Prix Céréaliste - course pmu du 1er novembre 2018
/ / Pronostic quinté du 1er novembre 2018 – Prix Céréaliste

Pronostic quinté du 1er novembre 2018 – Prix Céréaliste

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 1er novembre aura comme support le prix Céréaliste, un gros handicap (référence +8) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Compiègne. Cette course d’obstacles dotée de 95000 € d’allocations a réuni seulement 13 partants âgés de 5 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 3600 mètres corde à gauche de la piste de haies. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, GARASIL (n°6) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce protégé de François Nicolle vient de bien se comporter à deux reprises dans des gros handicaps analogues. Voilà près de deux mois, il avait, en effet, bien tenu sa partie le jour de sa rentre terminant à la deuxième place derrière Utah de Roche, une de ses compagnes d’écurie. Il avait ensuite confirmé en obtenant le même classement dans un gros handicap disputé sur cette piste de Compiègne n’étant devancé que par le protégé d’Antoine Lamotte d’Argy. Nullement dérangé par l’assouplissement des pistes, ce fils de Blue Bresil devrait logiquement lutter pour la victoire ce jeudi. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Lauréat de ses deux dernières tentatives sur les haies, PRAGELOR (n°8) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce rejeton d’Al Namix avait, en effet, gagné une deuxième épreuve de handicap divisé à Auteuil avant de s’imposer de bout en bout malgré les 3 kilos de pénalités infligés par le handicapeur. De nouveau pénalisé au poids, il va désormais devoir prouver qu’il est encore compétitif. Toutefois, vu le style de ses succès, il ne devrait avoir aucun mal à s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Très à l’aise en terrain lourd, LE MANS (n°4) semble être le bon tocard de ce quinté du 1er novembre. Ce protégé de David Windrif reste sur des sorties en demi-teinte mais il évoluait sur des pistes trop fermes pour ses aptitudes. Il ne faut donc pas le condamner sur ces échecs relatifs. Muni d’oeillères australiennes, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Comme le prouve sa victoire dans un gros handicap durant le dernier meeting d’obstacles de l’hippodrome de Pau, DEFI D’OUDAIRIES (n°3) n’a plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition. Suite à ce brillant succès où il devançait notamment Garasil, ce cheval entraîné par Anne-Sophie Pacault avait été dirigé sur le steeple-chase. Il avait bien tenu sa partie dans cette discipline s’octroyant deux accessits sur cette piste de Compiègne. Mis au repos au cours du printemps, il vient d’effectuer sa réapparition publique en plat terminant cinquième d’une course pmu en province. A la faveur de quelques progrès, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Céréaliste. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

FUTBOLISTO (n°10) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. Associé à Jacques Ricou et nullement dérangé par l’assouplissement des pistes, ce pensionnaire de l’écurie de Mickaël Seror devrait logiquement participer à l’arrivée de cet événement. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. L’an dernier, DROIT DIVIN (1) avait franchi le poteau d’arrivée en tête à deux reprises sur ce champ de courses. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Mis au repos après ces deux brillants succès, cet élève de Nicolas de Lageneste vient d’effectuer une rentrée victorieuse dans une modeste course pmu après un an d’absence et il devrait avoir progressé sur cette tentative. Il portera certes le top-weight dans ce gros handicap mais ses limites sont inconnues et il conviendra de s’en méfier particulièrement. Bien placée en bas de tableau, LONG BREEZE (n°12) mérite une note de méfiance. Enfin, on s’intéressera à la candidature de DINDIN (n°11), un cheval entraîné par Adrien Lacombe qui s’était imposé à Auteuil en terrain lourd durant le printemps. Jugé sur cette victoire, il a largement sa place dans ce prono.

La dernière minute

YELLOW FIELD (n°11) est un cheval estimé et, ce jeudi, il s’élancera avec la confiance de son entourage. Il n’a toutefois encore jamais montré qu’il était capable de gagner un gros handicap de ce genre. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 01/11/2018 : 6 – 8 – 4 – 3 – 10 – 1 – 12 – 11

