Prix Hygica - course pmu du 22 juin 2018
/ / Pronostic quinté du 22 juin 2018 – Prix Hygica

Pronostic quinté du 22 juin 2018 – Prix Hygica

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 22 juin aura comme support le prix Hygica, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle. Cette compétition européenne dotée de 48000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 7 à 10 ans inclus qui s’élanceront tous au même poteau de départ. Tous ces chevaux s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours sélectif des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste. A l’occasion de cette épreuve disputée en nocturne, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Meilleure que jamais à l’heure actuelle, VENUS DU ROSAY (7) semble tout à fait capable de participer activement à l’arrivée de ce tiercé. Lors de sa dernière sortie sur l’hippodrome de Vincennes, cette fille d’Halimède avait fourni un superbe effort final après avoir longtemps trotté le long de la corde en queue de peloton. Ce jour-là, cette redoutable finisseuse était drivée par l’habile Mathieu Mottier et elle courait encore pieds nus, ce qui sera encore le cas ce vendredi. On notera également qu’elle effectuait son dernier kilomètre sur le pied d’1’12 et ses derniers 500 mètres sur le pied d’1’10 et fractions, ce qui est remarquable pour cette catégorie. Elle n’aurait qu’à répéter cet excellent chrono pour lutter pour les premières places. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

BENOIT ROYAL (15) constitue une bonne base dans ce quinté+. Jusqu’à présent, ce représentant de l’entraînement de Bruno Marie n’a pas connu une grande réussite sur l’hippodrome de Vincennes. Il y compte, en effet, seulement une victoire en 15 tentatives. Il a toutefois pas mal progressé ces derniers mois enchaînant les bonnes performances en province dans des lots de bonne facture. Ce vendredi, il va bénéficier d’un bel engagement au plafond des gains et il sera déferré des 4 pieds. Voilà qui devrait logiquement lui permettre de s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleures performances, BAD JULRY (8) semble être le bon tocard de ce quinté du 22 juin. Comme son driver, Jean-Paul Gauvin, est capable du meilleur comme du pire. Lors de sa dernière tentative, ce fils de Prince Gédé a été disqualifié pour allures irrégulières mais il luttait pour les accessits au moment de sa faute dans la ligne droite. Auparavant, il avait bien gagné faisant affiché un chrono intéressant. En cas de défaillance des principaux favoris, il pourrait pimenter les rapports.

L’outsider spéculatif

BALZAC DE SOUVIGNE (11) possède une première chance théorique à défendre en pareille société et on peut même penser, qu’avec un pilote digne de ce nom à son sulky, il aurait certainement été plébiscité par les parieurs. Ce pensionnaire de l’écurie de Michel Lenoir avait bien tenu sa partie au cours du dernier meeting d’hiver de Vincennes s’octroyant notamment la quatrième place d’une épreuve disputée sur ce parcours alors qu’il avait le handicap de rendre 25 mètres. Ce jour-là, il était ferré mais trottait 1’13’6 sur le tracé des 2850 mètres de la grande piste, une réduction kilométrique qui lui confère une première chance dans cet événement d’autant qu’il sera déferré des 4 pieds cette fois-ci. Ce vendredi, il pourrait donc jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Hygica à la faveur d’un parcours limpide. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Après avoir été drivée de manière assez offensive, ANAIS D’OLAINE (17) n’a pas été ridicule lors du prix Titania, un événement disputé sur cette piste. Dans la foulée, cette élève de la famille Dessartre va bénéficier d’un bel engagement au plafond des gains et elle retrouvera François Lecanu, un driver qui a déjà gagné une course pmu en sa compagnie. On notera toutefois qu’elle ne sera toutefois pas déferrée des 4 pieds. Difficile toutefois de ne pas l’inclure dans ce prono vu la qualité de son engagement. On la verra simplement plutôt comme une concurrente capable de compléter la combinaison gagnante. VIXEL (10) a joué de malchance en dernier lieu. Ce cheval entraîné par Franck Ouvrie donne toujours le meilleur de lui-même mais il doit absolument courir caché pour obtenir un bon résultat. Ce vendredi, il pourrait prendre une quatrième ou cinquième place avec un bon déroulement de course. ANGEL D’OR (12) n’a désormais plus aucune marge avec ses gains mais il est loin de constituer une impossibilité. Associé à Eric Raffin, QUINCY FRONTLINE (6) mérite qu’on lui accorde un large crédit malgré une marge de manoeuvre inexistante. Lui aussi devra, en effet, raser les murs pour obtenir un bon cassement mais le talent de son pilote pourrait compenser. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Où en est BEL AIR (18) ?… Cet élève de Franck Boismartel va trouver une tâche à sa portée étant le trotteur le plus riche du lot mais il est dans une forme incertaine à l’heure actuelle. De plus, il ne sera déferré que des antérieurs alors qu’il est meilleur lorsqu’il court pieds nus. Dans ces conditions, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 22/06/2018 : 7 – 15 – 8 – 11 – 17 – 10 – 12 – 6

