Prix du Haras royal de Meudon - course pmu du 17 avril 2018

Pronostic quinté du 17 avril 2018 – Prix du Haras royal de Meudon

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 17 avril aura comme support le prix du Haras royal de Meudon, un handicap divisé (référence +19,5) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 18 partants qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 1200 mètres en ligne droite de la piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve de vitesse, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront eu la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront aussi avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu.

Le favori du pronostic

Très confirmé en pareille société, BORSAKOV (3) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Bien connu des turfistes, ce cheval entraîné par Vaclav Luka disputera ce mardi le quatorzième événement de sa carrière. En dernier lieu, il n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il effectuait une rentrée n’ayant pas été vu en piste depuis l’automne et devrait afficher de logiques progrès sur cette tentative. L’an passé, il avait d’ailleurs gagné un gros handicap dès sa deuxième sortie de la saison mais portait moins de poids. Confirmé en terrain lourd et très à l’aise sur ce tracé rectiligne, ce rejeton de Dylan Thomas pourrait lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Toujours très performant sur ce parcours des 1200 mètres de la ligne droite de Maisons-Laffitte, DARK ORBIT (8) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie d’Henri-Alex Pantall compte, en effet, 1 victoire et 4 accessits en 9 tentatives sur ce tracé. Dernièrement, il a bien tenu sa partie alors qu’il faisait sa rentrée s’octroyant une bonne huitième place. Ce mardi, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

De mieux en mieux situé sur l’échelle des valeurs, ROSS CASTLE (12) semble être le bon tocard de ce quinté du 17 avril. Ce représentant de l’entraînement de Matthieu Palussière ne cesse, en effet, d’être baissé au poids par le handicapeur ayant perdu plus de 6 kilos en un an. Discret le jour de sa rentrée dans un gros handicap analogue, il vient d’afficher de progrès dans une épreuve à réclamer s’octroyant un honorable troisième place. Il aura certes le désavantage de s’élancer complètement à l’extérieur mais sur ce tracé rectiligne, c’est mois rédhibitoire. De retour sur une distance plus en rapport avec ses capacités, il pourrait parfaitement s’emparer d’une place à belle cote.

L’outsider

MYLENAJONH (18) fait preuve d’un louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque sortie. Lors de son ultime tentative à ce niveau de la compétition, ce fils de Bushranger s’est bien comporté sans avoir toutes ses aises pour finir. Ce mardi, il sera monté par Anthony Crastus, un jockey qui le connaît parfaitement, et s’élancera avec le bottom-weight. Voilà qui pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Haras royal de Meudon. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

LEHAIM (6) fait preuve d’une certaine régularité dans ses performances figurant souvent aux balances. Dernièrement, ce compagnon de box de notre préféré faisait son retour sur les pistes après avoir été mis au repos par son entraîneur durant l’hiver. Bien que n’ayant plus beaucoup de marge au poids, il pourrait prendre une part active à l’arrivée de ce gros handicap disputé sur une distance à son entière convenance. NEVER COMPROMISE (16) vient de d’être acquis par Gérard Augustin-Normand suite à sa victoire acquise gagner une course pmu. Ce n’était certes qu’une épreuve à réclamer mais la frontière est souvent infime entre les gros handicaps et ce type d’épreuves. En fin de saison dernière, il n’avait d’ailleurs pas été ridicule à ce niveau et, avec un peu plus de chance, il aurait même pu faire partie de la combinaison gagnante. Mardi, il évoluera dans une zone de poids similaire et sera confié à un jockey souvent redoutable. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. JOIN US (14) vient de décevoir les nombreux parieurs qui avaient misé sur ses chances étant incapable d’accélérer dans la phase finale. Malgré sa forme incertaine, il conviendra de lui accorder un large crédit. JACK FLASH (2) va faire ses grands débuts dans les événements mais il possède des lignes favorables et défendra les intérêts d’une écurie qui connaît une belle réussite en ce début de saison. Dès lors, malgré un poids limite, il conviendra de lui accorder une note de méfiance. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