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Benjamin Berenguer (n°8) : 100% de réussite
  • Jacques Ricou (n°10) : 68% de réussite
  • Ervan Chazelle (n°12) : 50% de réussite
  • Johnny Charron (n°1) : 50% de réussite
  • Gaëtan Masure (n°6) : 47% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Christian Scandella (n°12) : 66% de réussite
  • Mickaël Seror (n°10) : 55% de réussite
  • François Nicolle (n°6) : 50% de réussite
  • Adrien Lacombe (n°11, n°7) : 50% de réussite
  • Anne-Sophie Pacault (n°3) : 50% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Pragelor (n°8) : +4 kilos
  • Défi d’Oudairies (n°3) : -0,5 kilo
  • Guyonne (n°9) : -1 kilo
  • Yellow Field (n°11) : -1 kilo
  • Djamena (n°13) : -1 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Droit Divin (n°1) courra ce jeudi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +8) réservé à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 13 partants. Distance à parcourir : 3600 mètres. Haies. Corde à gauche. Etat du terrain : souple. Allocations totales : 95000 € (Vainqueur : 42750 €, 1er accessit : 20900 €, 2ème accessit : 12350 €, 4ème place : 8550 €, 5ème place : 4750 €, 6ème place : 3325 €, 7ème place : 2375 €).

Les interviews des entraîneurs

Nicolas de Lageneste : En dernier lieu, Droit Divin (n°1) a eu la classe suffisante pour s’imposer en portant le top-weight. Il a très bien encaissé ses efforts. Il aura, de nouveau, beaucoup de poids à porter dans ce quinté du 1er novembre et sa tâche sera certainement plus compliquée. Je n’ai cependant plus le choix des engagements. Il faut voir s’il est capable de se mettre en évidence.

Gabriel Leenders : Drôle d’Idée (n°2) revient dans sa catégorie tout en étant prise au maximum de sa valeur. A chaque fois qu’elle court en dehors de l’hippodrome d’Auteuil, ça lui fait du bien. Ce tiercé sera peut-être l’une des dernières courses de sa carrière mais elle est toujours au top de sa forme. Elle donne sa pleine mesure uniquement lorsque le terrain léger.

Anne-Sophie Pacault : Jeudi, Défi d’Oudairies (n°3) effectuera son retour en haies dans ce gros handicap uniquement réservé aux chevaux âgés de 5 ans. Mon cheval ne courra pas dans sa spécialité de prédilection. Par la suite, j’espère pouvoir lui trouver des courses pmu sur le steeple chase. Il vient de faire sa rentrée en plat et a l’air d’être en bonne condition physique avant de dispiuter ce quinté+. Il faut voir s’il est capable de tirer son épingle du jeu.

David Windrif : Lors de sa dernière sortie, Le Mans (n°4) a surtout trouvé une piste qui n’était pas assez souple pour ses réelles aptitudes. Je lui remets les œillères australiennes à l’occasion de ce gros handicap qui se courra sur l’hippodrome de la Butte Mortemart. Si le terrain est suffisamment lourd, mon élève devrait participer activement à l’arrivée de ce prix Céréaliste. Personnellement, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Arnaud Chaillé-Chaillé : Beauté Promise (n°5) n’est plus à son affaire sur les gros obstacles. Ma jument va bénéficier d’un bel engagement dans ce quinté du 1er novembre car il n’y aura que des chevaux âgés de 5 ans. Au vu de sa précédente prestation sur les haies d’Auteuil, elle semble parfaitement capable de terminer dans la combinaison gagnante.

François Nicolle : En dernier lieu, Garasil (n°6) s’est octroyé le premier accessit d’un tiercé qui se courait sur cette même piste de Compiègne. Ce jour-là, il m’avait toutefois paru un peu défraîchi. Je lui ai laissé plus de temps pour récupérer de ses efforts. Avant le coup, mon cheval semble avoir beaucoup d’atouts dans son jeu. Tous les feux sont au vert.

Adrien Lacombe : Lors de sa dernière tentative sur l’hippodrome de Bordeaux le Bouscat, Dindin (n°7) a fait une grosse faute à la dernière haie, ce qui a cassé son action. En plus, il portait 72 kilos alors qu’il n’est pas du tout fait pour porter le poids. Il est mieux en terrain très souple voire collant ou lourd. C’est un cheval qui se montre régulier dans ses résultats et, à mon avis, il a le droit de s’emparer d’une allocation dans ce quinté+.

Chloé Hue : Voilà plus d’une semaine, Pragelor (n°8) a été déclaré non partant car il était malade. Le cheval a été soigné et il affiche un bon degré de forme lors des séances d’entraînement. Il a déjà gagné un gros handicap sur la piste de Compiègne. Jeudi, il évoluera dans sa catégorie. Il a toujours été doué sur l’obstacle. On ne connaît pas ses limites. Il a un moral d’acier. C’était plus un cheval de bon terrain par le passé. On va voir.