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Franck Nivard (n°4) : 54% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°9) : 45% de réussite
  • Eric Raffin (n°6) : 43% de réussite
  • Robbin Bot (n°2) : 40% de réussite
  • Dominik Locqueneux (n°3) : 34% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Olivier Tirard (n°7) : 100% de réussite
  • Benoît Vallette (n°12) : 60% de réussite
  • Franck Ouvrie (n°10) : 50% de réussite
  • Vincent Lacroix (n°6) : 41% de réussite
  • Robbin Bot (n°2) : 40% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record :

  • Bel Air (n°18) : 1’11’5
  • Picard del Ronco (n°3) : 1’11’8
  • Angel d’Or (n°12) : 1’11’9
  • Voila Ecus (n°9) : 1’12’0
  • Quincy Frontline (n°6) : 1’12’1

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Anaïs d’Olaine (n°17) : 1’13’5
  • Quincy Frontline (n°6) : 1’13’9
  • Bel Air (n°18) : 1’14’0
  • Riviera As (n°1) : 1’14’2
  • Bad Julry (n°8) : 1’14’2

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 201000 € au cours de leur carrière. Sont seules admis à participer à cette épreuve les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, à l’une des 3 premières places d’une épreuve de niveau Groupe I. Allocations totales : 48000 € (Vainqueur : 21600 €, 1er accessit : 12000 €, 2ème accessit : 6720 €, 4ème place : 3840 €, 5ème place : 2400 €, 6ème place : 960 €, 7ème place : 480 €).

Les interviews des entraîneurs

Mélanie Gibon : Riviera As (1) a eu besoin d’un break après avoir couru tout au long de l’hiver. Pour sa reprise de contact avec la compétition, ma jument n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. Dernièrement, elle a couru en amélioration fournissant un bel effort final dans la ligne droite. Elle pourrait encore manquer d’une vraie course mais je ne serais pas surprise de la voir figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 22 juin. Je lui remets les artifices cette fois-ci.

Robbin Bot : J’ai hésité à déclarer As des Jacquets (2) partant dans ce tiercé car l’épreuve était prévue sur la petite piste. C’est un trotteur qui manque de vitesse. Aussi, sur la grande, il est nettement avantagé. Il a parfaitement récupéré de ses récents efforts. Il est très dur et ne cale pas. L’engagement est plus fermé ce vendredi. Mon cheval aura toute ma confiance et il devrait lutter pour les premières places.

Mattia Monaco : En dernier lieu, Picard del Ronco (3) a donné le meilleur de lui-même mais il avait de handicap de ‘élancer au deuxième échelon, ce qui n’était pas chose aisée. Il a été une petite dizaine de jours sans travailler en raison des fortes pluies mais on a pu rattraper notre retard. Mon élève va se présenter en pleine possession de ses moyens avant de disputer ce quinté+. Il n’a certes pas été revu sur la grande piste de Vincennes depuis plus d’un an mais, en courant à l’économie le long de la corde, je pense qu’il pourrait s’octroyé un accessit.

Franck Leblanc : Ne tenez pas compte de la dernière sortie de Bahamas Quick (4) dans une récente étape du Trophée Vert. Ma pensionnaire n’était pas à l’aise sur la piste en herbe. Auparavant, elle avait pris une belle troisième place alors qu’elle avait le handicap de rendre 25 mètres. La jument est en bonne forme. Elle va bénéficier d’un engagement intéressant dans ce prix Hygica d’autant qu’il y aura peu de chevaux étrangers au départ. A mon avis, elle détient une belle chance à défendre.

