qui se déroulait sur l’hippodrome de Fontainebleau. Dans ce quinté+, sa tâche s’annonce très compliquée même s’il apprécie cette distance et qu’il est en bonne condition physique à l’heure actuelle.

Joanna Frances Hughes : J’ai été très heureuse de la dernière performance de Lefortovo (n°15) dans une course pmu alors qu’il n’était pas très bien placé au poids. A l’entraînement, mon cheval est en pleine possession de ses moyens. Mardi, le bon terrain conviendra parfaitement à ses aptitudes même si l’état de la piste n’est pas si important pour lui. Personnellement, je pense qu’il est en mesure d’obtenir un bon résultat dans ce prix d’Orry.

François Monfort : Dernièrement, Comedia Eria (n°16) a bien couru en s’octroyant le second accessit d’un gros handicap. Elle est battue car elle s’est retrouvée isolée en pleine piste. Les 50 derniers mètres ont donc été un peu longs. Ma jument est extra ayant très bien travaillé en fin de semaine dernière. Belle, bien souple, elle devrait prendre une part active à l’arrivée de cet événement si elle hérite d’un bon numéro de corde. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette16361810125
Turfomania.fr16413115146
Equidia1121416371510
Geny Courses16310416118
Canalturf.com11631046115
Zeturf.fr163141361210
Radio Balances3161061954
Bilto116106313415
RTL16116311398
Tierce Mag.16112310684

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 16 octobre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Les consultants : Johan Gérard et Sébastien Longubardo.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE MAUQUENCHY – Réunion premium n°3 – Course pmu n°4 (Prix www.courseschevaux.fr – Groupe B) – Départ prévu aux alentours de 17h15 – Trot attelé – Allocations totales : 20000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Piste en sable – 12 partants – Corde à gauche – Pour pouliches âgées de 4 ans n’ayant pas gagné 26500 € au cours de leur carrière : EDITION MAZA (n°4) n’est autre que la soeur du bon Virgious du Maza, un cheval également entraîné par Sébastien Ernault ayant pris plus de 700000 € de gains. Elle a donc des origines de rêves. Depuis ses premiers pas sur les pistes, elle s’est très bien comportée ayant notamment remporté ses deux premières courses en province avant de s’octroyer des accessits dans des lots bien composés. Mise au repos durant deux mois, elle avait ensuite repris la compétition au cours de l’été avec Delphine Beaufils Ernault au sulky s’octroyant deux troisièmes places tout en ayant le handicap de rendre la distance. En dernier lieu, sur l’hippodrome de Caen, elle retrouvait Sébastien Ernault et elle n’a pu faire mieux que cinquième. A sa décharge, elle n’a pas connu un bon déroulement de course étant contrainte de trotter le nez au vent. Sa performance n’est donc pas si mauvaise que cela. Mardi, cette fille de Ready Cash sera de nouveau associée à son entraîneur et elle courra pieds nus pour la première fois de sa carrière. On notera également qu’elle affrontera un lot qui n’a vraiment rien d’extraordinaire sur un tracé corde à gauche qui correspondra parfaitement à ses aptitudes (voir sa victoire acquise dans une course pmu sur l’hippodrome de Maure de Bretagne. Elle aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il semble logique d’en attendre un très bon résultat dans cette épreuve au trot attelé. On suivra donc sa prestation avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également