Prix du Pont de Flandres - course pmu du 21 octobre 2018

Pronostic quinté du 21 octobre 2018 – Prix du Pont de Flandres

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 21 octobre aura comme support le prix du Pont de Flandres, un gros handicap (référence +20) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 3000 mètres corde à droite de la piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000). Grâce au Boost Ordre, 1 million d’euros supplémentaire sera également alloué au rapport du quinté ordre.

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, IMAGO JASIUS (n°15) semble tout à fait capable de prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé. En dernier lieu, ce cheval entraîné par Florent Monnier s’est rappelé au bon souvenir des parieurs en s’emparant du premier accessit d’un gros handicap qui se déroulait sur l’hippodrome de Craon en Mayenne. Ce jour-là, il avait enfin hérité d’un numéro de corde favorable et il a pu appliquer sa tactique préférée, à savoir galoper rapidement aux avant-postes. Dimanche, ce fils de Spanish Moon sera de nouveau monté par Maxime Guyon, un jockey qui connaît une belle réussite dans ce type d’épreuves, et il s’élancera avec un numéro assez avantageux dans les stalles de départ. Bien placé au poids, il devrait logiquement lutter pour la victoire s’il parvient à rapidement prendre tête et corde. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

COSMIC CITY (n°13) rentre aux balances quasiment après chaque sortie et, avant le coup, elle semble constituer une base solide dans ce quinté+. Cette année, cette élève de Jean-Pierre Gauvin compte notamment 6 accessits et 1 victoire en seulement 10 sorties, soit 70% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. Toujours en forme en cette fin de saison et montée par Gabriele Congiu, un jockey qui la connaît parfaitement, cette fille d’Elusive City devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

DAGOBERT DUKE (n°8) est désormais revenu à un poids qui lui laisse toutes ses chances et, avant le coup, il semble être le bon tocard de ce quinté du 21 octobre. Suite à ses différents échecs dans les gros handicaps, ce représentant de l’entraînement de Pierre Sobry n’a cessé de dégringoler sur l’échelle des valeurs. Il a, en effet, été baissé de 2,5 kilos par le handicapeur depuis le début de l’année. Malheureusement pour son entourage, ce bon finisseur n’a vraiment pas été gâté par le tirage au sort des places à la corde. De ce fait, il va encore devoir compter sur les aléas du parcours pour obtenir un bon classement. Il pourrait néanmoins pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

DARK DESIRE (n°10) a quelques titres à faire valoir ayant déjà pris quelques petites places en pareille société. Mis au repos au printemps dernier après une chute survenue dans un gros handicap disputée sur l’hippodrome de Lyon-Parilly, il vient tout juste d’effectuer son retour en piste. Ce jour-là, il s’est contenté de suivre le rythme en queue de peloton avant de terminer à sa main sans être sollicité outre mesure par sa partenaire, Delphine Santiago. Dimanche, ce cheval régulier défendra les intérêts de John-Edward Hammond, un entraîneur qui aligne les bons résultats dans les événements cette saison (62% de réussite dans les 5 premiers et 25% de réussite à la gagne). A la faveur de quelques progrès, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Pont de Flandres. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

FORTUNE DE MER (n°9) est une bonne finisseuse mais il ne faut pas qu’elle démarre afin de préserver sa pointe de vitesse pour la dernière ligne droite. Dernièrement, elle aurait pu finir dans la bonne combinaison avec un peu plus de chance. Nanti d’un bon numéro de corde, cette fille de Soldier Of Fortune devrait logiquement lutter pour les premières places si elle ne se retrouve pas trop loin des chevaux de tête pour aborder la ligne d’arrivée. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. Au printemps dernier, VASY SAKHEE (n°6) avait gagné un gros handicap qui se courait sur ce tracé de l’hippodrome de Chantilly. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Pénalisé de 3 kilos pour ce succès, il a ensuite montré ses limites tout en s’octroyant quelques places d’honneur. Dimanche, cet élève de Yann Barberot aura sûrement du mal à s’imposer mais, avec l’aide de Théo Bachelot, il pourrait participer à l’arrivée de cet événement. LODI (n°14) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. On notera également qu’il a largement fait ses preuves dans les gros handicaps à ce poids. Ce protégé de la famille Lerner n’a toutefois jamais couru sur une distance aussi longue n’ayant, pour le moment, jamais dépassé 2400 mètres. Il n’est donc pas évident de savoir s’il possède suffisamment de tenue pour réussir sur ce type de parcours. Quoi qu’il en soit, il est est pleine possession de ses moyens actuellement et il a parfaitement sa place dans un prono. Avant le coup, on le verra simplement comme un bon coup de poker à tenter. De nouveau muni d’oeillères pleines, GONZALO (n°11) est loin de constituer une impossibilité. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

