Prix Annie Hutton - course pmu du 2 février 2018
/ / Pronostic quinté du 2 février 2018 – Prix Annie Hutton

Pronostic quinté du 2 février 2018 – Prix Annie Hutton

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 2 février aura comme support le prix Annie Hutton, un gros handicap (référence +06 +08) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Pau. Cette course d’obstacles dotée de 105 000 € d’allocations a réuni 16 partants qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 4000 mètres corde à droite de la piste de steeple-chase. A l’occasion de cette compétition, le PMU mettra en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la remporter, les parieurs devront avoir le Numéro Plus et le quinté+ dans l’ordre sur leur ticket.

Le favori du pronostic

Récent lauréat à ce niveau de la compétition, ARGENTIER (2) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Après une sortie malheureuse sur cette piste de Pau, ce pensionnaire de l’écurie d’Eric Leray avait remis les pendules à l’heure à sa sortie suivante en remportant la course référence. Ce jour-là, il devançait facilement bon nombre de chevaux qu’il va retrouver ce vendredi. Il a certes été pénalisé de 4 kilos par le handicapeur pour ce facile succès mais, vu la manière avec laquelle il s’est imposé ce jour-là, ce fils d’High Rock ne surprendrait personne en doublant la mise. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très régulier dans ses résultats, SPEED FIRE (1) constitue une base solide dans ce quinté+. En dernier lieu, cet élève de Jean-Pierre Daireaux a été bien battu par le protégé d’Eric Leray mais il s’est montré courageux tout au long de la dernière ligne droite pour préserver l’accessit d’honneur. Auparavant, il avait bien tenu sa partie à l’occasion de courses à conditions disputées sur ce champ de courses (1 victoire et 1 quatrième place). Ce vendredi, il va retrouver son principal rival avec un net avantage a poids mais il n’est ps certain qu’il puisse prendre sa revanche. Il devrait néanmoins s’octroyer l’une des cinq premières places s’il a bien récupéré de ses efforts. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Avant le coup, CAPUCINE DU CHENET (9) semble être le bon tocard de ce quinté du 2 février. Cette jument entraînée par Isabelle Gallorini a quelques titres à faire valoir ayant déjà fait l’arrivée de gros handicaps similaires par le passé. En dernier lieu, elle a joué de malchance chutant en tout début de parcours alors qu’elle semblait capable de jouer les trouble-fête. Il est vrai, qu’auparavant, elle avait obtenu plusieurs bons résultats dans les deux disciplines dominant notamment un certain Punch Nantais lors d’une épreuve disputée sur les haies de l’hippodrome de Compiègne. Jugée sur cette ligne en béton, cette fille d’Irish Wells détient vraiment une belle chance face à une telle opposition. Avant le coup, n la verra donc comme une concurrente capable de s’emparer d’une place à belle cote.

L’outsider

Après un début de carrière outre-manche, WEALTH DES MOTTES (10) a rejoint les boxes de François Nicolle à l’automne dernier afin de poursuivre sa carrière sur le sol français. D’entrée de jeu, il s’emparait d’une bonne troisième place lors d’une épreuve disputée sur les haies du petit port à Nantes. Ce fils de Silver Frost s’imposait ensuite de peu en steeple-chase sur cet hippodrome du Pont-Long avant de confirmer à sa sortie suivante toujours sur ce même champ de courses. Ce jour-là, il n’était battu que par Hurkhan, un très bon cheval ayant participé à de nombreuses épreuves de groupe sur la Butte Mortemart. Très à l’aise en terrain lourd, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Annie Hutton.

Les autres chevaux à jouer

Dernièrement, BAGDAD CAFE (4) est tombé alors qu’il galopait librement derrière les chevaux de tête. A l’issue d’un parcours sans encombres, ce cheval entraîné par Anne-Sophie Pacault semble en mesure de se réhabiliter. Voilà deux semaines, GO FOR HOUELLE (7) a devancé SIR NONANTAIS (8) à l’occasion du prix Auguste de Castelbajac, un gros handicap qui peut servir de course référence. Ce jour-là, ces deux pensionnaires de l’écurie d’Arnaud Chaillé-Chaillé étaient séparés de cinq longueurs au passage du poteau d’arrivée. A priori, le deuxième nommé aura donc bien du mal à prendre sa revanche son compagnon d’entraînement. On ne le condamnera donc pas sur ce faux-pas. Dernièrement, COOL DE TOUZAINE (11) a montré ses limites ne pouvant faire mieux que cinquième. Difficile toutefois de ne pas l’inclure das ce prono vu sa grande régularité.

