Prix de Mehun sur Yevre - course pmu du 22 septembre 2016
/ / Pronostic Quinté du 22 septembre 2016 – Prix de Mehun sur Yèvre

Pronostic Quinté du 22 septembre 2016 – Prix de Mehun sur Yèvre

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 22 septembre 2016

C’est le prix de Mehun sur Yèvre qui servira de support à la course du quinté en ce 22 septembre sur l’hippodrome de Vincennes. Il s’agit d’une course européenne au trot attelé qui se disputera sur le parcours des 2100 mètres de la grande piste avec un départ derrière les ailes de l’autostart. Avec autant de partants, il faudra pas mal de chance pour trouver la bonne arrivée de cette épreuve.

Le favori du pronostic de Fréquence Turf

SHOWMAR (10) avait fait belle impression au mois de juillet à Enghien signant une belle victoire au trot attelé dans une épreuve à peu près similaire à ce tiercé. Sur l’hippodrome de Vincennes, il n’a pas encore passé le poteau en tête mais on l’a déjà vu s’y comporter d’honorable manière malgré des parcours peu avantageux. Ce jeudi, il n’a pas hérité de la meilleure des places derrière l’autostart et il devra évidemment compter sur un parcours limpide pour prétendre à un bon classement. Toutefois, il va s’élancer derrière un trotteur qui démarre bien. Cela pourrait lui permettre d’occuper rapidement une place de choix le long de la corde. Si cela veut ensuite bien s’ouvrir dans la ligne droite, il n’est pas incapable de venir chercher une place à belle cote. Il s’élancera à une cote spéculative mais il sera le favori du pronostic de Fréquence Turf.

Le cheval de base

Pas évident de détacher une base solide dans un lot aussi touffu même si KING SIR KIR (16) semble apporter quelques garanties avant ce quinté+. Ce cheval suédois, qui a rejoint la France cette année, vient de s’imposer avec style dans une course pmu sur la petite piste faisant afficher la réduction kilométrique d’1’13’4. Certes, il va devoir s’élancer en seconde ligne et débutera sur la grande piste mais il est sûrement en retard de gains comme la plupart de ces trotteurs venus de Scandinavie. Confié à Franck Nivard, il va certainement falloir compter avec lui dans la dernière ligne droite.

Le tocard du quinté

OCHONGO FACE (15) vient de changer d’écurie suite à l’affaire souloy et il est désormais entraîné par le suédois Bjorn Goop. Bien entendu, il reste sur une mauvaise série et sa candidature comporte quelques risques mais c’est un cheval qui possède un bon potentiel et il semble capable de faire l’arrivée de cette compétition s’il reste au trot. Une surprise de sa part n’étant pas à exclure, on le verra donc comme le bon tocard de ce quinté du 22 septembre.

L’outsider

BLACK CHARM (2) vaut assurément mieux que ce qu’il a montré lors de ses dernières sorties. Ce cheval retrouvera son parcours de prédilection à l’occasion de ce prix de Mehun sur Yèvre, une compétition où il sera déferré des 4 pieds et confié à Eric raffin. C’est d’ailleurs avec ce driver qu’il a réalisé ses meilleures performances, notamment une victoire et une troisième place sur le parcours qui nous intéresse. On l’avait également vu prendre la troisième place du prix Jean-Pierre Reynaldo en janvier dernier derrière deux bons chevaux. Voilà qui incite à s’en méfier particulièrement au moins pour les places.

Les 4 chevaux incontournables

SUPER FEZ (11) n’avait pas fait de détail lors de ses débuts à Vincennes en s’imposant facilement sur le parcours qui nous intéresse. Il est vrai qu’il avait connu un bon parcours ce jour-là et il n’est pas certain qu’il en soit de même ce jeudi vu sa position peu enviable au départ. Néanmoins, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce pronostic. SURICATO JET (13) n’a pas toujours été très chanceux depuis qu’il court sur notre sol. Certes, il va devoir compter sur des circonstances favorables avec ce numéro en seconde ligne derrière la voiture mais, vu son potentiel, il aurait été imprudent de négliger sa candidature. BALISTO DE MAY (18) est un cheval que l’on aime bien sur Fréquence Turf. Bien sur, il va s’élancer avec le numéro le plus à l’extérieur et cela risque de lui compliquer la tâche. Toutefois, il sera déferré des 4 pieds pour la première fois de sa carrière et s’il peut se faire ramener jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite, rien ne lui interdit de compléter la bonne arrivée. BELLINO D’AUVRECY (5) est un cheval bien né, sa mère n’étant autre que la blondinette entraînée par Franck Harel. Il n’a pas les qualités de sa maman et aura sûrement fort à faire ce jeudi face aux chevaux étrangers. Néanmoins, en cas de défaillances de certains favoris, il pourrait finir quatrième ou cinquième.