Yannick Desmet : As de Muze (5) s’est montré excellent à Saint-Omer, où il avait de handicap de rendre la distance. Il a, comme souvent, très bien terminé. Depuis, il s’est légèrement monté dans un talon et s’est un peu blessé. Il a manqué de souplesse quelques jours avant que tout ne rentre dans l’ordre. Son dernier travail m’a rassuré. Il ne faut pas chercher à le démarrer trop fort et venir dans la phase finale. Il visera une petite place.

Vincent Lacroix : Lors de son avant-dernière tentative, Quincy Frontline (6) avait raté son départ. Ensuite, à Vincennes, mon protégé n’est pas très bien parti mais a bien fini pour prendre une belle cinquième place en 1’13 »7 sur les 2.850 mètres de la grande piste dans un lot mieux composé. Eric Raffin, son driver du jour, a pu se le mettre en main. Il est bien dans sa tête étant calme le matin à l’entraînement. A mon avis, il devrait faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté du 22 juin. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Olivier Tirard : Aux Andelys, Vénus du Rosay (7) est partie un peu vite à son échelon. Ce jour-là, elle n’a pas fini comme à son habitude car je pense qu’elle a eu le nez au vent trop tôt. Vendredi, ma jument sera mise dans la même configuration que lors de ses bonnes performances dans les événements. Elle affrontera toutefois les mâles, ce qui est moins évident. Avec un déroulement de course limpide, elle pourrait néanmoins participer à l’arrivée de ce tiercé. Selon moi, une place est dans ses cordes.

Jean-Paul Gauvin : Après avoir gagné une course pmu, Bad Julry (8) n’avait ensuite jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Ce jour-là, mon cheval avait été desservi par une piste détrempée. Muni de plaques aux antérieurs, il n’était pas à l’aise dans ses allures. Il va courir de façon rapprochée mais l’engagement est favorable. De plus, le profil sélectif de la grande piste jouera en sa faveur. Il reste insaisissable mais, dans cette catégorie, il semble capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Martial Gilard : Le jour de sa rentrée, Voila Ecus (9) avait terminé à la quatrième place. Il faut dire qu’il se plaît sur les pistes en herbe. La fois suivante, il avait un peu moins de gaz. Vendredi, il n’est pas mal engagé. Personnellement, je le préfère sur la petite piste de Vincennes. Comme à son habitude, il courra pieds nus. Avant le coup, je pense qu’il aura du mal à prendre une part active à l’arrivée de ce prix Hygica.

Franck Ouvrie : Lors de sa dernière sortie, Vixel (10) a été enfermé le long de la corde durant la majorité du parcours et il n’a pu pleinement s’exprimer dans la ligne droite. C’est peut-être un mal pour un bien. Cette fois-ci, il retrouve une opposition un peu moins relevée et physiquement, il est au top. J’en attends donc une belle performance dans cet événement. Il lui faut toutefois la bonne course pour obtenir un bon classement mais il pourrait accrocher une place sur le podium avec un parcours limpide.

Michel Lenoir : Dernièrement, Balzac de Souvigné (11) était ferré lourd. Cette tentative au trot attelé avait pour objectif de peaufiner sa condition physique pour ce quinté du 22 juin. Ses prestations précédentes dans des courses pmu étaient plutôt bonnes. Bien entendu, il sera déferré des quatre pieds. La grande piste va jouer en sa faveur. Sans incident, il devrait figurer dans la combinaison gagnante. Tous les feux sont au vert.

Benoît Vallette : Angel d’Or (12) s’est retrouvé assez loin des chevaux de tête et revenir n’était pas évident. J’avais aussi levé le pied à l’entraînement en lui redonnant de la fraîcheur et pour l’alléger dans sa ferrure. Ce n’était pas forcément l’idéal. Je vais le remettre comme avant. Je lui ai un peu mis la pression au boulot. Son driver aura les ordres de le courir complètement battu jusqu’à l’entrée de la ligne d’arrivée. C’est ainsi qu’il donne sa pleine mesure. Dans ce tiercé, on visera un accessit.

Guillaume Moinon : Dernièrement, Uguitano (13) n’a pas bénéficié d’un déroulement de course favorable étant contraint aux extérieurs. Il s’attaque à plus forte partie vendredi mais il a 10 ans et n’a désormais pas le choix des engagements. Il est en bonne forme le matin à l’entraînement avant de prendre part à ce quinté+. À l’issue d’un parcours caché, il essaiera de prendre une allocation. Avant le coup, j’y crois davantage pour une sixième ou septième place.

