Critérium Continental - course pmu du 23 décembre 2018

Pronostic quinté du 23 décembre 2018 – Critérium Continental

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 23 décembre aura comme support le Critérium Continental, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette prestigieuse compétition dotée de 240000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 4 ans ayant gagné au moins 60000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 16h05 sur le parcours des 2100 mètres corde à gauche de la grande piste avec un départ derrière les ailes de l’autostart (9 chevaux en première ligne). A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000). Grâce au Boost Ordre, 1 million d’euros supplémentaire sera également alloué au rapport du quinté ordre.

Le favori du pronostic

Idéalement placé derrière les ailes de l’autostart, EXPRESS JET (n°2) semble parfaitement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce protégé de Pierre Vercruysse s’élancera, en effet, avec un numéro avantageux ce dimanche. De plus, il courra pieds nus et évoluera sur un parcours de vitesse qui lui a déjà permis d’obtenir de bons résultats. Lors du dernier meeting d’hiver, il avait notamment gagné une course pmu sur ce tracé réduit. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. On notera également, qu’au printemps, ce rejeton de Goetmals Wood et Run for Jet avait bien tenu sa partie face à Davidson du Pont, un des futurs favoris du Grand Prix d’Amérique. Ce jour-là, il devançait aisément la pensionnaire de Franck Leblanc. Sa chance théorique est donc de premier ordre et, si son driver le mène au mieux de ses intérêts, il devrait lutter pour les toutes premières places. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très régulière dans ses résultats, ERMINIG D’OLIVERIE (n°3) constitue une base solide dans ce quinté+. Cette fille de Scipion du Goutier et Thèze d’Oliverie est la meilleure jument de sa génération. Depuis son plus jeune âge, elle domine ses contemporains dans tous les semi-classiques. En dernier lieu, elle a encore fait grosse impression en s’imposant facilement à Vincennes. Ce jour-là, elle effectuait son dernier kilomètre sur le pied d’1’11’0 et franchissait le poteau d’arrivée en tête sans être sollicitée par son driver, Franck Nivard. Dimanche, cette élève de Franck Leblanc évoluera sur un parcours  son entière convenance et elle sera déferrée des 4 pieds, une configuration qui lui convient parfaitement. Avant le coup, il ne fait aucun doute qu’elle devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement si elle bénéficie d’un déroulement de course limpide. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En pleine possession de ses moyens, ESTOLA (n°14) semble être le bon tocard de ce quinté du 23 décembre. Cette représentante de la casaque du Comte Pierre de Montesson est une bonne finisseuse mais elle doit absolument courir cachée jusqu’à la sortie du tournant final pour donner sa pleine mesure et obtenir un bon classement. Elle aura certes le handicap de partir en deuxième ligne mais elle partira derrière le protégé d’Alessandro Gocciadoro, lequel démarre vite. Elle devrait donc rapidement se retrouver en bonne place derrière les chevaux de tête et pourrait ensuite pimenter les rapports si Alexandre Abrivard parvient à préserver sa redoutable pointe de vitesse jusqu’à l’entrée de la ligne droite.

L’outsider spéculatif

Comme le montre sa dernière victoire à Vincennes, EARL SIMON (n°9) est actuellement en pleine possession de ses moyens et il possède une première chance théorique si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. On regrettera toutefois qu’il ait le handicap de s’élancer avec ce mauvais numéro derrière l’autostart. Cela va obliger son driver à produire un effort prématuré qui pourrait lui coûter cher en fin de parcours. Avec une position plus près de la corde, il aurait fait figure de lauréat en puissance mais là, il est difficile de le recommander chaudement aux parieurs. Il pourrait néanmoins jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Critérium Continental si son driver parvient à le faire souffler dans un dos avant d’aborder l’ultime ligne droite. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