En cas de non partant

BAR D’OR (3) va se présenter au départ de cette course dans une forme incertaine. C’est dommage car ce trotteur de l’écurie Garandeau avait réalisé de belles choses durant le dernier meeting d’hiver prenant de nombreux accessits dans des lots intéressants. Déferré des 4 pieds, il mériterait de figurer sur un ticket si un cheval venait à être déclaré non partant.

Le pronostic quinté gratuit

Conseil de jeu de Fréquence Turf pour ce quinté du 22/09/2016 : 10 – 16 – 15 – 2 – 11 -13 – 18 – 5

Les autres points de vue sur ce prix de Mehun sur Yèvre

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les meilleurs pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

Dominique Lemétayer : Durant de nombreux mois, Almarok (1) n’a pas eu d’engagements favorables sur les parcours de vitesse qu’il apprécie. Bon lauréat d’une course pmu sur l’hippodrome d’Enghien, il a confirmé ensuite à deux reprises en province. Face aux étrangers et les 5 ans, sa tâche se complique à l’occasion de ce prix de Mehun sur Yèvre. Toutefois, le cheval est bien placé derrière l’autostart avec le numéro 1 et il se présentera en pleine forme.

Alexis Garandeau : Bar d’Or (3) n’avait pas été convaincant en juin et juillet. Je l’ai fait soigner et il paraît beaucoup mieux désormais. Il a d’ailleurs très bien travaillé à l’entraînement ces temps-ci. Je vais dès lors le déferrer des quatre pieds. Ce quinté du 22 septembre va me permettre de pouvoir mieux le juger. Personnellement, j’y crois.

Jean-Michel Bazire : Speed Delicious (4) a été éliminé sur faute, en dernier lieu, sur la piste de Châteaubriant mais je le découvrais pour l’occasion. Il a toutefois montré sa forme après sa disqualification et il m’a laissé une bonne impression. Il détient une chance régulière dans ce tiercé s’il daigne rester sage durant tout le parcours

Gabriele Gelormini : Bellino d’Auvrecy (5) fait preuve d’une belle régularité et réalise de très bonnes performances lorsqu’il bénéficie d’un bon déroulement de course. Il apprécie les courtes distances et a hérité d’un bon numéro derrière l’autostart. Je pense qu’il a sa place dans la bonne combinaison du quinté+.

Hervé Daougabel : As de Piencourt (6) semble avoir parfaitement récupéré. Je m’attendais à une belle prestation dernièrement. La distance plus courte ne le dérangera pas. Je vais demander à François Lecanu de ne pas le mettre dans le rouge au début. Il devra lui cacher l’effort jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite. Il peut encore se placer ce jeudi.

Sylvain Roger : Boogie Boy (7) est désormais sur la bonne voie. En revanche, il a tiré le 7 derrière l’autostart ce qui n’est pas l’idéal. En effet, il vaut mieux ne pas le mettre dans le rouge en partant. Sa marge de manoeuvre reste assez réduite. La quatrième ou cinquième place de cette épreuve me rassurerait.

Romain Derieux : American Jet (8) a les moyens de se distinguer dans ce prix de Mehun sur Yèvre. Tout se passe cependant dans la tête avec ce trotteur compliqué. Physiquement, il a l’air très bien à l’entraînement. Il sera aussi sur un parcours qui lui a déjà bien réussi. J’en profite pour le déferrer des quatre pieds ce qui ne lui est plus arrivé depuis un moment.

Jean-Paul Fichaux : Bring Me Somolli (9) aurait dû être au départ d’une course pmu au trot attelé sur l’hippodrome d’Alençon au début du mois mais le cheval a connu un petit souci à un postérieur et a été arrêté quinze jours. Il n’a travaillé vite qu’une seule fois depuis. Pour son retour à Vincennes à l’occasion de ce quinté du 22 septembre, il découvre un bel engagement. J’espère juste qu’il ne va pas manquer de souffle en fin de parcours.

Eric Hansen Bondo : Super Fez (11) tient la même forme qui lui avait permis de venir s’imposer à Vincennes le 1er juillet. Je vous conseille de ne pas tenir compte de sa mauvaise période cet été. Partir en deuxième ligne, cela ne m’inquiète pas. Pour tout vous dire, je me déplace pour gagner ce tiercé.