LISNAVAGH (13) vient de s’emparer de la sixième place du prix d’Alsace, la course référence. Ce jour-là, cette fille de Doctor Dino montrait ses limites mais elle dominait bon nombre de ses rivaux du jour, lesquels étaient, pour la plupart, en manque de compétition. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 17/04/2018 : 3 – 8 – 12  18 – 6 – 16 – 14 – 2

A la recherche des meilleurs pros

Les 5 jockeys ayant la meilleure réussite dans les gros handicaps :

  • Stéphane Breux (Amadeus Wolfe Tone n°5) : 100% de réussite
  • Tony Piccone (Coco City n°15) : 39% de réussite
  • Théo Bachelot (Lehaim n°6) : 39% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (Dark Orbit n°8) : 36% de réussite
  • Fabrice Veron (Borsakov n°3) : 36% de réussite

Les 5 entraîneurs ayant la meilleure réussite dans les gros handicaps :

  • Julien Phelippon (Never Compromise n°16) : 62% de réussite
  • Gina Rarick (Jack Flash n°2) : 55% de réussite
  • Vaclav Luka (Lehaim n°6, Borsakov n°3) : 43% de réussite
  • Corrine Barande Barbe (Hopeless n°1) : 36% de réussite
  • Mathieu Boutin (Glicourt n°17) : 34% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Oromo (n°11) : -3 kilos
  • Ross Castle (n°12) : -2 kilos
  • Gamgoom (n°4) : -1,5 kilo
  • Glicourt (n°17) : -1 kilo
  • Coco City (n°15) : -1 kilo
  • Naab (n°10) : -0,5 kilo
  • Hatari (n°7) : -0,5 kilo
  • Dark Orbit (n°8) : -0,5 kilo
  • Bay of Biscaine (n°9) : -0,5 kilo
  • Mylenajonh (n°18) : -0,5 kilo
  • Borsakov (n°3) : -0,5 kilo
  • Lehaïm (n°6) : -0,5 kilo
  • Join Us (n°14) : -0,5 kilo
  • Never Compromise (n°16) : +0,5 kilo
  • Amadeus Wolfe Tone (n°5) : +3,0 kilos

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +19,5) réservé aux chevaux entiers, hongres et juments âgés de 4 ans et au-dessus ayant couru depuis le 1er octobre 2017 inclus. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 2ème place : 9880 €, 3ème place : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €). Après l’arrivée, un souvenir sera offert au propriétaire du cheval gagnant par FRANCE GALOP.

Les interviews des entraîneurs

Corine Barande Barbe : Hopeless (1) a son petit caractère et peut vite se relâcher. En raison de son top-weight, mon cheval n’a pas beaucoup de marge au poids et la moindre défaillance se ressent vite. Il faut le racheter car il est en forme, très beau d’état. Avec un parcours à sa convenance, il pourrait prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 17 avril.

Gina Rarick : Jack Flash (2) vient de sauter un engagement dans un tiercé car il avait un peu toussé. Tout est rapidement rentré dans l’ordre. Mardi, il serait avantagé par une piste pas trop profonde. mardi, il disputera son premier handicap sur le sol français. Il est pris haut sur l’échelle des valeurs et, pour cette raison, je ne suis pas certaine qu’il soit compétitif.

Vaclav Luka : Borsakov (3) est désormais pris à un poids prohibitif par le handicapeur. Il revient sur le gazon, en ligne droite et ce sont des courses différentes. L’année dernière, il avait eu un bon comportement sur ce tracé. Ce sera plus pour une surprise à cause de son poids. Cette fois-ci, Lehaïm (6) sera monté plus sagement. Mon élève est toujours dans le même état de forme le matin à l’exercice mais il aura besoin d’un très bon déroulement de course pour faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté+. Avec un parcours limpide, il a une belle chance théorique à défendre.