La dernière minute

Lors de sa plus récente tentative, LONDON WHALE (6) n’a pas apprécié l’état du terrain d’après son jockey, Thomas Beaurain. Ce jour-là, il n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs alors qu’il figurait parmi les favoris. Il vaut sûrement mieux que cela et, si la piste venait à s’assécher un peu, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 02/02/2018 : 2 – 1 – 9 – 10 – 4 – 7 – 8 – 11

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Argentier (2) : + 4 kilos
  • Baby Boy (3) : + 3 kilos
  • Diabolo Forez (14) : + 2 kilos
  • Kathoa (15) : – 1 kilo

Les conditions de course

Pour tous chevaux de 5 ans et au dessus, ayant couru depuis le 1er septembre 2016 inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu ayant servi de support à des paris hippiques enregistrés sur le plan national, soit ayant reçu une allocation de 7500 euros, soit été classés dans les trois premiers à l’arrivée d’un prix (à réclamer excepté) disputé sur un hippodrome de première catégorie. Allocations totales : 105000 € (Vainqueur : 47250 €, 2ème : 23100 €, 3ème : 13650 €, 4ème : 9450 €, 5ème : 5250 €, 6ème : 3675 €, 7ème : 2625 €).

Les interviews des entraîneurs

Bertrand Lestrade (son jockey) : Speed Fire (1) va encore devoir porter le top-weight mais il retrouvera son adversaire direct avec quatre kilos d’avantage. On arrive déjà à la fin de ce meeting d’obstacles mais mon partenaire est toujours aussi bien le matin à l’entraînement. C’est un cheval qui est capable de se sortir des terrains pénibles sans en être toutefois un véritable adepte. Il est toujours très performant sur cet hippodrome de Pau. A mon avis, il est tout à fait capable de faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté du 2 février.

Eric Leray : Argentier (2) a bien récupéré des efforts consentis lors de son récent succès dans un gros handicap disputé sur ce tracé. Mon pensionnaire apprécie particulièrement le profil de ce champ de courses. Il a certes été pénalisé de 4 kilos par le handicapeur mais porte bien le poids. Sachez également qu’il apprécie le terrain lourd. Avant le coup, je pense qu’il est capable de participer à l’arrivée de ce tiercé.

William Menuet : Lors d’une récente course pmu disputée sur cette piste paloise, Baby Boy (3) a été monté en queue de peloton car il n’avait pas une première chance à défendre. Ce jour-là, mon élève n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs ayant refusé de se livrer. Il est nettement meilleur en galopant aux avant-postes. Depuis cet échec, il affiche un bon degré de forme à l’entraînement étant resté frais et gai. J’estime qu’il a le droit d’obtenir un très bon résultat dans ce quinté+. On se déplace donc avec des ambitions justifiées.

Anne-Sophie Pacault : Bagdad Café (4) a rejoint mon écurie après sa dernière tentative à ce niveau de la compétition. Il vient de tomber en franchissant le gros open-ditch alors qu’il se rapprochait des chevaux de tête. Je pense qu’il aurait obtenu un bon classement sans cette malheureuse chute. C’est un spécialiste du parcours. Je compte le voir réaliser une bonne performance. Il peut s’octroyer un accessit dans ce prix Annie Hutton.

Hector de Lageneste : Zeaudiak (5) avait gagné sur ce tracé voilà un an. Sa saison précédente a été un peu compliquée mais je le juge désormais compétitif au niveau des gros handicaps. Il peut avoir des prétentions. Avant le coup, j’espère le voir prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 2 février.

Guy Cherel : D’après son jockey, Thomas Beaurain, London Whale (6) n’a pas apprécié le terrain très particulier lors de sa plus récente tentative. J’espère que la piste lui plaira mieux ce vendredi. Sa sortie précédente était pourtant bonne. Ce jour-là, il finissant alors à la deuxième place d’une course pmu disputée sur ce parcours des 4000 mètres de la piste des steeple-chase. Mon cheval est en pleine possession de ses moyens. Il est en mesure de faire partie de la combinaison gagnante de ce tiercé.

Arnaud Chaillé-Chaillé : En dernier lieu, Go For de Houelle (7) était au départ de son premier handicap. A mon avis, il aura du mal à prendre sa revanche sur les deux premiers. Il devrait toutefois trouver le terrain pénible qu’il apprécie et se présentera en très belle forme au départ de cet événement. Selon moi, il peut réitérer sa dernière bonne performance. Lors de son avant-dernière sortie, Sir Nonantais (8) était tombé lors d’une épreuve à réclamer. Il s’est très bien comporté la fois d’après en finissant quatrième d’un quinté+ analogue. Il s’agit d’un sauteur complet capable d’appliquer toutes les tactiques. Il aura sûrement du mal à franchir le poteau en tête mais devrait, tout de même, bien tenir sa partie.

Isabelle Gallorini : Dernièrement, Capucine du Chênet (9) n’a pu se mettre en évidence dans un handicap similaire ayant éjecté son jockey dès les premiers mètres du parcours. Cela ne pourra pas être pire ce vendredi. Elle me paraît être en pleine possession de ses moyens le matin à l’entraînement. Personnellement, je la crois capable d’accrocher une belle allocation à l’occasion de ce prix Annie Hutton.

