Prix de Sainte-Mère-Eglise - course pmu du 18 décembre 2018
/ / Pronostic quinté du 18 décembre 2018 – Prix de Sainte-Mère-Eglise

Pronostic quinté du 18 décembre 2018 – Prix de Sainte-Mère-Eglise

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 18 décembre aura comme support le prix de Sainte-Mère-Eglise, un gros handicap (référence +19) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 1900 mètres corde à droite de la piste en sable fibré. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

PASCASHA D’OR (n°3) vient de laisser une belle impression dans la course référence et, avant le coup, il semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. En dernier lieu, ce cheval entraîné par Stéphane Wattel s’est, en effet, remarquablement comporté lors d’un événement disputé sur le parcours qui nous intéresse. Ce jour-là, il avait le désavantage de s’élancer avec un mauvais numéro de corde et il s’est rapidement retrouvé à l’arrière-garde le long du rail. Il a toutefois refait énormément de terrain dans la dernière ligne droite pour s’octroyer le second accessit. Mardi, ce rejeton de Mr Sidney et Reine Annicka a hérité d’une bien meilleure position dans les stalles de départ et son jockey, Morgan Delalande, devrait pouvoir rapidement le positionner derrière les chevaux de tête. S’il peut ensuite trouver le passage au moment opportun, ce bon finisseur devrait logiquement lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, IN THE LOPE (n°1) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de Pia Brandt vient de prouver sa forme en s’octroyant le premier accessit d’un gros handicap disputé sur l’hippodrome de Deauville. Ce jour-là, il portait déjà le top-weight et était monté par l’habile Maxime Guyon. Mardi, ce fils de s’élancera une nouvelle fois avec un bon numéro de corde et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

De mieux en mieux placé sur l’échelle des valeurs, GREEN BAY (n°11) semble être le bon tocard de ce quinté du 18 décembre.Ce protégé de Philippe Van de Poële reste certes sur deux échecs mais il a connu une interruption de carrière pendant plusieurs mois et il avait besoin de retrouver le rythme de la compétition. Après une honorable rentrée, il n’a pas démérité à sa sortie suivante terminant non loin des chevaux de tête. A la faveur de quelques progrès, ce fils de American Post et High Ville pourrait éventuellement pimenter les rapports si certains favoris des parieurs ne fournissaient pas leur meilleure valeur d’autant qu’il retrouvera un tracé qui lui avait permis d’obtenir de bons résultats l’an dernier à pareille époque.

L’outsider spéculatif

Comme le montre sa musique, INSEO (n°16) est très à l’aise sur les pistes en sable fibré. En 27 sorties sur cette surface, ce fils de King’s Best et Insan Mala compte 4 accessits et 7 victoires (soit 25% de réussite à la gagne, un chiffre intéressant). Présenté sur des distances plus courtes par le passé, il vient de prouver récemment qu’il était capable de tirer son épingle du jeu sur 1900 mètres. Mardi, ce compagnon de box de notre préféré s’élancera avec un numéro de corde correct et il aura l’avantage de porter le bottom-weight (54,5 kilos). De plus, il sera associé à Grégory Benoist, un jockey qui connaît une belle réussite dans les gros handicaps. Il aura donc quelques atouts dans son jeu et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Sainte-Mère-Eglise à l’issue d’un parcours sans encombres. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

GOLDEN RAJSA (n°7) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances assez souvent. Dernièrement, cette pensionnaire de l’écurie de Pauline Menges Antoine a prouvé qu’elle était proche d’un succès à ce niveau de la compétition. De nouveau associée à Christophe Soumillon et bien placée dans les stalles de départ, elle mérite évidemment qu’on lui accorde un très large crédit. SAINT POIS (n°9) vient d’afficher un net regain de forme en prenant la troisième place d’une course pmu qui se courait sur ce parcours. Vu sa situation avantageuse au poids, il semble en mesure de confirmer. On s’en méfiera donc quelque peu. RUBENS (n°4) et VEAKALTO (n°13) ont largement fait leurs preuves dans les gros handicaps mais ils n’ont pas été gâtés par le tirage au sort des places à la corde étant contraint de s’élancer tout en dehors de la piste. Ces deux élèves de Vaclav Luka devront donc compter sur un rythme sélectif pour espérer revenir de l’arrière-garde. Il aurait toutefois été hasardeux de ne pas les inclure dans un prono vu leur palmarès. On aurait pu en citer d’autres car ils sont nombreux à pouvoir s’emparer d’une quatrième ou cinquième place.