Pierre-Yves Lemoine : Sir Robert (12) a été absent durant plusieurs semaines car il avait des soucis de santé. Pour sa rentrée dans le Prix Aglaja, il a mal couru. J’espère le voir afficher quelques progrès. Je pense cependant qu’il n’est pas encore assez prêt pour faire l’arrivée de ce quinté+. Je vais d’ailleurs lui laisser ses fers, cette fois.

Franck Nivard : Suricato Jet (13) a fait un truc avec moi la dernière fois sur la petite piste Vincennes en étant quatrième. Parti au galop, il a ensuite regagné un terrain considérable pour finir. Sans cette faute, je pense qu’il aurait gagné. Ce jeudi, il affronte quasiment les mêmes chevaux. Avant le coup, sa candidature paraît vraiment des plus sérieuses.

Mlle Christine Delamare : Bolide de l’Oison (14) s’était monté sur un antérieur en fin d’année dernière. J’ai donc dû l’arrêter plusieurs mois. Il vient d’accomplir une rentrée encourageante à Compiègne, se classant alors cinquième. Les données sont différentes ici. Il aura probablement encore besoin de compétition pour revenir au top de sa forme.

Björn Goop : Ochongo Face (15) vient de rejoindre mon effectif à la campagne, en provenance de chez Fabrice Souloy. Le cheval est dans un état magnifique. Sa valeur n’est pas à mettre en doute malgré toute une série de disqualifications. Il va juste nous falloir trouver les bons réglages.

Franck Nivard : King Sir Kir (16) possède un sacré moteur. Je vais cependant le découvrir en compétition. Je n’ai encore jamais eu l’occasion de le driver mais je l’ai déjà observé. On peut lui faire confiance dans un tel lot, à mon avis.

Marco Smorgon : Smorghy E Bar (17) affiche une très forme au travail. Je ne pensais pas courir ce quinté du 22 septembre mais c’est une bonne nouvelle d’être au départ. Je vais le driver sans pression, dans un dos, sachant qu’il sait faire trois à quatre cents mètres très vite pour finir. Je signe d’avance pour une allocation.

Charles-Antoine Mary : Balisto de May (18) n’avait pas couru depuis plusieurs semaines. Il avait besoin de ça dernièrement dans une course pmu disputée sur l’hippodrome de Châteaubriant. Pour son retour à Vincennes, je fais le pari de le déferrer des quatre pieds pour la première fois. Maintenant, on a le 18 derrière l’autostart et il faudra la bonne course pour intégrer la combinaison gagnante de ce prix de Mehun sur Yèvre.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse hippique

Les pronostiqueurs : Canalturf, Geny courses, Zeturf, La gazette des courses, Bilto, RTL, Tierce magazine.
Geny courses1110162133818
Canalturf111624103135
Zeturf11164231095
La gazette des courses161142131093
Bilto113169213104
RTL119511610173
Tierce Magazine161124131039

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce tiercé quarté quinté du 22 septembre 2016.

Le cheval du jour

Attention, amis turfistes, ce cheval du jour n’est pas une base ni un coup sûr n’étant pas issu d’une longue étude du papier. Voyez-le plutôt comme un trotteur dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants de la course.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion 1 – Course pmu n°8 – Prix de Givors – 14 partants – Départ prévu vers 16h25 : Alors qu’elle était déferrée des 4 pieds pour la première fois de sa carrière, COMTESSE DU CLOS (6) s’était imposé plaisamment au trot attelé sur la piste de Saint-Malo au mois de juillet. Cette fille d’Eclat de la Crau avait ensuite confirmé sa bonne forme sur l’hippodrome d’Enghien en se classant troisième. Dernièrement, elle a dû se contenter d’une sixième place sur l’hippodrome de Laval mais elle n’a pas été heureuse ce jour-là durant le parcours. Elle n’a, en effet, cessé de reculer derrière des juments fatiguées et s’est retrouvée dernière à l’entrée de la ligne droite. Elle a néanmoins fourni un très bon effort final effectuant son dernier kilomètre sur le pied d’1’12. Ce jeudi, elle va découvrir des conditions de courses intéressantes étant la plus riche de toutes les concurrentes au départ. De plus, Jean-Philippe Monclin s’installera à son sulky et elle se présentera pieds nus. A priori, elle apporte pas mal de garanties et devrait logiquement participer à l’arrivée de cette épreuve. C’est donc en confiance qu’on suivra sa prestation.

A lire également