BONFIRE HEART (n°1) vient d’effectuer sa rentrée n’ayant que peu couru cette année. Ce pensionnaire de l’écurie de Romain Le Gal va donc bénéficier d’une certaine fraîcheur, un paramètre souvent important en fin de saison. Il portera toutefois le top-weight dans ce gros handicap, soit 62 kilos, et à ce poids, il a souvent montré ses limites à ce niveau de la compétition. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 21/10/2018 : 15 – 13 – 8 – 10 – 9 – 6 – 14 – 11

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°6) : 48% de réussite
  • Gabriele Congiu (n°13) : 46% de réussite
  • Maxime Guyon (n°15) : 41% de réussite
  • Alexis Badel (n°4) : 41% de réussite
  • Grégory Benoist (n°16) : 39% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • John-Edward Hammond (n°10) : 62% de réussite
  • Yann Barberot (n°6) : 43% de réussite
  • Mauricio Delcher-Sanchez (n°3) : 41% de réussite
  • Nicolas Bellanger (n°11) : 37% de réussite
  • Jean-Pierre Gauvin (n°13, n°16) : 36% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Angelo Dream (n°7) : +4 kilos
  • Dark Desire (n°10) : -0,5 kilo
  • Dagobert Duke (n°8) : -0,5 kilo
  • Impatiente (n°5) : -0,5 kilo
  • Linardo (n°4) : -0,5 kilo
  • Most Empowered (n°3) : -0,5 kilo
  • Bonfire Heart (n°1) : -0,5 kilo
  • Trawangane (n°2) : -1 kilo
  • Très Solid (n°12) : -3,5 kilos

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +20) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments âgés de 4 ans et plus ayant couru depuis le 1er avril 2018 inclus. 16 partants. Piste ronde. Etat du terrain : bon souple (Indice pénétrométrique : 3,4). Corde à droite. Distance à parcourir : 3000 mètres. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Marc-Elie Uzan (son propriétaire) : Au printemps dernier, Bonfire Heart (n°1) avait été distancé à deux reprises suite à l’utilisation d’un collyre qu’on lui administrait pour soigner son ulcère à un œil. J’ai bien aimé sa récente prestation dans une course pmu alors qu’il effectuait sa rentrée. Cette course était un tremplin en vue de ce quinté du 21 octobre, un gros handicap visé de longue date. Malgré son top-weight, on espère qu’il va réussir à tirer son épingle du jeu.

Nicolas Clément : Trawangane (n°2) a effectué une réapparition publique très satisfaisante s’octroyant la huitième place d’un gros handicap. Ma jument apprécie le profil de l’hippodrome de Chantilly mais c’est plutôt une jument de piste en sable fibré. Dimanche, on fait donc un essai sur le gazon et sur 3000 mètres. Il sera intéressant de voir si elle est capable de participer à l’arrivée d’un tiercé dans de telles conditions.

Mauricio Delcher-Sanchez : Most Empowered (n°3) préfère les pistes souples. Dimanche, ma pensionnaire n’aura pas son terrain de prédilection mais il fallait qu’elle fasse sa rentrée pour l’avoir au mieux pour la suite du programme. A mon avis, elle aura sûrement du mal à figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Gilles Barbarin : Linardo (n°4) est en pleine possession de ses moyens et le terrain sera probablement bon. Nous y allons donc tout en sachant qu’en 38 de valeur handicap, sa tâche sera certainement très compliquée. Par contre, ne tirez pas de conclusions hâtives sur le fait qu’il ne soit pas muni d’œillères pour ce prix du Pont de Flandres.

Sylvain Dehez : On rallonge le tir dimanche pour Impatiente (n°5), mais cela ne devrait pas l’empêcher d’obtenir un bon résultat dans ce quinté du 21 octobre. Je suis toutefois un peu sceptique quant à son comportement ces derniers temps. De plus, sa situation sur l’échelle des valeurs demeure peu avantageuse.

Yann Barberot : Vasy Sakhee (n°6) retrouve un tracé sur lequel elle avait gagné un gros handicap en mai dernier avec un numéro de corde très correct. Comme elle s’adapte à tous les terrains, ma jument devrait de nouveau fournir sa meilleure valeur. Quel que soit son classement à l’arrivée de ce tiercé, il s’agira de sa dernière course de l’année.

Loïc Edon : Angelo Dream (n°7) nous a fait plaisir à Craon en gagnant une course pmu. Mon cheval a été pénalisé de 4 kilos par le handicapeur pour cette brillante victoire. Comme il avait 1,5 kilo de décharge, cela revient à une pénalisation de 5,5 kilos. Lors des séances d’entraînement, il n’est pas démonstratif mais, en course, c’est un poney. Comme il met son cœur sur la piste, je pense qu’il est parfaitement capable de prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Pierre Sobry : Dagobert Duke (n°8) a été desservi par le terrain beaucoup plus souple que prévu dans le Grand Handicap de la Manche. Cette fois-ci, mon protégé aura l’avantage d’évoluer sur du bon terrain et dans un lot beaucoup moins relevé que d’habitude. Selon moi, il devrait obtenir un bon résultat dans ce prix du Pont de Flandres. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Alain Couétil : Fortune de Mer (n°9) est une jument qui n’est pas très rapide en sortant des stalles de départ. Le tracé de Chantilly qui finit en montant ne va pas la déranger bien au contraire. Ma pouliche est en excellente condition physique à l’entraînement. J’espère gagner un gros handicap avec elle un jour ou l’autre. Elle est donc parfaitement capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 21 octobre.