La dernière minute

DANCE WITH STARS (n°12) détient une première chance pour les accessits mais elle aurait certainement préféré un meilleur numéro de corde. Dans ces conditions, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 18/12/2018 : 3 – 1 – 11 – 16 – 7 – 9 – 4 – 13

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Maxime Guyon (n°1) : 41% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°7) : 40% de réussite
  • Grégory Benoist (n°16) : 39% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°14) : 39% de réussite
  • Tony Piccone (n°2) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Pia Brandt (n°1) : 57% de réussite
  • Pauline Menges Antoine (n°7) : 56% de réussite
  • Paolo Aragoni (n°10) : 50% de réussite
  • Stéphane Wattel (n°16, n°8, n°3) : 45% de réussite
  • Jean-Philippe Sauvage (n°9) : 30% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Green Bay (n°11) : -1,5 kilo
  • Royal Vati (n°6) : -1 kilo
  • Veakalto (n°13) : -0,5 kilo
  • Majura (n°14) : +3,5 kilos

Les conditions de course

Gros handicap (référence +19) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er juin 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 16 partants. Piste en sable fibré. Distance à parcourir : 1900 mètres corde à droite. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Pia Brandt : Depuis sa dernière sortie dans un gros handicap à Deauville, In The Lope (n°1) est resté en très bonne condition physique à l’entraînement. Malgré son top-weight, mon pensionnaire n’a plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition et, logiquement, j’en attends le meilleur résultat possible dans ce quinté du 18 décembre. Seules de mauvaises circonstances de course pourraient l’empêcher de jouer les premiers rôles à l’arrivée. Avant le coup, tous les feux sont au vert.

Jerry Planque : La dernière fois, son jockey, Tony Piccone, était déçu du parcours. Par contre, Meandro (n°2) a bien tourné corde à droite, ce qui est intéressant. À ce poids-là, ça devient compliqué pour lui de tirer son épingle du jeu. Au moindre petit écart, on perd du terrain et, quand on n’est pas déclassé, c’est difficile. Le cheval est très bien au travail. Avec sa dure pénalisation infligée par le handicapeur, je serai ravi qu’il finisse cinquième de ce tiercé.

Stéphane Wattel : À chaque fois, Pascasha d’Or (n°3) doit porter pas mal de poids mais il s’acquitte bien de sa tâche. J’espère le retrouver dans les mêmes conditions pour ce gros handicap. Comme il est rentré très tard cette année, il a l’avantage d’avoir conservé pas mal de fraîcheur en cette fin de saison. Je vous conseille de lui accorder un large crédit. Depuis qu’il a été pénalisé au poids par le handicapeur suite à sa victoire dans un quinté+, la tâche de Galdan (n°8) est nettement plus compliquée. On le reverra l’année prochaine dans des situations au poids peut-être plus favorables. On tente notre chance mais sa tâche s’annonce délicate. En dernier lieu, Inséo (n°16) a un petit peu déçu les parieurs car c’était un chaud favori. Maintenant, c’est un cheval d’âge qui est plus ou moins courageux selon le déroulement des courses. Il a manqué d’un petit peu de gnac au moment du démarrage la dernière fois. Je suis très content d’être au départ de ce gros handicap car, quelle que soit la course, sa place me semble à l’arrivée. Alors autant que ce soit dans cet événement avec le bottom-weight.

Vaclav Luka : Dernièrement, Rubens (n°4) a encore fourni un bon effort final dans la ligne droite. À l’instar de son compagnon d’entraînement, il a besoin d’un parcours sur mesure pour bien faire à ce niveau de compétition. Le cheval est en bonne forme le matin à l’entraînement. Comme d’habitude, je pense qu’il a une meilleure chance que son compagnon de box, Veakalto (n°13). En dernier lieu, ce dernier s’est retrouvé loin des chevaux de tête durant le parcours et il a ensuite joué de malchance dans la phase finale. Il a néanmoins bien terminé son parcours. Il faut désormais un déroulement de course au millimètre pour qu’il parvienne à faire l’arrivée dans les gros handicaps. Il affiche néanmoins un bon degré de forme lors des séances d’entraînement. Je lui préfère mon autre partant mais il devrait également bien se défendre dans ce prix de Sainte-Mère-Eglise s’il bénéficie d’un bon parcours.

Pauline Prod’homme : En dernier lieu, Allez Henri (n°5) a été méritant car il avait vu sa valeur handicap revue à la hausse suite à son succès dans un événement. De plus, il avait hérité d’un numéro en dehors dans les stalles. Sur sa lancée, j’espère une confirmation de sa part à l’occasion de ce quinté du 18 décembre. Le cheval est resté très bien le matin à l’entraînement et il devrait de nouveau logiquement faire sa course.

Capucine Nicot : Lors d’une récente course pmu, Royal Vati (n°6) évoluait pour la première sortie sous mon entraînement. Ce jour-là, il n’a jamais donné d’espoirs aux turfistes qui avaient misé sur ses chances mais il courait sur une distance plus longue et il s’est montré trop allant pour pouvoir finir correctement. Cette fois, il revient sur une distance plus en rapport avec ses aptitudes et, jugé sur ce qu’il a fait de mieux, on en attend une complète réhabilitation. Cependant, mon seul doute reste à savoir s’il est capable de participer à l’arrivée d’un tiercé à ce poids. J’espère qu’il nous fera plaisir.