Mario Hofer : Gamgoom (4) sera mieux sur 1200 mètres. Mon protégé apprécie le profil de l’hippodrome de Maisons-Laffitte. Sachez qu’il affiche une bon degré de forme à l’entraînement. Ce n’est jamais évident de participer à l’arrivée de ce genre de courses mais il sera bien placé sur l’échelle des valeurs ayant été baissé au poids par le handicapeur. Personnellement, je l’estime capable de prendre une place. J’espère juste que le terrain ne sera pas trop souple. Bay of Biscaine (9), son compagnon de box, vient de conclure à la deuxième place d’une course pmu fournissant une bonne performance ce jour-là. Mardi, j’en attends un très bon résultat dans ce prix du Haras royal de Meudon. Sachez que je n’ai pas de préférence entre mes deux partants. Je vous conseille de leur accorder un large crédit.

Toon Van den Troost : Amadeus Wolfe Tone (5) est un cheval de qualité. Mardi, nous tentons notre chance dans un gros handicap. Il sera d’ailleurs mon premier partant à ce niveau de la compétition. Le raccourcissement de la distance ne va pas le gêner. Le terrain souple à lourd lui plaît. Selon moi, il est capable de s’emparer d’un accessit.

Jean-Pierre Perruchot : En dernier lieu, Hatari (7) n’est pas parvenu à tirer son épingle du jeu. Mardi, il revient sur un parcours qu’il connaît bien mais j’ai peur de l’état du terrain. Il n’aime pas les pistes souples. C’est dommage car mon cheval est en parfaite condition physique avant de participer à ce quinté du 17 avril.

Henri-Alex Pantall : Dernièrement, Dark Orbit (8) a très bien couru pour sa retour en piste s’octroyant une honorable huitième place. A mon avis, il a progressé là-dessus. Mon cheval est à l’aise à Maisons-Laffitte et il est en pleine possession de ses moyens actuellement. On a fait l’impasse sur le tiercé de Chantilly car ça s’est toujours mal passé pour lui sur cet hippodrome. Tous les feux sont au vert.

Carina Fey : Naab (10) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs le jour de sa rentrée dans un quinté+ mais il a des excuses à faire valoir. Il n’a, en effet, pas apprécier le terrain très lourd. Il ne faut donc pas le condamner sur cette sortie en demi-teinte. Il a bien récupéré de ses efforts et apprécie les pistes souples. Selon moi, il est capable de se rappeler au bon souvenir des parieurs.

Kimara Hoste : Oromo (11) est à l’écurie depuis cet hiver et tout se passe bien. Mardi, mon cheval effectuera une course de rentrée et il risque de manquer de compétition. Avant le coup, je pense qu’il aura certainement du mal à participer à l’arrivée de ce prix du Haras royal de Meudon. Je vous conseille de simplement le regarder courir. Vous pouvez faire l’impasse sur ses chances et l’éliminer de votre prono.

Matthieu Palussière : Ross Castle (12) vient de sauter un engagement (problème administratif). Sa bonne condition physique est toujours d’actualité. Mon élève s’est octroyé le second accessit d’une course pmu disputée sur une distance plus longue. Sachez qu’un terrain lourd jouerait en sa faveur. Si c’est le cas, il a sa chance.

Jane Soubagné : Lors de sa plus récente tentative, Lisnavagh (13) a très bien tenu sa partie. Certes, elle ne détient pas une grosse marge au poids mais elle donne toujours le meilleur d’elle-même. Le matin à l’entraînement, ma pensionnaire me montre qu’elle est restée en pleine possession de ses moyens. J’espère donc qu’elle fera partie de la combinaison gagnante dans ce quinté du 17 avril. Mylenajonh (18), sa compagne d’écurie, a besoin de courir pour revenir à son meilleur niveau. Dernièrement, pour son retour dans un gros handicap, elle s’est bien défendue d’autant qu’elle n’a pas bénéficié de circonstances favorables. Elle semble être au top à l’heure actuelle. J’espère qu’elle pourra finir dans les cinq premiers. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Alessandro Botti : Join Us (14) est plus à l’aise sur 1.200 mètres et il est resté en condition physique optimale au boulot. Je pense qu’il commence à recouvrer sa meilleure forme et sa vitesse, lui qui avait été longtemps absent de toute compétition. Mon protégé retrouve progressivement une bonne situation sur l’échelle des valeurs. Il aura donc des ambitions justifiées dans ce tiercé d’autant qu’il va un peu dans tous les types de terrain.