ERIDAN (n°7) vient de prouver l’excellence de sa condition physique en s’emparant d’une bonne deuxième place derrière le pensionnaire de l’écurie de Jarmo Niskanen. Drivé par david Thomain et déferré des postérieurs, ce redoutable finisseur a parfaitement sa place dans ce prono. Le jour de son retour sur l’hippodrome de Vincennes, VITRUVIO (n°5) n’a pas démérité face à Davidson du Pont et Délia du Pommereux d’autant qu’il a dû faire pas mal d’efforts durant le parcours. Ce jour-là, il s’emparait d’une honorable cinquième place après avoir pourtant dû s’élancer avec un numéro défavorable derrière l’autostart. Dimanche, ce concurrent transalpin a hérité d’une meilleure position au départ et il sera déferré des 4 pieds. Voilà qui devrait lui permettre de prendre une part active à l’arrivée de cet événement. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. Confié à Jean-Michel Bazire pour ses débuts sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle, VAINQUEUR R.P. (n°15) mérite une note de méfiance même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée. Jugé sur ses performances suédoises, HARD TIMES (n°17) est loin de constituer une impossibilité pour la quatrième ou cinquième place.

La dernière minute

CALLE CROWN (n°10) détient une chance pour les places mais elle n’a vraiment pas été gâtée par le tirage au sort des places derrière la voiture. Ce fils de Great Challenger et Hillary Crown va, en effet, devoir partir en deuxième ligne avec un numéro côté corde et il risque de se retrouver rapidement enfermé au sein du peloton. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 23/12/2018 : 2 – 3 – 14 – 9 – 7 – 5 – 15 – 17

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Alessandro Gocciadoro (n°5) : 66% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°15) : 62% de réussite
  • Franck Nivard (n°3) : 50% de réussite
  • Björn Goop (n°8) : 45% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°13) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Tomas Malmqvist (n°18, n°12, n°10) : 50% de réussite
  • Alessandro Gocciadoro (n°5) : 50% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°13) : 48% de réussite
  • Jarmo Niskanen (n°9) : 47% de réussite
  • Philippe Billard (n°11) : 42% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Elite du Ruel (n°6) : 1’10’3
  • Calle Crown (n°10) : 1’10’3
  • Ethien du Vivier (n°18) : 1’10’4
  • Vamp Kronos (n°4) : 1’11’2
  • Earl Simon (n°9) : 1’11’2

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Earl Simon (n°9) : 1’11’2
  • Erminig d’Oliverie (n°3) : 1’11’4
  • Vitruvio (n°5) : 1’11’4
  • Vivid Wise As (n°8) : 1’11’5
  • Eridan (n°7) : 1’11’6

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des chevaux âgés de 4 ans, hongres exclus, ayant gagné au moins 60000 € au cours de leur carrière. Sont seules admis à driver les pilotes ayant gagné au moins 35 courses pmu dont 10 dans la discipline du trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Le gagnant du Critérium Continental bénéficiera d’une priorité de participation dans le Grand Prix d’Amérique du présent meeting d’hiver de Vincennes. Distance à parcourir : 2100 mètres. Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne). Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 18 partants. Allocations totales : 240000 € (Vainqueur : 108000 €, 1er accessit : 60000 €, 2ème accessit : 33600 €, 4ème place : 19200 €, 5ème place : 12000 €, 6ème place : 4800 €, 7ème place : 2400 €).

Les interviews des entraîneurs

Julien Le Mer : Eros du Chêne (n°1) a couru en province cette année afin d’arriver en forme pour le meeting d’hiver de Vincennes. Lors de sa dernière sortie, mon cheval a perdu toute chance et nous n’avons pu le juger. Il paraît bien mais il est désormais barré par plusieurs rivaux. Avant le coup, nos ambitions se limiteront à la cinquième place.