Pauline Menges Antoine : Golden Rajsa (n°7) a réalisé une très belle saison, faisant preuve de régularité dans ses résultats. Il a même réussi à gagner un quinté+ sur l’hippodrome de Compiègne. Malgré la pénalisation encourue, elle continue d’être à l’arrivée depuis cette victoire. C’est une jument très plaisante. Elle est toujours en bonne forme, voilà pourquoi on l’aligne au départ de ce gros handicap. Sachez que ce sera probablement sa dernière sortie de l’année avant de bénéficier d’un break.

Jean-Philippe Sauvage : Baissé au poids et de catégorie, Saint Pois (n°9) vient de remontrer le bout de son nez en terminant à la troisième place d’une course pmu. Il faut savoir qu’il a été malade en cours de saison et ce fût long pour reprendre le fil des bonnes performances. Jugé sur ce qu’il vient de faire, je l’estime capable de figurer à l’arrivée de ce prix de Sainte-Mère-Eglise d’autant que sa forme semble bonne à l’entraînement mais on a toujours un petit doute après cette maladie. J’en attends une confirmation ce mardi.

Paolo Aragoni : Bharuch (n°10) est resté en très bonne condition depuis sa dernière tentative. Il a été vu une fois sur la piste en sable fibré à Cagnes-sur-Mer et il avait mal couru ce jour-là mais il était peut-être un peu fatigué. Il s’entraîne sur du sable le matin à La Teste, mais pas sur une fibrée. Ainsi, on ne connaît pas son aptitude mais je ne suis pas inquiet car je pense qu’il peut le faire, lui qui est à l’aise sur tous les terrains.

Philippe Van de Poële : Green Bay (n°11) court correctement dernièrement. Au fil de ses échecs, son poids a été revu à la baisse et il bénéficie désormais d’une situation sur l’échelle des valeurs qui lui avait permis d’enlever son dernier succès. À l’issue d’un bon parcours, mon protégé a le droit de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 18 décembre. Selon moi, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Eric Libaud : Dance With Stars (n°12) est un cheval très régulier dans ses résultats qui n’a plus à faire ses preuves dans les gros handicaps. En termes de condition physique, mon cheval est au moins aussi bien qu’avant sa dernière course voire même un peu mieux. On a tiré un numéro de corde à l’extérieur mais on va composer avec. C’est un peu moins grave de tirer le 15 dans les stalles dans un tiercé comme celui-ci que dans le prix de l’Arc de Triomphe. Il faut parfois savoir relativiser.

Alain Bonin : Majura (n°14) a été pénalisée au poids sur à ses deux victoires consécutives dans des courses pmu et il est logique que de se retrouver au départ du quinté+. Je la crois capable de tirer son épingle du jeu même s’il est vrai que les choses se compliquent sérieusement. Mon élève traverse actuellement une belle période de forme et elle pourrait réaliser une belle performance dans cet événement. Avant le coup, une place me ravirait.

Yoann Barille : Senepark (n°15) a réalisé une belle saison. On arrive en fin d’année et ce prix de Sainte-Mère-Eglise sera sa dernière course de la saison avant de profiter d’un break bien mérité. Avant le coup, sa tâche ne me semble pas facile.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette137101491216
Turfomania.fr311171016412
Equidia131671411912
Geny Courses73151614412
Canalturf.com1735169124
Zeturf.fr1716354912
Radio Balances16137411145
Bilto13791216510
RTL1375841311
Tierce Mag.1716345129

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 18 décembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Les consultants : Philippe Thévenon et Sébastien Longubardo.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Deauville. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°2 – Course pmu n°5 (Prix de Fos-sur-Mer) – Départ prévu aux alentours de 14h35 – Trot attelé – Femelles – Allocations totales : 55000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Grande piste – Mâchefer – 14 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 5 ans ayant gagné au moins 45000 € mais pas 135000 € au cours de leur carrière. Sont seules admises à participer à cette épreuve les juments n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, gagné une épreuve de Groupe II ou terminé à l’une des trois premières places d’une épreuve de Groupe I et ce, dans la discipline du trot attelé. Deux réunions pmu réservées aux trotteurs seront à l’affiche ce mardi. Une se déroulera sur la piste d’Amiens et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. C’est sur ce dernier que produira DONOSTIA DE LOU (n°9), le cheval du jour de FT. Cette représentante de la casaque de Christian Germain disputera la cinquième épreuve du programme, une course pmu réservée aux seules femelles. Elle y affrontera des juments qu’elle a l’habitude d’affronter et, avant le coup, sa chance théorique est de premier ordre. En dernier lieu, elle s’octroyait une probante troisième place mais elle fût plus prise de vitesse que réellement battue. Sa forme actuelle est donc sûre et son aptitude au parcours est largement avérée. Bien entendu, cette pensionnaire de l’écurie d’Anthony Dollion devra encore composer avec la Bazire de service, Dastavia de Guez, laquelle reste sur 3 victoires consécutives dont deux à Vincennes mais, si le rythme de la course est suffisamment sélectif, elle semble en mesure de renouer avec la victoire. On suivra donc sa prestation avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également