Gabriele Gelormini (son driver) : Quel manque de réussite le dernier coup. Ce jour-là, Azafran (14) est parti sur un temps de galop. Il a ensuite progressé le nez au vent dans le bas de la descente, avant de se désunir dans le tournant final. Je vous garantis qu’il n’était pas au bout de son effort et possédait encore des ressources. Je suis sûr qu’il aurait participé à l’arrivée. Comme le lot me semble moins relevé dans ce prix Hygica, je vous conseille vivement de l’inclure dans votre prono.

Bruno Marie : Benoît Royal (15) traverse une belle période de forme et il mériterait d’inscrire cette compétition à son palmarès. Vendredi, il disposera d’un engagement favorable. J’ai repéré quelques bons chevaux au départ mais le lot me paraît dans ses cordes. Jugé sur ses dernières valeurs, je lui vois même une première chance théorique à défendre. Sachez qu’il est préférable de lui cacher l’effort jusqu’à la sortie du tournant final. J’espère qu’il aura un peu plus de réussite que lors de ses dernières sorties à sur le Plateau de Gravelle. Up and Go (16), son compagnon d’écurie, est assez compliqué à driver et pas pratique, ce qui explique ses derniers résultats en dents de scie. Cependant, sa dernière sortie est encourageante. Il a bien terminé dans un lot qui tenait la route. Vendredi, sa tâche reste délicate. Il a 10 ans et est chargé en gains. Selon moi, mon autre partant lui est nettement supérieur. Il sera quand même déferré des postérieurs afin de mettre toutes les chances de son côté.

Patrice Dessartre : Lors d’un événement à Vincennes, Anaïs d’Olaine (17) n’avait pas démérité marquant le pas dans les cent derniers mètres. Je pense qu’il vaut mieux être un peu moins offensif avec elle. Elle a bien pris sa course. Ce vendredi, mon élève sera bien engagée au plafond des gains. Je ne peux pas la déferrer des 4 pieds car elle avait été arrêtée à la suite de problèmes de boulets. Elle sera donc munie de fers légers. A mon avis, elle détient une chance régulière.

Franck Boismartel : Bel Air (18) est presque meilleur corde à gauche que corde à droite. Depuis sa dernière sortie, il a été soigné. Sachez qu’il a bien travaillé. C’est un bel engagement mais, au départ, ce quinté était prévu sur la petite piste et il est un peu moins à son affaire sur la grande avec la montée. Toutefois, en classe pure, mon cheval vaut un lot de ce genre.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr1221741161510
Equidia42871511610
Geny811142104612
Canalturf.com281146101215
Zeturf.fr82116510412
Radio Balances116108152127
Bilto.fr11784102612
RTL6111071512417
Tierce Mag.11610247812

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 22 juin 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les bases et les challengers susceptibles de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Laurent Notarianni.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE TOULOUSE – Réunion premium n°7 – Course pmu n°1 – Départ prévu aux alentours de 17h50 – Trot attelé – Allocations totales : 45000 € – Distance à parcourir : 2950 mètres – Piste en sable – 11 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 315000 €et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 700000 € ou plus : Entraînée par Sébastien Guarato en début de carrière, CAVALLERIA (9) était arrivée au sein de l’écurie de Nicolas Ensch en fin d’année dernière afin de participer au meeting de Cagnes sur Mer. Elle y a remporté deux victoires dont un événement et pris plusieurs places. Dans la foulée, elle a participé à quelques étape du Grand National du Trot terminant deuxième à Lyon La Soie avant de prendre la cinquième place de l’étape agenaise. Mise au repos durant quelques semaines après ces bons résultats, cette fille de Prodigious vient tout juste d’effectuer son retour en piste à l’occasion d’une course pmu. Ce jour-là, elle était ferrée et son driver s’est contenté de suivre à l’arrière-garde avant de finir son parcours dans une bonne action courant ainsi mieux que ne l’indique son classement à l’arrivée. Ce vendredi, elle affrontera un lot dans ses cordes. En outre, elle sera déferrée des postérieurs et elle évoluera sur un parcours corde à droite à son entière convenance. A la faveur de quelques progrès, elle devrait logiquement lutter pour les premières places. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt d’autant que le faible nombre de partants jouera en sa faveur.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également