Pierre Vercruysse : En dernier lieu, Express Jet (n°2) a fourni une très bonne fin de course. Il a perdu un fer collé dans le tournant final et j’ai dû rester vigilant afin qu’il reste dans les bonnes allures jusqu’au poteau d’arrivée. Dimanche, mon pensionnaire va se présenter au top de sa forme et nous avons hérité d’un bon numéro derrière les ailes de l’autostart. Avant le coup, je le crois capable de terminer parmi les trois premiers chevaux à l’arrivée de ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Franck Leblanc : Lors de sa plus récente sortie, Erminig d’Oliverie (n°3) a gagné une course pmu disputée sur les 2700 mètres de la grande piste de Vincennes. Sa forme est donc au beau fixe. Ce tiercé est un objectif visé de longue date. Sa préparation s’est passée dans les meilleurs conditions. Même si à la base, c’est une jument qui possède beaucoup de tenue, elle a pris de la vitesse en vieillissant. Sur ce parcours réduit, elle n’a pour ainsi dire jamais déçu. Nous avons hérité d’un numéro avantageux. On espère la voir franchir le poteau en tête ce dimanche.

Jerry Riordan : Vamp Kronos (n°4) a évolué cette année nettement en dessous de sa véritable valeur et elle courra ferrée, c’est-à-dire sans vraiment de chance. Avant le coup, je ne pense pas renouveler l’exploit de Treasure Kronos dans ce ce Critérium Continental.

Alessandro Gocciadoro : Vitruvio (n°5) a bien couru dans le prix Marcel Laurent car il a été obligé de faire plusieurs efforts durant le parcours. Depuis, mon cheval a repris de la fraîcheur et il va se présenter à 100% de ses moyens. On vient pour gagner ce quinté du 23 décembre. Cette fois, il sera déferré des 4 pieds.

Franck Anne : Elite du Ruel (n°6) est une pouliche généreuse qui fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats. Elle arrive désormais au top de sa forme. Elle reste cependant barrée à ce niveau de la compétition. Elle est gentille et va encore se donner à fond d’un bout à l’autre du parcours. Avec son numéro derrière l’autostart, j’espère que tout va bien se passer. Avant le coup, je serais déjà satisfait de la voir s’octroyer la cinquième place de ce tiercé.

Sébastien Guarato : Eridan (n°7) a encore bien tenu sa partie mais n’a rien pu faire contre Earl Simon. Mon cheval affiche une bonne condition physique mais il a besoin d’un parcours sur mesure pour placer sa pointe. Une place reste à sa portée sur ce parcours qu’il apprécie. Vivid Wise As (n°8), son compagnon d’entraînement, aurait pu rivaliser avec Délia du Pommereux, Earl Simon, et Davidson du Pont sur ce parcours sans une faute. Ce n’est pas un grand vireur. Il est venu s’exercer à Vincennes la semaine dernière et va se présenter en pleine possession de ses moyens. Il a sa place dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Franck Ouvrie (son driver) : Earl Simon (n°9) s’est imposé très sûrement en dernier lieu. Sur le parcours qui nous intéresse, il s’était intercalé entre Délia du Pommereux et Davidson du Pont. Dimanche, mon partenaire aura le handicap de s’élancer tout en dehors de la piste. Avec un numéro favorable, j’aurais été chaud pour la victoire mais avec le numéro 9, il va falloir de la chance pour obtenir un bon résultat dans ce Critérium Continental. Je vous conseille, tout de même, de lui accorder un large crédit.

Tomas Malmqvist : Calle Crown (n°10) a cette épreuve pour objectif depuis que nous avons décidé de l’envoyer courir en France. Nous sommes désormais face à l’objectif. Et comme la course de la dernière fois lui permet aujourd’hui d’être au top de sa forme, je serai déçu de ne pas terminer dans les cinq premiers de ce quinté du 23 décembre. Flying Fortuna (n°12), son compagnon d’écurie, n’a pas bien couru lors de son coup d’essai sur l’hippodrome de Vincennes mais il ne faut pas le condamner pour le reste du meeting d’hiver. Dimanche, c’est presque mission impossible. Évertuons-nous aussi à lui donner une bonne course en vue de meilleures conditions. Ethien du Vivier (n°18), mon autre partant, est extrêmement courageux et aime la compétition. Je ne pense pas qu’il va, ici, mettre un terme à sa série de deuxièmes places parisiennes en l’emportant mais il devrait très bien courir et pourquoi pas prendre une petite allocation.