François-Marie Cottin : Guyonne (n°9) reste sur des sorties en demi-teinte. Après une rentrée en steeple-chase, ma jument n’a pu s’illustrer lors de ses deux sorties suivantes sur les haies. Le premier coup, son jockey l’a montée de façon un peu trop offensive et dernièrement, elle a été décevante ne donnant jamais d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Je suis dans le doute avant de participer à ce prix Céréaliste.

Mickaël Seror : Futbolisto (n°10) reste sur plusieurs bonnes prestations à ce niveau de la compétition. Depuis sa plus récente sortie, je lui ai redonné de la fraîcheur afin qu’il soit en bonne condition physique pour ce quinté du 1er novembre. Il va découvrir le tracé de l’hippodrome de Compiègne, ce qui représente évidemment une inconnue. Maintenant, si le terrain est suffisamment lourd, cela ne m’inquiète pas.

Adrien Lacombe : Yellow Field (n°11) a été non partant à Nantes avec beaucoup de remords. Ce jour-là, la piste était fausse. Il ne courait pas mal lors de sa seule sortie à Compiègne terminant à la huitième place d’un tiercé. Jeudi, il sera monté parmi les chevaux de tête. Je suis confiant même si mon pensionnaire pourrait manquer d’expérience à ce niveau de la compétition. Sachez qu’un terrain lourd jouerait en sa faveur.

Christian Scandella : Long Breeze (n°12) a effectué une bonne rentrée. Mon protégé n’a pas eu une course dure ce jour-là. Ce n’est pas la même opposition cette fois-ci mais on table sur son aptitude au terrain lourd et sur sa fraîcheur pour obtenir un bon résultat dans ce quinté+. À mon sens, il est pris à sa juste valeur par le handicapeur. En outre, il a déjà gagné une coure pmu sur cette piste.

François-Marie Cottin : Djamena (n°13) est sur la montante à l’heure actuelle. Ma jument progresse au fil des sorties. J’ai toutefois hésité à l’aligner au départ de ce prix Céréaliste car elle avait d’autres engagements à son programme. De plus, je la pense peut-être meilleure en steeple-chase qu’en haies.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette6847101115
Turfomania.fr11683121104
Equidia641011211713
Geny Courses611084527
Canalturf.com684512107
Zeturf.fr10682457
Radio Balances6810117123
Bilto6810712511
RTL106872314
Tierce Mag.6101825712

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 1er novembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome du Putois à Compiègne. Les consultants : Yann Daigneau et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE LAVAL – Réunion premium n°3 – Course pmu n°6 (Prix André-Louis Dreux) – Départ prévu aux alentours de 14h50 – Trot attelé – Allocations totales : 20000 € – Le Trot – Open des Régions – Anjou-Maine – Course qualificative – Distance à parcourir : 2875 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés 5 ans n’ayant pas gagné 72000 € au cours de leur carrière : Avec seulement 19 courses au compteur, DOMINO DREAM (n°2) n’a que peu couru pour un trotteur âgé de 5 ans et il dot certainement avoir un important retard de gains à combler. En début de carrière, ce fils de Blue Dream et Hasiocana avait donné de sérieux espoirs à son entourage en s’imposant à 3 reprises en province. Il avait ensuite effectué de bons débuts sur l’hippodrome de Vincennes terminant troisième d’une course pmu. Ce jour-là, il trottait 1’13’6 sur les 2700 mètres de la grande piste, un excellent chrono, et il rivalisait avec des chevaux de la trempe de Dark Mencourt, Dino du Riler et Discovry Dry. Autant de chevaux qui sont ensuite montés de catégorie avec bonheur. Ce représentant de la casaque de écurie de Rougemont avait ensuite pris part au meeting d’hiver de Vincennes sans parvenir à tirer son épingle du jeu. Mis au repos après ces sorties en demi-teinte, il n’est revenu à la compétition que l’été dernier. Après deux sages courses de rentrée, il s’imposait avec David Thomain avant de doubler la mise en compagnie de Franck Nivard montrant qu’il avait désormais retrouvé la bonne carburation. En dernier, il tentait la passe de trois sur l’hippodrome d’Enghien Soisy mais il n’évoluait pas sur son parcours de prédilection et fût disqualifié pour allures irrégulières alors qu’il terminait bien juste derrière les chevaux de tête. Jeudi, cet élève de Loïc Peschet va retrouver un parcours de tenue plus en rapport avec ses capacités et il affrontera un lot dans ses cordes. Dès lors, il devrait logiquement se rappeler au bon souvenir des parieurs. On suivra donc sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également