François Nicolle : Wealth des Mottes (10) vient d’obtenir l’accessit d’honneur derrière son compagnon d’écurie Hurkhan, un très bon cheval. Il va certes débuter à ce niveau de la compétition mais je le trouve bien placé sur l’échelle des valeurs. Sachez qu’il est assez dur à l’effort. Il est en condition physique optimale à l’entraînement. Avant le coup, je ne suis pas certain qu’il détienne une première chance théorique. Je pense toutefois qu’il a parfaitement le droit d’obtenir un bon résultat dans ce quinté du 2 février.

Jérôme-Didier Marion : Lors de son ultime sortie, Cool de Touzaine (11) s’est bien comporté en terminant au cinquième rang de la course référence. Il doit apprendre à gérer ses efforts durant le parcours. Ce jour-là, son jockey s’est efforcé de le maintenir en retrait des chevaux de tête. Il apprécie le terrain lourd. Un accessit peut lui revenir dans ce tiercé.

Isabelle Pacault : Linda’as (12) me semble plaisant à l’entraînement. Je l’estime prêt à effectuer son retour sur un hippodrome. Vendredi, mon cheval affrontera des rivaux beaucoup plus affûtés que lui. On va voir là, étant très frais, s’il est capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Il s’est déjà distingué sur le parcours qui nous intéresse. Personnellement, j’en attends une bonne prestation.

Patrice Quinton : Belamix Dor (13) s’aguerrit au fil des tentatives. Elle est sur la montante à l’heure actuelle. J’aurais préféré la voir au départ de la deuxième épreuve du handicap divisé. Ma jument a moins de métier que certains de ses rivaux du jour mais elle semble bien lacée au poids dans le bas du tableau. C’est une concurrente qui doit galoper à sa main pour donner sa pleine mesure. Elle peut s’octroyer un accessit en cas de défaillance des favoris.

Richard Chotard : Vendredi, Diabolo Forez (14) va se présenter au départ avec pas mal de fraîcheur. Je l’avais toutefois engagé dans ce prix Annie Hutton pour disputer la seconde épreuve. Mon pensionnaire va néanmoins donner son maximum en étant crédité du bottom-weight par le handicapeur.

Jacques Ortet : En dernier lieu, Kathoa (15) n’a pas pu se maintenir aux avant-postes alors que la course comptait seulement neuf partants. Mon protégé se retrouve démotivé lorsqu’il ne galope pas parmi les chevaux de tête. Précédemment, il avait fini à la troisième place d’une course pmu à Pau. L’état du terrain l’indiffère. Je ne suis pas complètement négatif à son sujet.

Nicolas Paysan : Casino des Bois (16) doit encore apprendre à courir n’ayant pas beaucoup de sorties à son actif. Sa dernière prestation sur ce champ de courses était correcte. Il ne va cependant pas affronter les mêmes chevaux et sa tâche me semble ardue en pareille société. Je l’ai engagé pensant qu’il courrait la deuxième épreuve, où il aurait eu une première chance à défendre. Il aura l’avantage d’apprécier le parcours. L’état du terrain devrait également jouer en sa faveur.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles, course de trot attelé… Quelle que soit la discipline proposée par le PMU, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia, Turfomania.fr, Canalturf.com, Geny Courses, Zeturf.fr, La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tierce Magazine (Prono Vérité).
Turfomania.fr11061378216
Equidia47621538
Geny Courses2101847129
Canalturf.com421710683
Zeturf.fr427611038
La Gazette des Courses2713861011
Bilto1018247123
RTL (Bernard Glass)127849106
Tierce Magazine (Prono Vérité)217841063

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 2 février 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu du programme.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE CAGNES SUR MER – Réunion 4 – Course n°8 – Départ prévu aux environs de 17h10 – Course européenne – Trot attelé – Allocations totales : 34000 € – Distance à parcourir : 2925 mètres – Piste en pouzzolane – 12 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus (U à B) n’ayant pas gagné 281000 € au cours de leur carrière : Lors de ses dernières sorties, BOCCACCIO (11) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. A sa décharge, cet élève de Franck Nivard évoluait sur la grande piste de Vincennes alors qu’il est meilleur sur les hippodromes avec une piste plate. On ne le condamnera donc pas sur ces sorties en demi-teinte et on le jugera plutôt sur ses tentatives précédentes dans des lots bien composés. Au cours de l’automne dernier, ce fils de Carpe Diem avait notamment remporté une course pmu sur l’hippodrome de Laval trottant 1’14’5 sur 2875 mètres, un bon chrono. Après cette victoire, il s’était octroyé la quatrième place d’un événement disputé sur l’hippodrome d’Enghien Soisy derrière Blue Story et Black Atout, deux chevaux qui auraient une première chance théorique face à une telle opposition. Vendredi, son entraîneur effectuera un long déplacement à l’occasion de ce très bel engagement au plafond des gains et il évoluera sur un parcours à son entière convenance. Dès lors, il ne fait aucun doute qu’il devrait participer à l’arrivée de cette épreuve européenne s’il bénéficie d’un déroulement de course limpide. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également