Mauricio Delcher-Sanchez : Coco City (15) n’a pas eu toutes ses aises le jour de sa rentrée et n’a pas été avantagé par le terrain collant. A l’entraînement, il paraît être dans un bel état de forme avant de disputer ce quinté+. Sachez qu’il est meilleur sur les pistes juste souple. Mais, au regard de la météo, je crains une piste très souple voire lourde.

Julien Phelippon : Never Compromise (16) est un cheval difficile à entraîner mais il possède cependant un sérieux potentiel. L’an dernier, mon cheval n’avait pas été en mesure de participer à l’arrivée d’un gros handicap analogue mais, ce jour-là, il n’avait pas connu un bon déroulement de course. Avant le coup, je suis impatient de voir son comportement dans ce prix du Haras royal de Meudon. Quand il peut être caché, il est capable de fins de course très incisives.

Mathieu Boutin : Lors de sa dernière sortie à ce niveau de la compétition, Glicourt (17) n’a pas démérité. Il n’a pas d’excuses à faire valoir. Pour faire l’arrivée d’un événement comme celui-ci, il nous faudrait courir un vendredi 13 ou autre jour de grande chance. En cas de défaillance des favoris, il pourrait cependant s’illustrer.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisée par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes), La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tierce Magazine (Prono Vérité).
Turfomania.fr (Loïc Chaoudour) 4 14 1 8 6 10 13 15
Equidia 8 14 4 13 16 12 5 18
Geny Courses 9 14 16 5 1 8 13 12
Canalturf.com (Stéphane Davy) 8 16 1 6 5 10 14 12
Zeturf.fr 8 18 6 13 14 16 12 4
La Gazette des Courses 8 6 14 16 5 1 13 10
Bilto 8 10 1 6 14 2 15 3
RTL (Bernard Glass) 8 6 13 14 4 1  9 5
Tierce Magazine (Prono Vérité) 8 14 16 1 6 5 3 10

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 17 avril 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome des Princes de Condé à Chantilly. Les consultants : Philippe Thévenon et Ludovic Conio.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE CAEN – Réunion 3 – Course n°3 (16h45) – Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne) – Trot attelé – Allocations totales : 19000 € – Distance à parcourir : 2200 mètres – Piste en sable – 13 partants – Corde à droite – Pour chevaux entiers et hongres de 5 ans n’ayant pas gagné 56000 € au cours de leur carrière : Auteur d’un début de carrière intéressant, DANCE ROCK (8) avait ensuite aligné les disqualifications pour allures irrégulières manquant encore de changement de vitesse. Pour remédier à cela, son entraîneur avait décidé de le déferrer des postérieurs. Bien lui en a pris car il avait ainsi pu franchir un palier en étant présenté dans cette configuration. Ainsi, malgré son handicap initial de 25 mètres, il s’était imposé d’entrée de jeu sur la piste de Lisieux dominant un certain D’Artagnan France, lequel est monté de catégorie avec bonheur dans les mois qui ont suivi. Par la suite, il était quelque peu retombé dans ses travers avant de gagner une course pmu sur l’hippodrome de Cabourg au cours de l’été. Ce jour-là, il trottait 1’14’9 sur 2750 mètres, une réduction kilométrique valable pour cette catégorie de chevaux. Mis a repos en fin d’année, il vient d’effectuer deux sages courses de rentrée s’octroyant deux places dans des lots provinciaux tout en gardant ses fers. Ce mardi, il sera déferré des postérieurs et très bien engagé au plafond des gains. Malgré son numéro peu enviable derrière les ailes de l’autostart, ce représentant de la casaque de Julien Dubois devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée de cette compétition où il affrontera une opposition à sa portée. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.