Antoine Sauty de Chalon : Dark Desire (n°10) a bien couru lors de sa rentrée dans un tiercé qui se courait sur l’hippodrome de ParisLongchamp. On a différé à deux reprises sa sortie suivante en raison du terrain ferme mais on ne peut pas attendre indéfiniment. L’allongement de la distance va jouer en sa faveur.

Nicolas Bellanger : A Craon, Gonzalo (n°11) a refait sa véritable valeur. On avait décidé d’être un peu plus offensif et de lui remettre les œillères ce jour-là. Dimanche, son jockey aura les ordres de le monter aux avant-postes à l’occasion de ce quinté+. Comme la dernière ligne droite finit en montant et que c’est un cheval dur à l’effort, il va être avantagé.

Mathieu Boutin : En dernier lieu, Très Solid (n°12) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances terminant seulement sixième d’un réclamer. Mon élève affiche pourtant un bel état de forme et travaille bien le matin à l’entraînement. J’espère qu’il va se rappeler au bon souvenir des parieurs à l’occasion de ce prix du Pont de Flandres. Avant le coup, on ne peut pas lui voir une première chance théorique sur ce qu’il vient de montrer en course mais je pense que vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Jean-Pierre Gauvin : Cosmic City (n°13) fait tous les terrains et s’adapte à toutes les distances. Dernièrement, il aurait gagné une course pmu s’il était mieux sorti de sa stalle de départ. Sa candidature est à prendre au sérieux, notamment sur cette longue distance qui ne va pas lui poser de problème. Top By Cocooning (n°16), son compagnon d’écurie, n’aime pas le bon terrain. Je ne l’ai pas déclaré partant dans un récent gros handicap disputé sur l’hippodrome de Maisons Laffitte en attendant la pluie. C’est vraiment dommage car la piste était bien souple ce jour-là. Mon pensionnaire est en belle condition physique à l’heure actuelle. Maintenant, afin qu’il donne sa pleine mesure, il lui faut un rythme sélectif.

Yann Lerner : Lodi (n°14) vient de fournir une bonne rentrée. Dimanche, c’est la première fois qu’il évoluera sur une distance aussi longue. Je pense qu’il sera vraiment à l’aise sur ce parcours de longue haleine. Comme il me semble pris à sa juste valeur par le handicapeur, je pense qu’il va bien courir.

Florent Monnier : Imago Jasius (n°15) vient d’aborder une telle distance et son comportement a été positif. Dimanche, la ligne droite en montant de Chantilly va jouer en sa faveur. Avant le coup, ce cheval dur qui ne lâche jamais le morceau semble détenir une bonne chance dans ce gros handicap.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette111561379108
Turfomania.fr156131198714
Equidia10296151138
Geny Courses915610213711
Canalturf.com913615111147
Zeturf.fr116157810131
Radio Balances11461085159
Bilto92136811714
RTL210116159131
Tierce Mag.113141569118

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 21 octobre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Les consultants : Philippe Thévenon et Ludovic Conio.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DU MANS – Réunion premium n°4 – Course pmu n° – Départ prévu aux alentours de – Trot attelé – Allocations totales : 50000 € – Distance à parcourir : 2100 mètres – Piste en sable – 12 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 7 ans (B) ayant gagné au moins 60000 € mais pas 166000 € : Pas grand chose de spéculatif à jouer ce dimanche avec une seule réunion premium réservée aux trotteurs sur l’hippodrome des Hunaudières. Tentons DIEGO DE CAHOT (n°11), un pensionnaire de l’écurie de Thierry Duvaldestin qui avait forte impression durant l’été en gagnant facilement deux courses pmu en province. Il avait ensuite franchi le poteau d’arrivée en tête sur l’hippodrome de Vincennes avant d’être disqualifié pour allures irrégulières après enquête des commissaires. Mis au repos suite à cette sortie malheureuse, ce représentant de la casaque de Jacques Cottel va effectuer sa rentrée à l’occasion de cette épreuve réservée aux apprentis et lads jockeys. Il y affrontera un lot à sa portée sur un tracé corde à gauche qui correspondra parfaitement à ses aptitudes et il sera déferré des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Ayant déjà bien couru sur la fraîcheur, ce fils d’Uniclove pourrait renouer avec la victoire à l’issue d’un parcours sans encombres et combler ainsi une partie de son important retard de gains. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée.

Comment jouer ce prono

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également