Matthieu Abrivard : Dernièrement, Eléna de Piencourt (13) aurait pris la deuxième place derrière Erminig d’Oliverie sans une faute à la fin. Elle n’était peut-être pas aussi bien qu’en ce moment. Elle aura le handicap de s’élancer en seconde ligne derrière l’autostart et il faudra bénéficier d’un bon déroulement de course pour qu’elle puisse placer sa pointe de vitesse finale. Selon moi, elle garde son mot à dire pour les accessits dans ce tiercé.

Emmanuel Ruault : Lors de son ultime sortie à Vincennes, Estola (n°14) a pris une bonne deuxième place derrière la jument entraînée par Franck Leblanc. Elle a de la classe et progresse régulièrement. En forme, elle n’est incapable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté+. C’est une pisteuse qui doit bénéficier d’un bon parcours caché pour donner sa pleine mesure.

Frode Hamre : Vainqueur R.P. (n°15) fait partie de l’élite de sa promotion depuis le début de sa carrière mais il a raté ses sorties dans le Critérium comme dans le Derby. Il a très bien travaillé dans notre établissement suédois. Si les favoris se dépensent trop et viennent à décevoir alors il pourrait causer une belle surprise à l’arrivée de ce Critérium Continental.

Richard Westerink : En dernier lieu, Esmondo (n°16) a démarré assez vite et il a demandé à souffler dans la phase finale dernièrement. C’est un trotteur qui doit absolument courir à l’économie le long de la corde et il ne faut pas le mettre dans le rouge au départ. Il est nettement meilleur sur les pistes plates et il ira peut-être courir sur l’hippodrome de Cagnes sur mer cet hiver. Sa tâche sera compliquée ce dimanche. Vous pouvez l’écarter de votre prono.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette59317215710
Turfomania.fr9132751031
Equidia39521581013
Geny Courses39810155218
Bilto39572101513
Zeturf.fr35151797108
Radio Balances53927101513
Canalturf.com3597215814
RTL93572151410
Tierce Mag.3951528713

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 23 décembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce dimanche, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 16h05. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°9 (Prix d’Ispagnac) – Départ prévu aux alentours de 17h45 – Trot monté – Mâles – Allocations totales : 58000 € – Distance à parcourir : 2200 mètres – Grande et petite piste – Mâchefer – 15 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans n’ayant pas gagné 159000 € au cours de leur carrière. Avantage au poids pour les chevaux montés par des apprentis et lads jockeys. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront au programme ce dimanche sur Equidia. La première se déroulera sur l’hippodrome de Vincennes et la seconde aura lieu sur la piste de Cagnes sur mer. DUC DU LUPIN (n°9), le cheval du jour de FT, se produira, quant à lui, sur le Plateau de Gravelle dans la neuvième course du programme, une épreuve sous la selle d’un bon niveau. Il y affrontera un lot dans ses cordes et retrouvera le tracé corde à gauche des 2200 mètres de la petite piste, un parcours sélectif qui lui avait permis d’obtenir une bonne deuxième place en début de meeting. Ce jour-là, il trottait 1’13’9, un excellente réduction kilométrique, et n’était battu que par Daelia de Vandel, une élève de Cédric mégissier qui a ensuite répété face aux meilleurs chevaux de sa génération. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère vraiment une première chance théorique à défendre en pareille société. Très régulier dans ses performances et monté par Antoine Wiels, un jockey qui le connaît parfaitement, il devrait logiquement jouer les premiers rôles à l’arrivée de cette compétition. Il pourrait même renouer avec la victoire à l’issue d’un bon déroulement de course. On suivra donc sa prestation avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également